J’ai testé Atma Janzu, les massages aquatiques

(Merci à Camille et Margaux pour avoir été mes mannequins lors de cette après-midi géniale)

Parmi les personnes qui partagent l’année de naturopathie avec moi, Michaël Harismendy est sans doute l’une des plus bienveillantes et ouvertes dans le domaine du bien-être. Déjà Maître Yogi pratiquant depuis plusieurs années, Michaël s’est formé aux massage aquatiques Atma Janzu dans les eaux de la Guadeloupe.

Souhaitant se perfectionner dans la pratique de ces massages, il a proposé aux membres de l’école de découvrir cet univers, entre danse, yoga et méditation.

Cette pratique vise à détendre, relaxer mais aussi se recentrer en se laissant bercer par les mouvements du praticien. Elle permet de reprendre confiance si on a une appréhension ou une peur, de complètement se laisser aller aux sensations et se déconnecter du monde extérieur.

 

Nous nous sommes rejoint dans une magnifique villa dans le quartier Les Lecques à Saint-Cyr-Sur-Mer. Un petit coin de paradis qui nous a permis d’également profiter de la piscine après le massage, mais aussi de pouvoir « chiller » au soleil après (ou s’amuser comme des petits fous pour certains!).

Après avoir enfilé la combinaison (j’ai personnellement préféré faire sans pour mieux sentir le glissement), la séance débute avec « l’apprivoisement » de l’eau et de l’environnement : température, ambiance du lieu mais aussi ressenti du moment… pour s’harmoniser et se préparer au massage.

Michaël nous donne ensuite une pince pour le nez et nous entoure les mollets de deux brassards pour faciliter les mouvements. On ferme les yeux et…c’est parti.

 

Avec une douceur incomparable et une lenteur apaisante, Michaël nous fait glisser puis tourner à la surface de l’eau, aller et venir dans un sens puis dans l’autre. Après quelques secondes d’acclimatation, les muscles se détendent, on s’habitue au changement de respiration.

C’est là que la magie opère: les sens ne sont plus que focalisés sur la vitesse des mouvements, l’étirement ou la contraction des muscles, la sensation d’immersion et de bercement provoqué par la résistance de l’eau et du praticien. Ce sont des impressions uniques, que l’on ne peut connaitre qu’en faisant du Yatma Janzu.

 

Après plus de 20 minutes de massage, les mouvements se font plus légers et amples pour finalement s’arrêter et nous laisser flotter sur le dos. Michaël retire délicatement les rouleaux et nous fait asseoir sur l’escalier de la piscine. Le corps est dans un tel état que nos yeux restent clos quelques minutes, comme s’ils voulaient nous faire rester dans cet état de plénitude, à l’image d’un fœtus dans le ventre de sa maman.

Les bienfaits se ressentent immédiatement: sérénité profonde, dépaysement salvateur, rechargement des batteries, tous nos sens se remettent à zéro et repartent du bon pied. Je n’ai qu’un mot à dire: merci Michaël.

 

Si vous êtes tentés d’essayer à votre tour, je vous conseille de faire un tour directement sur le site de Michaël Harismendy grâce auquel vous pourrez prendre contact avec lui. En plus du Yatma Janzu et des cours de Yoga, il dispense des massages ayurvédiques et pratique le coaching holistique !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *