Le vernis « menthe-chocolat » d’Illamasqua

L’excentrique marque british de maquillage Illamasqua, connue pour ses make-up originaux et décalés a trouvé le moyen de me faire chavirer, en créant des vernis à l’effet tacheté unique: les « Speckled nail varnish« .

vernis_illemasqua_mottle

Ces vernis à 14,50£ chacun (comptez 17,10€) étaient disponibles en plusieurs teintes vraiment alléchantes: « Mottle » qui est celui que j’ai pris, « Fragile » qui a une base bleutée, « Speckle » un violet parme magnifique, « Scarce » un beige rosé nude ainsi que « Freckle » un beige tirant sur le brun.

A la base j’avais envie de tous les prendre, surtout quand on s’amuse à regarder les essais de Temptalia de plus près. Finalement, la plupart étant sold out peu après leur sortie, je me suis limitée à  »Mottle ».

 

Sans titre

Tous ont cette particularité d’avoir des petites pastilles noires mélangées à la base. Elles sont de différentes tailles et créent ainsi l’impression d’avoir les ongles mouchetés. L’effet s’accentue en y ajoutant plusieurs couches, et grâce à la texture onctueuse et opaque (mais fluide!) il n’y a aucun paquet.

Sur les photos j’ai appliqué trois couches d’où l’impression que les pastilles sont plus ou moins noires… Quant au temps de séchage, il est presque aussi rapide que les vernis Dior (selon mon impression).

 

DSC_0041

Il n’y a pas à dire, je suis vraiment fan du rendu qui me fait penser à mes gourmandises préférées: les célèbres After Eight ou encore la glace « menthe-chocolat«  garnie de copeaux délicieux… Ahhh ça y est, j’ai faim!

Malgré tout, il y a quand même un grand MAIS à ce vernis qui s’appelle.. le démaquillage. Parce que les petites pastilles sont jolies une fois posées, et leur tenue excellente. Mais un peu trop du coup, puisque ce sont des horreurs à enlever, même avec un coton imbibé de dissolvant et posé 30sec sur l’ongle. A la fin, j’y allais même avec le rebord de l’ongle pour les décoller

 

DSC_0035

 Voilà pourquoi malgré son allure craquant et son originalité, je ne recommencerai pas l’opération avec les autres couleurs… Dernièrement, j’ai vu que la marque avait commercialisé des vernis « UV glow » qui brillent sous une lumière ultra-violet. Je dois dire que c’est plutôt intriguant!

L’une d’entre vous les a essayés? Et sinon, connaissiez-vous Illamasqua?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

20 comments

  1. Enna says:

    Ce vernis est aussi beau qu’original,et plus je lisais ce que tu en disais, plus je pensais l’acquérir, jusqu’à ce que je lise ton commentaire sur le démaquillage de la chose. Les vernis diffiiles à enlever, ça me rebute encore plus que les mascaras ou autes maquillages.

    • Sapphire says:

      J’avoue que même si l’effet est sympa, maintenant j’ai la flemme de le mettre rien qu’en pensant au temps que ça va mettre pour le démaquiller. A moins d’en mettre qu’une seule couche…

  2. Dominique says:

    Tu n’as pas essayé le système des papillotes pour enlever ce type de vernis, je pense que ça marche ( pas encore fait, je n’ai jamais d’alu ici voilà pourquoi ^^ ). Illamasqua est une très belle marque, pourquoi elle n’est toujours pas vendue ici je ne comprends pas. J’ai aperçu les vernis de la collection Paranormal, ça a l’air surprenant en effet !

    • Sapphire says:

      Alors là Dominique, je ne connais même pas cette technique! En quoi consiste t-elle en fait? Car je suis toujours à l’affut d’une astuce pour ce genre de problème… ;)

  3. Stellie says:

    Je suis également le blog temptalia et je trouve les vernis de cette marque magnifique! Pas encore eu la chance de les essayer mais ça ne devrait pas tarder ;)

  4. radha says:

    J’avais vu ces vernis chez sephora US pour Pâques (présentés comme des oeufs tachetés non?) et je les avais trouvés très chouettes mais chers et j’ai trouvé l’équivalent (je trouve) sur le site coréen « testerkorea » (je voulais mettre le lien directement mais ils n’y sont plus :-()
    Par contre je confirme, c’est galère à enlever mais j’ai acheté une base qui s’applique avant de mettre ce genre de vernis et du coup après pas besoin de dissolvant, ça forme une pellicule qui se décolle (mais un peu toute seule donc ça va pour une soirée quoi)

    • Sapphire says:

      Ah oui? Les mêmes? Comme quoi… je n’ai jamais cherché à savoir s’il y avait des dupes lol ^^’ Et pour le coup de la base je dois en avoir une qui ne se décolle pas toute seule malheureusement! :(

  5. radha says:

    Voici la base dont je parle: http://www.testerkorea.com/goods/content.asp?guid=6575&cate=155

    Pour la technique papillotte dont parle Dominique, j’ai essayé avec « ruby pumps » de china glaze et ça marche bien. Tu imbibes bien des morceaux de coton de dissolvant, tu poses un morceau sur ton ongle et tu l’entoures de papier aluminium pour que ça tienne. Tu attends quelques minutes et quand tu ouvres ta papillotte, ton ongle est impec’, le tout sans effort!

  6. Nathalie scrap says:

    Peut être utiliser des papillotes comme l’explique pshiiit sur son blog ! Imbiber un coton, le poser sur l’ongle, enrouler le tout dans du papier Alu ? J’ai jamais essayer, trop paresseuse lol, j’ai un dissolvant spécial paillettes de opi, peut être serait il efficace sur celui la ? Il et avec acétone par contre …
    J’aime bien son effet tacheté en tous les cas !

Laisser un commentaire