Valentina de Valentino, le parfum romantique a double facette

Valentina, c’est la dernière des créations de Valentino. Inspirée par l’insouciance d’une vie aisée et de la haute, cette fragrance n’a pas de charmeur que le nom et le flacon. Le jus lui aussi est séducteur, chaleureux et raffiné à la fois.

Encore une fois, le ressenti d’un parfum reste personnel. Ce que vous allez lire ne sera donc pas forcément ce que vous penserez en le découvrant. Cependant, je pense que le flacon fera l’unanimité: il est tout simplement magnifique.

Evidemment, j’ai hérité de la version 80ml (79,10€) orné de trois délicates fleurs en imitation céramique, tandis que la version 30ml n’en arbore qu’une (à la manière d’un Kenzo Flower). Mais toutes sont dotées d’un sprayer original et moderne en forme de « pièce montée » très chic.

Passons maintenant au coeur de la fragrance avec les notes olfactives. En premier, c’est la chaleureuse Bergamote de Calabre accompagnée de la surprenante Truffe blanche d’Alba qui dominent. Ensemble, elles forment le duo très féminin et affirmé que l’on sent lors de la vaporisation ainsi que les premiers instants.

Et puis très vite, je ne sens plus rien. Ces premières notes disparaissent littéralement sur la peau. En fait, je ne les retrouve que sur mes vêtements où restent essentiellement les notes brutes et raffinées de la truffe blanche d’Alba.

Je dois alors me rapprocher de la peau pour y trouver un sillage doux, comme une seconde peau naturellement fleurie de fleur d’oranger d’abord, puis d’un bouquet mêlant tubéreuse et jasmin.

Et ensuite…. la fraise des bois. Vous savez, l’arôme des toutes petites fraises sauvages que l’on rencontre au bord des chemins boisés. Et bien c’est ce qu’il me reste à même la peau, comme impregnée, une fois la senteur des fleurs exhalée. Je suis séduite.

Malheureusement comme très souvent, je lui trouve un manque de tenue évident. Tous les compliments que j’ai reçu m’ont été fait après l’avoir juste déposé et comme les premières notes s’évanouissent peu de temps après, il ne restent que celles, plus douces et discrètes, à fleur de peau.

Finalement, je trouve que Valentina a su dévoiler ses deux facettes: la première, très éxubérante et chic n’est qu’une façade puisqu’une fois la séduction des premières notes passées, il ne reste qu’une douceur féminine et insouciante, presque enfantine qu’on ne peut montrer à tout le monde…

Valentina de Valentino, de 45,30€ à 79,10€ en parfumerie ou sur Tendance-parfums

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 thoughts on “Valentina de Valentino, le parfum romantique a double facette

  1. Le flacon est tout simplement magnifique!

  2. GIRARD Laura

    Il faut que je le sente celui là ! Il me tente bien ! =O
    <3

  3. Pilou

    Je prevoyais de le sentir samedi cet article tombe bien 🙂 Je le trouve magnifique ce flacon, ça donne envie !

    • Sapphire

      Idem, je trouve le flacon hyper réussi, très fémini, pas trop m’a-tu-vu…

  4. Le flacon est vraiment sublime, c’est assez sobre, mais je suis vraiment fan ! 🙂

  5. c’est trop beau! j’espère que le parfum est aussi réussi que le flacon.
    je l’imagine comme un mélange de fleurs blanche et du citron, avec une odeur de rose blanche qui surgit à la fin d’une touche de parfum.

    • Sapphire

      fifi: ahhhh quelle délicate façon de le décrire…

Répondre à Sapphire Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *