À pas de… Louve – Serge Lutens

Voilà presque un an que j’aurais dû vous parler de ce parfum, mais comme une histoire un peu trop chargée de souvenirs, je ne savais pas ni par où commencer, ni comment. Car au délà des simples notes qui le composent, c’est une âme que dévoile ce parfum. Et malgré tous mes efforts cela s’avère bien plus complexe à décrire…

Mes premiers pas vers Serge Lutens furent au hasard d’une rencontre en parfumerie. Après avoir été intriguée par ses flacons majesteux et austères, je me suis prise de curiosité pour ce créateur.

Artiste et génie avant d’être un nez précurseur, j’ai été immédiatement fascinée par son univers hors-norme, renversant, emprunt d’une folie décalée et d’une sombre noirceur, sans doute construite par son enfance.

Lorsque j’ai voulu essayer un de ses parfums pour la première fois, je ne savais pas lequel choisir. Parmi les nombreuses possibilités, je me suis fiée à l’instinct de mon attirance. Je choisis Louve.

Je m’attendais donc à un enveloppement racé et animal, musqué et dangereux. Qui vous prend à la gorge et ne vous lâche plus, tel un fauve protégeant ses nouveau-nés.

C’est fut tout l’inverse que je sentis.

La louve – réinterprétation par Annie Leibovitz pour © Lavazza calendrier 2009 

A l’instar de son maître créateur, Louve cache son jeu derrière un nom imposant, qui à la fois effraie et fascine. Pourtant, c’est un monde de douceur que l’on découvre à travers son sillage.

Fraîche et pure, l’amande blanche aux accents sucrés-amers vient incarner une pureté régressive, profondément ancrée dans nos souvenirs et qui nous embaume l’esprit. Les sensations d’antan remontent, je suis prise d’une bouffée délicieusement anesthésiante.

À pas de loup, le parfum éclot peu à peu comme une fleur, une rose d’autrefois poudrée et éclairée qui se love au creux du cou, pour ne faire qu’un avec la femme qui le porte.

Telle une dernière note rassurante, un pelage doux que l’on ne cesserait de caresser, Louve s’éternise et s’endort sous la chaleur vanillée et suave d’héliotrope, de baumes et d’ambre à l’embrasure de son terrier.

Mon second flacon en témoigne: je ne la quitterai plus.

_______________

Serge Lutens, Louve – Eau de parfum haute concentration 50ml, 85,50€ en parfumerie ou sur tendance-parfums.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 thoughts on “À pas de… Louve – Serge Lutens

  1. Isa

    C’est drôle que tu parles justement de celui-là, ça fait des mois que j’hésite à l’acheter, je vais le sentir en magasin, mais je n’ose pas, il me fait un peu « peur », ça change tellement des parfums auxquels on est habitués ! Peut être un jour qui sait… Merci pour cette belle description en tout cas, je n’aurai jamais su trouver les mots pour exprimer tout ça !

    • Sapphire

      Isa: oh oui, et tous les Lutens sont comme ça! Mais il ne faut justement pas avoir peur de Louve, car même si son départ est intense, limite entêtant et déboussolant, il s’apprivoise et très vite, on ne peut plus s’en passer… 🙂

  2. Quelle sublime description de Louve, Sapphire!
    C’est tout à fait ça.
    J’aime aussi beaucoup l’illustration du calendrier 😉
    Heureuse que tu aies fais ces premiers pas (de louve?) vers Mr. Lutens.
    Toutes ses créations sont si puissantes émotionnellement (et olfactivement aussi lol) ..

    Cet hiver, pour moi, ce sera Rahat Loukoum.
    J’ai beaucoup porté Louve si bien que je dois faire une longue pause (depuis l’an passé) !!
    Mais j’ai envie d’un nouveau flacon d’Un bois Vanille argh.

    Alors, et toi, quel sera le prochain? 🙂

    Bisous

    • Sapphire

      Lily: merci beaucoup Lily! Ahhh Rahat Loukoum, j’en ai entendu parler mais impossible de mettre la main dessus car je ne suis pas parisienne! 🙁

      Un bois Vanille est aussi tellement majestueux, et j’aime également Datura Noir mais aussi Vitriol d’Oeillet, qui a rejoint Louve déjà.

      Mon prochain? Je pense néanomins que ce sera Jeux de Peau, qui est régressif lui aussi mais dans un tout autre registre…

      Plein de bisous!

  3. vava

    J’avoue, je commente très peu et pourtant je suis une fidèle lectrice… Il y a toujours beaucoup de délicatesse dans la manière de parler des produits même s’ils ne conviennent pas toujours et une orthographe parfaite…

    La description donne vraiment envie de tester ce parfum… J’apprécie beaucoup les parfums de Serge Lutens, j’ai porté deux parfums de ce créateur, « Datura noir » et « Un bois vanille », deux belles créations subtiles et pas entêtantes…

    • Sapphire

      vava: ahhhh pour avoir pu sentir et essayer de manière éphémère les deux, je les apprécie également tout autant! Datura Noir est très particulier et pourtant, il me rappelle quelque chose que je connais déjà et dont je peine à me rappeler… Enfin je crois que nous avons les mêmes goûts 🙂

  4. Je suis une grande fan de Lutens et parmi ma collection se cache bien évidemment la Louve ! 🙂

    • Sapphire

      Tequi: tu as lesquels dans ta collection? Dis-moi, dis-moi!

  5. J’aime beaucoup l’univers Lutens. Je porte Féminité du Bois en ce moment, j’aime renouer avec lorsque l’automne se pare de sa robe ocre.
    Louve, je l’ai sentie, mais il ne me correspond pas.
    Ce sont tous de belles réussites, et je suis d’accord avec toi, ça n’est pas évident à décrire.

    Celui que je voudrais sentir c’est Cedre, mais par ici pas moyen de mettre la main sur un testeur ou un échantillon.
    Bisous!

    • Sapphire

      Porcelaine: ah mince! Tu es comme moi avec Rahat Loukoum. D’ailleurs je ne connaissais même pas « Cèdre », va falloir que je remédis à ça. J’aime beaucoup féminité du bois aussi même si je ne me verrais pas le porter actuellement. Des bisous!

  6. m-laure

    Bonsoir!… Comme c’est joliment dit!:) un univers troublant que nous offre ce créateur, je vais au plus tôt le découvrir! Merci pour cette poétique description, bises 🙂

  7. Alors là, tu me tentes ! Il faut que j’aille en parfumerie le sentir 🙂

    • Sapphire

      Loux: et n’hésite pas à sentir les autres car ils sont tous plus différents et étonnants les uns que les autres… !

  8. Madame de Montpellier

    Louve sortira cet automne 2014 en édition limitée, Louve Aigle Impérial, exclusivement aux Salons du Palais Royal Shiseido.

    • Sapphire

      Merci pour cette information exclusive!

  9. claire

    bonjour !

    je ne vois l’information nulle part sur Louve Aigle Impérial .. !
    Y aurait il quelqu’un qui souhaiterait se débarrasser de son parfum Louve par hasard , je lui rachete

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *