Mon rituel capillaire du moment

DSC_0469

Etre rousse n’est pas de tout repos. Entre les racines à faire tous les mois, la couleur qui dégorge et s’affadit au bout de quelques semaines ainsi que son effet desséchant à long terme, l’entretien de la crinière est presque devenu un travail à plein temps.

Après une petite période de « lâcher prise » (comprenez: retour aux silicones et sulfates) j’ai bien compris ma douleur et suis donc passée de nouveau au naturel…

DSC_0439

Cet article est également l’occasion de vous présenter mon partenariat avec Kosmosparis, une boutique de produits bio et naturels où j’ai pu trouver deux produits de ma routine actuelle: le Shampooing cheveux colorés de Coslys que j’avais envie d’essayer depuis longtemps, et le Sérum végétal démêlant de Cosmigea, une pure découverte.

Si vous êtes adepte de soins naturels, je vous conseille fortement d’aller y faire un tour car je suis absolument certaine que vous y ferez de belles découvertes (avec des marques que vous ne connaissez peut-être pas!).

Comme vous vous en doutez, j’ai pu tester ces derniers mois plusieurs produits. J’ai donc eu envie de réaliser des comparatifs entre chaque.

DSC_0440

Parmi les shampooings testés ces derniers temps, il y a eu le Shampooing crème Moelle de Bambou de Leonor Greyl spécifique pour nourrir les cheveux longs et secs. Avec son odeur et sa texture crème très agréables, je pensais avoir trouvé LE shampooing parfait pour laver sans dessécher mes longueurs. Il mousse peu mais lave bien, se rince facilement, mais malheureusement a eu tendance à faire regraisser le cuir chevelu.

J’ai ensuite essayé le Shampooing au raisin rouge d’Italie de Desert Essence spécial cheveux colorés. Sa composition ne présentant ni de sulfate, ni de silicones mais plein de bonnes choses pour les cheveux (filtre UV, resvératrol, consoude…) j’étais d’emblée séduite. Surtout qu’il mousse sans effort et se rince bien. C’est cependant au coiffage que tout se gâte: même avec un après-shampooing, mes cheveux sont emmêlés comme jamais. Une galère quand on veut éviter d’abîmer les longueurs…

Finalement, mon troisième fut le bon: le Shampooing à l’immortelle bleue de Coslys, à la douce odeur fleurie et à la texture gel semi-liquide, juste parfaite. Elle offre une mousse correcte, se répartit aisément sur toute la chevelure et se rince avec facilité sans faire dégorger la couleur. Et ô miracle, il n’emmêle pas les cheveux ni ne les fait regraisser plus vite que prévu… Je valide, surtout avec une telle composition.

DSC_0441

DSC_0444

Etant donné que mes cheveux sont devenus secs et cassants, j’utilise après chaque lavage un masque et non pas un après-shampooing. Même si mon soin préféré restera Le Rafistoleur de LUSH, j’ai utilisé deux pots de Masque fleurs de Jasmin de Leonor Greyl qui ravive l’éclat de la couleur. J’adore son odeur de jasmin! Cependant, je suis déçue de sa texture trop compacte qui se répartit avec difficulté.

De ce fait, j’ai décidé d’investir dans le luxueux Masque régénérant à l’huile rare de figue de barbarie de Christophe Robin, qui coûte une blinde mais dont je suis incroyablement satisfaite. Une composition sans sulfate, ni silicone ni parabènes… Et bourré d’actifs naturels, qui sent merveilleusement bon et laisse les cheveux démêlés et doux comme de la soie… Un bonheur en pot qui mérite l’investissement.

DSC_0445DSC_0446Enfin, les soins sans rinçage sont devenus des indispensables dans ma routine capillaire. Le premier est un cadeau de Leonor Greyl: le Sérum de soie sublimateur. Un fluide aérien, subtilement parfumé qui s’applique par touche pour sublimer et protéger la fibre capillaire. En réalité, j’ai trouvé ce soin trop « léger » également en terme d’efficacité: les pointes ne sont pas aussi soyeuses que je l’attendais. C’est dommage car la texture est très réussie!

J’ai aussi essayé l’Huile soyeuse de Phyto, un soin entre huile et lait qui nourrit et lisse les longueurs. Pour moi, c’est un bon compromis pour renforcer la fibre sans l’alourdir, le tout avec une composition nickel et une odeur solaire agréable. Cependant, je noterai un bémol car pour moi là aussi, l’efficacité reste superficielle et temporaire.

Par contre, le dernier produit testé en date est une révélation. Le Sérum végétal démêlant de Cosmigea est un joyau d’efficacité pour rétablir, gainer la fibre capillaire et la protéger des agressions quotidiennes (sèche-cheveux, fer, pluie..). Je ne sais pas si cela vient de l’alchimie des ingrédients qui le compose, mais il permet de démêler, nourrir, renforcer avec quelques gouttes de produit seulement. Il n’a que deux points faibles: son odeur aromatique intense (que j’adore mais qui pourra gêner ceraines) et son prix élevé.

DSC_0448

 

Au final s’il ne devait en rester qu’un pour chaque catégorie, j’aurais choisi ces trois produits pour leur facilité d’utilisation, leur efficacité à court et moyen terme et leur composition. Quant au prix, je pense qu’il vaut mieux acheter un soin à 50€ efficace et qui dure plutôt que cinq produits à 10€ qui ne servent à rien.

DSC_0451

DSC_0474

Et parce que certaines d’entre vous m’ont posé la question, voici la couleur que j’utilise depuis plusieurs mois maintenant: la 6/76 cuivré profond de Syoss. Fluide juste ce qu’il faut, elle se répartit uniformément avec facilité sur l’ensemble de la chevelure et donne une belle couleur cuivrée sans fausse note.

Même si elle reste agressive pour le cheveux, c’est une couleur que je n’ai pas envie d’abandonner tellement elle me convient!

 

Avant de partir, un petit coup de pub pour mon partenaire KosmosParis qui en a besoin pour son lancement. Et pour les fans de Coslys, le site offre un masque visage spécifique pour tout achat d’une crème de jour. On fonce!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les produits capillaires Leonor Greyl

Il y a plusieurs semaines, je gagnais ma routine capillaire « de luxe » chez Kléo-beauté. Leonor Greyl avait fait apparition dans ma salle de bain. Leurs produits m’avaient toujours attirée mais il faut dire que leurs prix ne sont pas des plus abordables.. Voilà pourquoi ce fut une vraie chance d’essayer trois d’entre eux:

DSC_0186

Après un questionnaire rapide mais précis sur mes habitudes et mon type de cheveu, j’ai eu le droit à une routine personnalisée, composé du Bain restructurant à la banane, du Masque fleurs de jasmin et de la mythique Huile de Leonor Greyl.

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Weleda, la beauté par les plantes depuis 1921

On ne change pas une équipe qui gagne. C’est ce que je me suis dit lorsque j’ai pensé à faire un article sur Weleda, la marque pionnière en matière de cosmétique naturelle et bio. Depuis plus de 90 ans, force est de constater que Weleda est resté comme une référence incontournable, que tout adepte de cosmétique (bio ou non) connait forcément…

 

DSC_0027

De mon côté, j’ai toujours un ou deux produits Weleda chez moi. Car en plus de fabriquer des produits de soin naturels, la marque excelle aussi dans les compléments alimentaires tels que les jus ou les sirops de plantes. Ainsi, j’ai eu envie de partager avec vous mes dernières découvertes avec vous.

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Phytocolor et sa coloration « végétale »

Comme je vous le disais dans mon précédent article, je me cherche encore dans le roux. De ce fait, j’ai une fâcheuse tendance à accumuler les tubes de différentes marques « en prévision ». Au cas où l’une d’entre elle soit la colo parfaite (même si grâce à certaines lectrices, sans doute que je me pencherai prochainement vers une coloration plus naturelle). La repousse de mes racines aidant, j’ai donc tenté une nouvelle coloration: la Phytocolor 6C Blond foncé cuivré.

 

phytocolor (8)

Plutôt habituée aux colorations chimiques traditionnelles, l’idée de tester une alternative moins agressive m’a parue fortement alléchante.

