Revue: la Gelée Démaquillante Polysensorielle Pomarium

Les beaux jours revenants, j’ai envie de cosmétiques frais et fruités qui correspondent bien à ce printemps tant attendu. Tels les fruits et fleurs, de nouvelles marques éclosent dans la sphère du bio, comme la marque Pulpe de vie, Funny bee ou encore Pomarium.

IMGP6628.JPG

C’est de cette dernière dont on va parler, notament d’un des produits de la gamme: la gelée démaquillante polysensrielle qui m’a été offerte grâcieusement. Ca a bien tombé puisqu’avant ça je ne connaissais pas du tout la marque, (*honte à moi*) qui est née d’une rencontre avec la créatrice de la marque Ransanne et les nombreuses possibilités cosmétiques qu’offrent les fruits de verger, citons la pomme comme exemple phare.

Vendue en tube -pratique et hygiénique-, elle coûte 21€ les 125ml. C’est appriori très cher pour un démaquillant, même s’il est bio. Néanmoins, vous allez voir que cette gelée possède de nombreux avantages qui en font un soin à découvrir absolument (ou presque).

Pour les curieuses, la gelée a reçu une certification Cosmébio ainsi qu’ECOCERT, et 98,98% du total des ingrédients sont d’origine naturelle, pour 12,1% du total des ingrédients qui sont issus de l‘Agriculture Biologique.

Parmis les extraits intéressants qui ont été utilisés, on retrouve:

– l‘eau de Pomme: (antioxydant, affine le grain de peau, hydratante, adoucissante, renouvelle les cellules

– l‘huile de Pépins de pomme (antioxydante, toucher satiné, anti-rides)

– l’hydrolat de romarin (purifiant, assainissant, tonique)

– l’extrait de mauve (adoucissant, émollient)

– de griotte -cerise sauvage- (revitalisant)

– de cynorrhodon (antioxydant puissant)

Visage-rituel.jpg

Comme montré ci-dessus, le démaquillage avec cette gelée se fait en 3 étapes: on recueille
la gelée
dans la main, on l’applique sur tout le visage en massant, puis on rince à grande eau. La particularité du produit vient de sa texture « sensorielle »  qui se transforme au fur et à mesure des étapes.

Etape 1: le soin est sous forme d’un gel blanc, moyennement épais et parfumé d’une odeur… merveilleusement gourmande. Je m’arrête dessus car pour moi ce parfum est un énorme avantage puisqu‘il sent la pomme sucrée, me rappelant le bonbon pimousse Zinzifruit à la pomme. Oui, c’est exactement ça!

C’est tout à fait le genre de fragrance que j’adore, intense, régressive et gourmande à souhait. Elle peut même servir de substitut aux vrais bonbons (finalement, l’odeur et le goût sont des sens qui se recoupent), si l’envie vous prend avant d’aller vous coucher…

IMGP6522.JPG

Etape 2: très vite, la gelée se liquéfie grâce à la chaleur. Au contact de la peau lorsqu’on va l’appliquer, elle va comme « fondre » et se transformer en huile. Là où j’applaudis la prouesse, c’est d’avoir concocté une texture gelée qui ressemble à s’y méprendre à une gel aqueux, avec des ingrédients gras.

On se retrouve donc avec une fine couche d’huile sur le visage, qui va dissoudre les corps gras tels que le maquillage et sébum mélangé avec les impuretés venues de l’extérieur. Je ne suis pas dérangée par cette sensation puisque c’est quasiement la même avec mon huile démaquillante
DHC.

IMGP6629.JPG

IMGP6523.JPG

Etape 3: on rince pour enlever le produit. Là, l’huile se transforme pour donner une sorte de lait, partant ainsi avec l’eau claire. Les impuretés et résidus sont donc emportés avec l’eau, ne laissant qu’une peau douce et propre.

Si l’huile part bien avec l’eau, je la trouve moins efficace que ma DHC puisqu’elle laisse tout de même un petit film soyeux, qui part avec le coton de lotion appliqué l’étape démaquillage.

IMGP6525.JPG

IMGP6527.JPG

Il n’y a rien à dire sur cette gelée qui remporte toute ma satisfaction quant à la texture, aux sensations et à l’efficacité produit. Idéale pour tous types de peau, sa composition naturelle tout à fait unique et inovante plaira aux femmes désireuses de trouver du bio « haut de gamme » qui joue autant sur le plaisir et l’efficacité, que sur l’innovation. Seul bémol: le prix de 21€ qui ne plaira pas aux budgets modestes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 thoughts on “Revue: la Gelée Démaquillante Polysensorielle Pomarium

  1. Le parfum a l’air génial !

  2. Cette marque (tout comme Funny Bee et Pulpe de vie d’ailleurs..) me tente beaucoup et j’avoue que la texture de ce produit en particulier me fait vraiment envie.. Et ton test me confirme que ça à
    l’air bien !!

  3. J’avoue que ça me tente bien!!!

  4. So

    Luv it too 🙂

  5. Coucou ma jolie,
    Bien que je ne te laisse pas toujours de comm, je te lis toujours avec grand intéret.
    Gros bisous

  6. marina86

    N’ais pas honte, je ne connaissais pas cette marque non plus 😉
    Mais alors ton test donne vraiment envie ! J’espère qu’elle se trouve facilement…

  7. Zut mon comm n’est pas passé? :'(
    Je disais en effet que cet aspect de gel aqueux avec des composants plutot gras était bluffant, et que cette gelée a l’air super pratique et ludique d’utilisation en plus d’être efficace. Mais bon
    21€ ça fait mal quand même! ^^’
    Merci pour ce test!

  8. d’après toi, ca peut dispenser d’appliquer une crème après ou pas?

  9. Monochrome

    Le produit a l’air sympa quoique bien trop cher pour moi, mais je comprends pas bien son nom. « Polysensorielle ». Y a plusieurs textures, okay mais ça, ça ne concerne qu’un sens, et quant à
    l’odeur… Bah, ça ne fait que 2 sens, concernés par tous les produits cosmétiques j’dirais, donc… Soit le nom est un peu vaniteux, soit j’ai rien saisi au truc.

  10. Ouah elle a l’air super! Encore mieux que la Melvita ^^ mais le double du prix quand même. Mais à offrir ou se faire offrir c’est sympa.
    Et « polysensorielle », si je ne me trompe pas, veut simmplement dire « plusieurs sens » pas tous donc même s’il n’y a que le toucher et l’odeur, ça n’est pas mensonger.
    Je suis aussi tentée par Pulpe de vie mais j’attendrai de voir les produits en vrai pour me décider.

  11. Monochrome

    Je suis d’accord, mais ce que je veux dire, c’est que tous les produits cosmétiques concernent au moins le toucher et l’odorat, donc c’est un peu pompeux de mettre « polyensorielle » alors que
    finalement, c’est pareil que le reste. C’est tout 🙂 Mais je suis d’accord, ça veut pas dire que ça concerne tous les sens, c’est juste « plusieurs ».

Comments are closed.