Comment j’ai perdu 10kg… (et repris goût au sport)

Je n’étais pas grosse et pourtant, en quelques années mon poids est monté progressivement sans que je m’en rendre compte. Je dirais qu’avant mes 25 ans je n’avais jamais vraiment fait attention à mon alimentation, et mon antipathie pour le sport m’a légèrement faite basculer dans la sédentarité après le bac.

Doucement, j’ai donc pris quelques bourrelets, un peu de ventre puis des cuisses et même si c’était plutôt harmonieux, la cellulite s’est installée de plus en plus, allant de paire avec une circulation ralentie et donc, de la « vraie » peau d’orange apparente. Mes cuisses plus particulièrement furent touchées, avec une lymphe stagnante et une rétention d’eau proéminente: j’entrais dans la case « jambes poteaux ».

Mon poids le plus élevé a été de 73,2kg et du haut de mes 1,65cm le constat était sans appel: je devais perdre du poids. Mais après tant d’années de mauvaises habitudes alimentaires (et je n’ai jamais réussi à tenir un régime), de journées passées dans la voiture, au restaurant en étant commerciale et de procrastination lors de mes week-ends, le challenge était dur à relever. Alors j’y suis allée très progressivement et par étapes. D’ailleurs je ne l’ai pas précisé, mais j’ai perdu mes 10 kilos en 1 an. Cela peut paraitre alors long, mais si je vous dis que je n’ai ni suivi de régime, ni été privée de certains aliments et qu’en contre-partie de la graisse j’ai pris 7 kilos de muscles, le jeu n’en vaut-il pas la chandelle?

 

 

En reprenant tout depuis le début, j’ai d’abord commencé (il y a un an et demi à peu près) le programme « Top Body Challenge » de Sonia Tlev qui m’a permis de me remettre un peu au sport chez moi, sans pression et surtout de retrouver le goût de transpirer. N’ayant jamais été en salle de sport (trop peur du jugement) ce programme m’a permis de « commencer » la transformation graisse -> muscle mais sans pour autant perdre de poids. J’en ai même pris au début, ce qui était normal puisque le muscle pèse plus lourd que la graisse.

Au bout de 6 mois, et à la suite d’un burn-out qui m’a fait changer de voie professionelle, j’ai profité de quelques mois de « liberté » (comprenez chômage) pour m’inscrire dans une salle, mais pas n’importe laquelle. Grâce au retour positif d’une amie et de quelques avis lus sur internet, j’ai pris un abonnement dans une salle KEEPCOOL. Et ce fut une révélation.

« Le sport sans la frime » est la devise de cette enseigne. C’est exactement ce que je recherchais. Je me suis donc lancée pour de bon dans cette nouvelle aventure qu’est le sport, armée du petit programme d’entrainement que le coach m’avait conseillé. J’y suis allée tous les jours pendant à peu près deux mois, pour au moins 2H d’entrainement, puis suis passée à 5-6 séances par semaine d’1H30 pour enfin me tenir à 4-5 séances d’une heure tous les matins, depuis que j’ai repris le travail en Janvier.

 

Dans mes séances je mêlais un peu de cardio et beaucoup de musculation mais j’ai vraiment commencé la « fonte » et la perte de poids lorsque je me suis mise au tapis de course… là aussi grosse prise sur soi, car je détestais tout simplement courir… alors j’ai commencé par marcher. 30 min, 40 min puis 10 minutes de courses et le reste de marche, 15 min de course, puis 20min.. et maintenant tous les deux jours je fais 30 minutes de course pour débuter ma séance. Et j’alterne avec le tapis incliné ou vélo elliptique. Je vous assure que pour la confiance en soi il n’y a rien de mieux que de voir que l’on peut y arriver!

Pour vraiment avoir l’envie et la motivation, j’ai eu début investi dans une sorte de « pack du débutant » avec des haltères, un tapis de fitness et deux tenues pour pouvoir les laver alternativement entre chaque séance. Pour mes tennis j’ai choisi de faire confiance aux avis positifs concernant les chaussures de training et fitness Nike et je n’ai pas été déçue. Après plus d’un an d’utilisation intensive elles sont toujours dans un état parfait, légères et très stables permettant d’alterner à la fois le cardio et la musculation.

En ce qui concerne les tenues, j’ai d’abord investi dans les Adidas by Stella Mc Cartney et j’en conclus exactement la même chose que pour les baskets et je pense repiocher dans la marque prochainement dans une autre tenue. Seules les inscriptions sur le textile ont ont été détériorées par les lavages répétitifs. Et puis pour pouvoir suivre l’intensité de mes entraînements et avoir une idée des calories dépensées, je ne pars jamais sans ma montre connectée. Elle m’a été grandement utile surtout psychologiquement, pour prendre conscience de l’importance de l’impact de l’activité physique au quotidien.

La reprise du sport a été pour moi également un déclic pour l’alimentation. En lisant quelques bouquins et en me renseignant j’ai peu à peu changé des éléments clés qui parasitaient au départ ma perte de poids:

-> le petit-déjeuner: j’ai remplacé le lait de vache et les céréales par un « shake » composé de lait végétal d’amandes, d’une banane et d’une dose de protéine végétale. J’alterne un jour sur deux avec un jus de fruit à l’extracteur. Rien qu’avec ce changement j’ai vu mes boutons complètement disparaître (à part en phase pré-menstruelle) et par conséquent éviter l’apparition de cicatrices chéloïdes. Déjà une victoire en soi!

-> le grignotage: après ma séance de sport j’avais faim, mais si au début je grignotais quelques gâteaux bio, j’ai peu à peu inclus des amandes, noix, dattes et fruits frais pour finalement que garder ces derniers. Sans m’en rendre compte, j’ai pris goût à ces saveurs nouvelles, tout autant gourmandes mais évidemment moins sucrées.

Petite parenthèse: le sucre est une addiction. C’est une réalité, je suis bien placée pour en parler car j’ai été une droguée au sucre. Mis bout à bout, tous les petits « plaisirs » de la journée (céréales ou muesli le matin, compotes ou desserts sucrées, goûter du 4h, etc) formaient ensemble un énorme amas de sucre avalé sur toute la journée. Multiplié par le nombre de jours dans le mois, l’année et ce sans compter les fêtes, les soirées ou les anniversaires… le cerveau en demandait encore mais le corps n’assumait plus.

-> les repas: ça a pris du temps aussi, mais je me suis mise à chercher des recettes, à cuisiner, à acheter mes produits en magasin bio, et comme ça coûte cher, à réduire les quantités... pour au final aujourd’hui, ne plus manger de plats déjà préparés (je ne pense même plus à racheter mon taboulé à la menthe préféré) mais des choses simples mais « maison », même quand j’ai peu de temps pour moi. En réalité c’est facile: la nourriture la plus simple est celle qui est la plus physiologique.

Concernant l’extracteur, je dois avouer que c’est un des meilleurs cadeaux que j’ai pu recevoir (!) car il a complètement intégré mon quotidien et considérablement augmenté la part de fruits et légumes dans mon alimentation. Je pense que je vous ferai un article spécifiquement dessus, car à mon sens chaque foyer devrait en posséder un!

Du coup, je n’ai absolument pas suivi de régime cette dernière année, alors que j’avais essayé (lorsque le budget me le permettait) les repas protéinés et les So shape qui ont été pour moi uniquement utiles pour rattraper temporairement un excès, mais pas pour perdre du poids sur la durée…

A l’heure actuelle je m’autorise un repas « joker » une fois par semaine, pour décompresser et me permettre de me lâcher sur mes anciens démons. De plus, même s’il arrive un écart dans la semaine (crêpes, glace, etc..) je ne culpabilise pas et me fais plaisir à 100% sans que ça ait d’impact sur mon poids. Et ça c’est le pied.

Les So Shape sont des berlingots de poudre rassemblant la composition d’un repas complet et ayant une haute teneur en fibres, protéines, vitamines et minéraux. Ils sont à faire en période de cure mais ne remplaceront jamais un rééquilibrage de l’alimentation. Par contre les saveurs sont vraiment excellentes et dépassent toutes celles que j’ai pu essayé auparavant (gros coup de coeur pour la menthe/chocolat ♥)

 

Concernant la « surveillance » (je n’aime pas trop ce mot, mais bon..) de mon poids, je ne me pèse pas tous les jours mais plutôt une fois par mois. Et comme j’avais envie de voir vraiment l’évolution en terme de masse grasse / masse musculaire j’ai investi au départ dans la Balance Body+ de Nokia Health (anciennement Withings, et qui donne 3,5% de cashback iGraal en passant..). Celle-ci permet en quelques secondes une mesure précise de la composition corporelle (poids, MG, MM, pourcentage d’eau, masse osseuse et IMC) ainsi que le suivi de son poids mais aussi la météo (qui est complètement accessoire sauf si l’on se pèse tous les jours).

Plus qu’une balance, c’est devenu une vraie aide pour moi qui n’avais jamais eu l’habitude de me peser, mes plus gros indicateurs restant le miroir et la taille des habits.

L’avantage de cette balance réside aussi dans le fait qu’elle soit connectée au wi-fi, et donc à l’iPhone. Je peux ainsi récupérer toute mes données sur l’application Nokia Health mais aussi créer plusieurs profils pour que toute la famille puisse avoir son suivi ! En plus de cela, la nouvelle version qu’ils ont sorti permet de la recharger par USB au lieu des piles anciennement (et c’est beaucoup plus écolo).

Bien plus qu’une nouvelle lubie ou une mode, ce genre de changements doivent être maintenus pour être bénéfiques au long terme. Pas seulement pour le poids que vous perdrez si vous adoptez ce rythme, mais aussi pour votre santé en général. Car si le chiffre de la balance descend, les risques de maladies aussi, des plus bénignes (problèmes de peau, intestin irritable, migraines) aux plus insidieuses et graves (diabète, NASH ou symptôme du « foie gras », AVC, cancer, etc…).

Je pourrais tellement continuer à écrire sur mon parcours qu’un seul article ne suffirait pas! Mais j’espère que ce retour d’expérience vous donnera envie et vous aidera à trouver la motivation si vous êtes en ce jour dans le même cas que je fus aussi. Si vous avez des questions n’hésitez surtout pas, et je serai preneuse de toute expérience que vous aurez envie de partager ici également. En attendant, profitez de ce beau début d’été !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Par-(..thé) en voyage avec La Compagnie Royale des Indes Orientales

dsc_0802

Et c’est sur ce fabuleux calembour (ahahah) que je vous présente non sans plaisir cette « Compagnie Royale des Indes Orientales », véritable assemblée pionnière dans la découverte des trésors de contrées lointaines: Pondichéry, Chandernagor, royaume de Siam ou encore Canton en Chine font parti de ses nombreux territoires offrant des saveurs uniques et exceptionnelles.

Rendez-vous sur Hellocoton !

TOP BODY CHALLENGE: mon déclic pour le sport (et pas que!)

Comment vous dire… dans mon cas, le sport n’a été qu’une résolution de nouvel an depuis des lustres. Vous savez, lorsqu’on arrive le 31 et qu’on se dit cette fameuse réplique: « cette année je m’y mets et je m’y tiens… » et qui finalement, comme près de 90% des bonnes résolutions prises ce jour-là, restent au stade de l’ébauche mentale.

Eh bien l’année dernière, courant du mois de Novembre pour être précise, j’en ai eu marre.

couverture-tbc-programme

Rendez-vous sur Hellocoton !