« Blue Moon », le baume nettoyant de Sunday Riley

« Blue Moon tranquiliy cleansing balm », n’est-ce pas un nom qui donne envie? C’est en tout cas la sensation immédiate que j’ai eu lorsque j’ai découvert l’existence de ce produit de la marque Sunday Riley. Après avoir terminé l’huile nettoyante Black Tea de Lovinah Skincare, j’ai ainsi profité d’une offre chez Sephora pour essayer celui-ci.

Blue Moon est décrit comme un baume hydratant qui enlève le maquillage (visage et yeux) et les impuretés tout en calmant et en apaisant la peau. Sa base en effet faite de tensio-actifs doux dérivés du sucre et enrichie en plusieurs ingrédients naturels comme:

  • du beurre de cacao, de moringa et de l’huile de coco
  • des huiles essentielles de tangerine, d’orange douce, d‘ylang-ylang, de camomille romaine et allemande, de néroli et de tanaisie annuelle
  • d’un extrait de vanille naturel

A regret, on y retrouve du phenoxyéthanol mais comme le produit se rince son impact est largement diminué.

Ce que j’attends d’un baume nettoyant de ce type est d’abord d’offrir une texture sensorielle. C’est ce qui fait du moment « démaquillage » un plaisir. L’avantage d’un baume est qu’il peut se masser et celui-ci est parfait pour ça.

Sa texture n’est pas vraiment un baume mais plus un « beurre » et on y reconnait tout à fait la texture de l’huile de coco lorsqu’elle est légèrement solidifiée. Il s’agit donc d’un beurre qui se transforme en huile sous la chaleur des doigts lorsqu’il est appliqué.

Avec une composition aussi riche en huiles essentielles je m’attendais à un baume très parfumé naturellement, or il n’en est rien ! Je peine à sentir son odeur, il faut vraiment s’approcher et les seules notes que je décèle sont celles de la tanaisie bleue (herbacée caractéristique) avec un fond chaud un peu vanillé.

Cela ravira sans doute les amatrices de produits « neutres » mais j’avoue que ce côté m’a déçue, étant une fervente amatrices des huiles essentielles. Je pense en plus que les quantités de ces dernières doivent être minimes dans la formule pour paraitre aussi peu intenses…

L’aspect très agréable vient donc au moment de l’application. Une noix de baume suffit à couvrir tout le visage et une fois liquéfié, il devient un véritable outil de massage. Je ne l’ai testé qu’une fois sur les cils et celui-ci démaquille sans problème (mascara classique) sans laisser des yeux de panda. Et petite précision pour les porteuses de lentilles de contact, le Blue Moon ne laisse aucun voile flou après rinçage!

Chose encore plus agréable, il s’émulsionne extrêmement bien avec l’eau en se transformant en lait puis en emportant les résidus sans laisser de trace. J’ai vérifié avec un coton imbibé d’eau micellaire juste après et sans deuxième nettoyage, la peau est vraiment propre.

A moins d’avoir oublié certaines zones du visage, cela signifie que vous pouvez vous passez d’un nettoyant classique en deuxième étape du rituel ! Je pense notamment aux peaux très sensibles et sujettes aux rougeurs ou desquamations.

Etant donné qu’il en faut peu à chaque utilisation, je dirais que les 55€ de son prix d’origine ne sont pas si aberrants comparés à d’autres baumes démaquillants (je pense par exemple à celui d’Eve Lom qui avoisine les 65€ ou celui d’Augustinus Bader qui atteint les 70€).

Cependant il est clair que je ne le rachèterai pas, malgré sa douceur enveloppante et son efficacité, cet aspect olfactif me manque cruellement. Je pense réussir à trouver un équivalent du côté des marques 100% naturelles..!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *