Dior Bronze: l’Huile en brume SPF15

Si je préfère réserver les hautes protections aux compositions clean pour les sorties en mer, j’ai aussi craqué cette année pour l’Huile en brume protectrice SPF15 de la gamme Dior Bronze pour la piscine et les balades en extérieur. L’été dernier j’avais racheté son ancienne version, le Voile de monoï sublimant SPF10 qui était conditonné en spray classique.

Cette année, le soin solaire s’est dotée d’un nouveau flacon façon brumisateur qui permet non seulement de vaporiser la plus uniformément la texture mais aussi de pouvoir l’utiliser tête-en-bas, ce qui facilite l’accès aux zones du dos, des épaules et dos des jambes! J’avais déjà été satisfaite de l’ancien flacon et ceci ne pouvait que l’améliorer!

Malgré son de base prix élevé (39,50€), on trouve ce produit solaire sur Tendance Parfums aux alentours des 32€ ainsi que l’ensemble de la gamme Dior sur ce site (pour rappel, je suis partenaire de l’e-shop).

Etant donné qu’il s’agit d’un produit solaire conventionnel, je ne vais pas faire le point sur sa composition si ce n’est que j’aurais préféré un autre filtre UV que l’Ethylhexyl methoxycinnamat, un perturbateur endocrinien reconnu. Cependant, s’agissant d’un produit utilisé ponctuellement pendant l’été (enfin normalement) je le déconseillerais uniquement aux femmes enceintes et aux enfants, pour lesquels une protection solaire sans filtre chimique et ni nanoparticule serait plus adaptée.

En outre, la formule contient aussi de l’huile végétale de coco (filtre UV naturel), de tournesol ainsi que des extraits de Pua de Tahiti (une fleur très parfumée), de Coléus (une plante « brûle-graisse) et de fleur de Tiaré de Tahiti. Bien qu’il soit conseillé pour la protection du visage, des cheveux et du corps je ne l’ai utilisé que pour ce dernier.

 

Dès le premier essai j’ai été pleinement convaincue du spray qui diffuse en une brume très fine et légère la protection, permettant une application deux à trois fois plus rapide qu’avec un lait solaire classique! La sensation laissée est celle d’une huile fine satinée, ce qui est à la fois agréable et très esthétique en mettant en valeur le bronzage. Je préfère le signaler mais le produit n’étant pas waterproof, il nécessite d’en remettre après chaque baignade ou après une transpiration excessive (sport).

Pour moi le plus addictif, bien que sa texture soit sublime, reste son parfum de monoï suave et envoûtant qui est sans conteste LE parfum « souvenir » des vacances, du soleil et du bon temps. Une fragrance typique que Dior a su retraduire avec succès.

 

Bien que le SPF15 puisse paraître léger, il faut noter qu’il absorbe quand même 93% des UV. De plus, avec une exposition courte mais régulière et une alimentation adaptée, riche en vitamines (bêta-carotène, C et E) et antioxydants, la peau prépare naturellement sa protection.

J’en ai fait l’expérience malgré mon phototype II (définition très claire proposée par La Roche Posay ici) en buvant plusieurs fois par semaine des jus de fruits et légumes (carottes/oranges/citrons/gingembre) pendant des mois. Résultat: 0 coups de soleil durant ces mois d’été (avec protection 30 à la plage), ce qui est une première pour moi.

La première protection reste donc un bon comportement face au soleil acompagné d’une alimentation saine!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *