L’ombre essentielle Beige Lamé de Chanel

Bonjour! Après avoir eu grande satisfaction avec ma première Ombre essentielle Fauve, je me suis penchée après lecture de l’avis de Café Makeup, celle de la collection noël 2011 #417 Beige lamé. 

Comme sa consoeur, cette ombre coûte 26,50€ pour le fard, un pinceau mousse (que je n’utilise jamais cela dit) et une pochette en velours noir, bien pratique pour ne pas abîmer le boîtier.

Lorsque je l’ai vue en boutique, cette ombre beige satin étincelait de mille feux grâce à ses micropaillettes vertes (oui oui!) et argentées, qui lui donnait un je-ne-sais-quoi de plus que les centaines d’autres ombre « beige naturel ».

Malheureusement (et j’aurais pu m’en douter), ces scintillements n’apparaissent qu’à la lumière artificielle et ainsi, de jour, l’ombre retrouve toute sa banalité.

Par rapport aux ombres MAC (pour ne citer qu’eux) la pigmentation de cette teinte n’est pas fameuse. Si sur une peau claire elle se voit, cela ne sera pas le cas sur une carnation plus foncée.

Dernière petite fausse note: je trouve la texture poudreuse, du moins beaucoup plus que mes fards Guerlain.

Tout de même, l’ombre Beige lamé a l’avantage de s’appliquer et de se fondre sans problème avec d’autres fards.

Appliquée seule, elle définit le regard et sur un teint comme le mien, on peut facilement partir sur un « creux de paupières » accentué juste avec celui-ci.

Il peut aussi servir de base en tant que premier fard pour un maquillage plus structuré. Ici je l’ai appliqué sur la paupière mobile et j’ai utilisé les autres fards de la palette Les Cuirs de Guerlain au coin externe et sous les sourcils, et le fard Embark de MAC en liner.

Enfin comme les photos le montrent, les paillettes ne se voient pas non plus sous la lumière naturelle du soleil…

Pour terminer voici le maquillage du jour associé ainsi que les produits utilisés:

Teint: Diorskin Forever 010, Clarins pinceau éclat minute 01, Jurlique poudre libre au citrus, Chanel crayon sourcils 40, Chanel joues contraste Rose écrin; Yeux: Urban decay primer potion, Chanel Ombre essentielle Beige lamé, Guerlain Ecrin 4 couleurs Les Cuirs (oubli photo), MAC fard Embark, Lancôme Precious cells noir perles green; Lèvres: Shiseido perfect rouge 307.

En résumé, je suis un peu déçue de cette ombre qui se révèle en fait être facilement dupable, si on lui enlève ses paillettes un peu originales. Je ne la conseillerais pas non plus aux teints mats sur lesquels ce fard ne se vera quasiment pas!

En vous souhaitant une bonne fin de journée, et merci de m’avoir lue…

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 comments

    • Sapphire says:

      ModeBeautyHappy: alors tu a aussi eu l’oeil pour cette ombre! C’est vraiment bête qu’elle ne garde pas tout son sublime avec les autres lumière car elle est magnifique exposé en magasin!

  1. Mihoko says:

    Je pense que la couleur n’est pas exceptionnelle et je dois avoir de très bon dupe! En revanche ce genre de maquillage met très bien en valeur tes yeux et je trouve que ta coupe-couleur te va très bien :)

  2. Aurore says:

    Je trouve que cette ombre est légère, ce qui est étrange, car généralement les produits Dior ne sont aussi médiocres.

    En tous les cas, tu es toujours aussi sublime !

    Bises et merci pour cet article.

    • Sapphire says:

      Aurore: tu as raison, je fus aussi surprise de la pigmentation moyenne. Elle restera néanmoins une très bonne base de travail pour dégrader d’autres fards. Merci :D

Laisser un commentaire