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Routine d’une (fausse) rouquine

Même si cela fait quelques mois que je suis passé au roux, je n’ai toujours pas réussi à trouver LA couleur, celle que je n’oserai plus changer tant elle me conviendra. En attendant, le roux est une couleur qui s’entretient (beaucoup), surtout quand on veut un roux exhibant de beaux reflets dorés. En effet, si ces pigments sont ceux qui prennent le mieux sur les cheveux déjà colorés ou non, c’est aussi celui qui peut très vite s’affadir…

 

DSC_0527

Pour une non-professionnelle du cheveu comme moi, c’était une mission quasi-impossible d’obtenir une magnifique chevelure à la Chistina Hendrix. Mais au fur et à mesure de mes expériences, j’arrive à m’en approcher…  Et à l’heure actuelle, je pense avoir enfin trouvé, au moins, les soins qui conviennent à mes cheveux sensibilisés. C’est déjà une étape, non?

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Et les cheveux alors?… Ma nouvelle routine

Bah oui, voilà bien trop longtemps à mon goût que je n’ai pas fait le point sur mon rituel « chevelure ». Pourtant, elle a changé sur pas mal de points, sauf un: garder le maximum de produits exempts de silicones. Ce qui n’est pas facile, notamment quand il s’agit de produits de coiffage…

Avant de commencer, petite photo de famille:

Routine capillaire janvier 2013

Comme vous pouvez le voir, j’ai changé de marques et pour les produits à rincer, c’est Korres qui s’est occupé de ma crinière en me proposant de tester un shampooing et un masque de sa gamme capillaire, et que j’ai complété par un après-shampooing.

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ces shampooings secs qui ont sauvé ma frange!

Ca n’a pas l’air comme ça, mais avoir une coupe de cheveux dotée d’une frange, c’est un travail à plein temps. Déjà parce que ça repousse vite, puis parce qu’elle ne fait pas l’impasse au coiffage. Mais par-dessus tout… elle s’avère être une plaie quant au lavage. Car une frange, c’est quelque chose qui se salit deux fois plus vite que le reste de la chevelure…

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai testé la coloration Olia de Garnier (et j’ai aimé!)

Comme toute bonne curieuse des avancées dans ce domaine, il m’a paru impossible lors de mes dernières courses de passer devant les colorations Olia de Garnier sans avoir l’envie d’en tester une. Plébiscitées par les médias pour sa formule innovante et moins agressive pour le cheveu, je me suis laissée tenter à l’expérience…

S’il y a bien quelque chose que je ne supporte pas dans les colorations de grande surface, ce sont les vapeurs nauséabondes d’ammoniaque dégagées pendant la pose. Et justement, la 1ère promesse d’Olia était de ne pas contenir cet ingrédient…

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma routine cheveux du moment: douceur et brillance!

Et la chronique capillaire continue avec un bilan de ma routine, composée de produits assez diversifiés. N’étant pas fidèle à une marque précise, j’ai choisi les produits au gré des occasions, tout en étant attentive à ce qu’il y ait le moins d’ingrédients controversés tels que les silicones et SLS…

Malheureusement, cela est encore difficile de trouver des produits totalement exempts de ces composés; ailleurs que dans les boutiques exclusivement bio. Et il se trouve que celle qui se trouvait près de chez moi semble avoir définitivement fermé. 

Du coup, je me suis rabattue sur des marques de parapharmacie pour le shampooing et le masque. J’ai aussi eu l’occasion d’aller dans une boutique LUSH où j’ai trouvé mon après-shampooing, tandis que j’ai commandé le soin coiffant sur internet. Le soin capillaire en taille voyage provient quant à lui d’une box beauté.

Je suis tombée sur ce shampooing un peu par hasard, et je l’ai pris malgré la présence de SLS car il ne contient pas de silicone. De plus, il intègre dans sa formule des huiles essentielles de carvi, de menthe poivrée et de basilic purifiantes et normalisantes pour le cuir chevelu.

Son format en bouteille de 500ml, son prix (moins de 10€) et la possibilité de l’utiliser fréquemment ont fini de me convaincre.

A l’utilisation c’est un shampooing qui mousse et se rince très bien, en laissant les cheveux propres, brillants et légers. Il n’assèche pas la fibre capillaire et convient à mes fréquents lavages. Par contre, je trouve la pompe trop petite pour la dose que j’utilise pour mes cheveux longs, et j’aurais aimé qu’il apporte plus de douceur

Lorsque j’ai demandé à la conseillère LUSH de m’indiquer un bon après-shampooing (autre que mon chouchou Rafistoleur que j’utilise comme un masque) elle m’a immédiatement tournée vers celui-ci. Enchantée de son odeur de fraise-banane-vanille, je l’ai pris en 250ml (13,95€).

Cette émulsion liquide semblable à de la crème anglaise se laisse poser quelques minutes après le shampooing. Et en plus de démêler les cheveux récalcitrants, de faciliter le coiffage et d’hydrater la fibre capillaire, il laisse un crinière divinement parfumée pour des heures durant.

En bref c’est un vrai plaisir que j’aimerais bien voir se décliner en crème pour le corps (j’dis ça, j’dis rien…).

Pour le masque, c’est également à la dernière minute que je  m’y suis prise pour en acheter un autre suite à la fin de mon Rafistoleur. Planter’s, une marque qui utilise beaucoup d’ingrédients naturels, a retenu mon attention.

Ainsi, ce Masque de Soin Lumière hydratant contient de l’aloe vera, des céramides végétales, de la vitamine B5 et E, du lait d’avoine et des extraits de coton, mûre, citron, myrtille et pamplemousse. Un vrai cocktail revitalisant pour les cheveux!

En pratique, c’est un masque crémeux qui sent très très bon les fruits jaunes que l’on applique 2min sur cheveux essorés (je le fais 1 à 2 fois/semaine). Et effectivement; après ce masque; les cheveux sont d’une douceur incomparable et glissent sans résistance entre les crans du peigne.

Un bémol quand même: je ne le mets que sur les longueurs car il fait regresser plus rapidement les cheveux.

Ensuite lorsque je veux éviter la case brushing tout en éloignant le plus possible les frisottis, j’utilise ma Curl styling cream frizz de Living Proof (26$). Cette marque fut un temps commercialisée chez Sephora mais depuis, on ne la trouve qu’à l’étranger. J’ai commandé la mienne sur la boutique officielle en passant par Shipito.

Elle se présente sous une forme de gel aqueux sentant la lavande, et qui s’applique sur l’ensemble de la chevelure encore humide. Grâce à la molécule qui remplace les silicones, la PBAE protège les cheveux de l’humidité et, ainsi, des frisottis. Je vous conseille d’ailleurs de voir leurs vidéos explicatives à ce sujet.

J’ai pris la version pour les cheveux bouclés, parce que les miens ondulent naturellement (si je les laisse sécher à l’air libre, ce qui provoque les frisottis). Et cette lotion permet de définir, d’en quelque sorte gainer et fixer ces ondulations sans effet d’ajout de matière. Par contre, il faut mettre beaucoup de produit, ce qui est loin d’être économique…

Enfin, si je souhaite ajouter de la brillance et lisser tout en réparant mes longueurs, j’utilise le Sérum Capillaire restructurant instantanné d’Ojon (21€ les 100ml). Découvert dans une box beauté, je l’utilise maintenant à chaque fois, avant sur cheveux humides, et après le brushing (il vient donc en remplacement de la Curl Styling Cream quand j’utilise le sèche-cheveux).

L’avantage de cette huile à l’odeur brute de noix d’ojon, c’est qu’il en faut vraiment quelques gouttes pour qu’elle soit efficace. Je l’applique après l’avoir chauffée entre les mains en insistant aux racines.

Et j’avoue que c’est un des produits qui m’a le plus satisfaite au niveau du résultat. Depuis que j’ai vu la différence avec et sans, il m’est impossible de zapper cette étape, car il apporte douceur, brillance, lissage et surtout nutrition! Je pense désormais l’acheter en format normal.

Bilan de cette routine capillaire: encore quelques petites choses à changer, notament au niveau du shampooing et du masque qui ne m’ont pas convaincue à 100%. Pour le reste, je reviendrai assurément aux produits LUSH (après avoir essayé les Desert Essence) et je garderai également Living proof et Ojon en soins coiffants. 

Et vous, quelle routine cheveux avez-vous adoptée? Et avez-vous des idées de compléments alimentaires à me conseiller pour endiguer la chute de cheveux saisonnière? Des bisous!…

PS: j’ai appris hier soir que le Sérum Ojon avait des silicones dans sa composition, ce qui n’est évidemment pas mentionné sur l’échantillon. Cela me force donc à me tourner vers un autre produit de fin de soin…

Rendez-vous sur Hellocoton !

La Figue de barbarie se marie à Terre d’Oc!

Bonjour à toutes! Après la pomme, c’est un ingrédient provenu de la terre africaine que Terre d’Oc met à l’honneur pour sa nouvelle gamme de cosmétiques: la figue de Barbarie, reconnue pour ses propriétés antioxydantes et régénérantes exceptionnelles.

Au programme, de quoi se faire une peau extra-douce, hydratée et sublimée à souhait! Et pour ce faire, la marque m’a envoyé de quoi découvrir trois produits phares de la gamme: le savon noir, l’huile sèche pailletée et la crème corporelle.

Déjà je sais pas vous, mais je trouve les packagings très réussis. C’est devenu courant chez Terre d’Oc depuis qu’ils ont embellit toutes les gammes, mais celles-ci se trouve particulièrement colorée et attrayante. En tout cas, l’ensemble égayait la salle de bain.

Commençons donc avec le Savon noir, premier produit de soin traditionnel utilisé depuis des générations pour nettoyer, exfolier et lisser la peau.

Celui-ci est beaucoup plus clair que les savons noirs originaux. Cela provient de l’ajout d’ingrédients naturels en plus dans la recette: aloe vera, huile de figue de barbarie, huile d’amande douce, huile de palme bio… qui rendent la texture aérienne et facile à étaler.

Petit rappel quant à son utilisation: il faut masser une noix de savon sur chaque partie du corps et l’émulsionner sur la peau sèche.

Après quelques minutes, il ne reste plus qu’à gommer tout le corps avec un gant de Kessa humide, puis rincer à l’eau claire… Une peau douce comme vous ne l’avez jamais eu garantie.

Au final c’est un soin très agréable à utiliser de part sa douceur et son odeur plus fruitée, moins déroutante que le parfum habituel du savon noir brut. Je le conseillerais donc à celles qui veulent tenter l’expérience du savon noir pour la première fois!

Après le gommage au savon noir et gant de Kessa, il est in-dis-pen-sable d’hydrater sa peau. Pour ça, voici la plus onctueuse et moelleuse Crème pour le corps que Terre d’Oc ait jamais proposé!

A 99% d’ingrédients naturels dont 54% issus de l’agriculture biologique, cette crème rassemble à la fois le plaisir d’une formule écologique, d’une senteur fruitée et sirupeuse mais aussi d’une texture fouettée addictive.

Cerise sur le gâteau, en plus d’hydrater durablement la peau (en même temps normal, vous me direz) il la rend lumineuse en pleine lumière. De quoi se passer d’après-soleil en soirée d’été!

Bref, je ne vous cache pas que, même si sa texture épaisse met du temps à s’étaler, c’est un vrai coup de coeur sensoriel…

Enfin, voici le produit qui m’a sans doute la moins séduite parmi les trois reçus. Il s’agit de l’Huile sèche pailletée, dans laquelle j’avais pourtant fondée de grands espoirs.

Encore une fois sa composition est irréprochable, du 100% naturel avec 14% d’ingrédients bio, dont l’huile de sésame, d’amande douce et bien sûr, de figue qui ont toutes cette particularité d’être non grasses au toucher.

Malheureusement son odeur n’est pas assez présente, et le rendu sur la peau également trop discret. Il faut dire aussi que je suis une adepte de l’Huile Prodigieuse Or de Nuxe, qui offre un parfum paradisiaque intense et des particules dorées bien visibles…

Cependant, cette huile peut s’avérer être une bonne alternative pour satiner, sublimer et assouplir la peau de manière naturelle. D’ailleurs je n’ai pas encore essayé, mais elle peut aussi s’utiliser sur les cheveux (avec parcimonie bien entendu). ;)

En résumé, c’est une nouvelle petite gamme très sympathique que propose encore une fois Terre d’Oc, En fait, j’apprécie énormément le dynamisme et l’innovation dont elle fait preuve d’année en année.

Aussi, je vous conseille alors d’aller jeter un oeil dans une boutique Nature & Découvertes pour découvrir à votre tour, cette gamme de soins dépaysants!

En attendant, je vous souhaite une agréable journée…

 

Rendez-vous sur Hellocoton !