Mon rituel capillaire du moment

DSC_0469

Etre rousse n’est pas de tout repos. Entre les racines à faire tous les mois, la couleur qui dégorge et s’affadit au bout de quelques semaines ainsi que son effet desséchant à long terme, l’entretien de la crinière est presque devenu un travail à plein temps.

Après une petite période de « lâcher prise » (comprenez: retour aux silicones et sulfates) j’ai bien compris ma douleur et suis donc passée de nouveau au naturel…

DSC_0439

Cet article est également l’occasion de vous présenter mon partenariat avec Kosmosparis, une boutique de produits bio et naturels où j’ai pu trouver deux produits de ma routine actuelle: le Shampooing cheveux colorés de Coslys que j’avais envie d’essayer depuis longtemps, et le Sérum végétal démêlant de Cosmigea, une pure découverte.

Si vous êtes adepte de soins naturels, je vous conseille fortement d’aller y faire un tour car je suis absolument certaine que vous y ferez de belles découvertes (avec des marques que vous ne connaissez peut-être pas!).

Comme vous vous en doutez, j’ai pu tester ces derniers mois plusieurs produits. J’ai donc eu envie de réaliser des comparatifs entre chaque.

DSC_0440

Parmi les shampooings testés ces derniers temps, il y a eu le Shampooing crème Moelle de Bambou de Leonor Greyl spécifique pour nourrir les cheveux longs et secs. Avec son odeur et sa texture crème très agréables, je pensais avoir trouvé LE shampooing parfait pour laver sans dessécher mes longueurs. Il mousse peu mais lave bien, se rince facilement, mais malheureusement a eu tendance à faire regraisser le cuir chevelu.

J’ai ensuite essayé le Shampooing au raisin rouge d’Italie de Desert Essence spécial cheveux colorés. Sa composition ne présentant ni de sulfate, ni de silicones mais plein de bonnes choses pour les cheveux (filtre UV, resvératrol, consoude…) j’étais d’emblée séduite. Surtout qu’il mousse sans effort et se rince bien. C’est cependant au coiffage que tout se gâte: même avec un après-shampooing, mes cheveux sont emmêlés comme jamais. Une galère quand on veut éviter d’abîmer les longueurs…

Finalement, mon troisième fut le bon: le Shampooing à l’immortelle bleue de Coslys, à la douce odeur fleurie et à la texture gel semi-liquide, juste parfaite. Elle offre une mousse correcte, se répartit aisément sur toute la chevelure et se rince avec facilité sans faire dégorger la couleur. Et ô miracle, il n’emmêle pas les cheveux ni ne les fait regraisser plus vite que prévu… Je valide, surtout avec une telle composition.

DSC_0441

DSC_0444

Etant donné que mes cheveux sont devenus secs et cassants, j’utilise après chaque lavage un masque et non pas un après-shampooing. Même si mon soin préféré restera Le Rafistoleur de LUSH, j’ai utilisé deux pots de Masque fleurs de Jasmin de Leonor Greyl qui ravive l’éclat de la couleur. J’adore son odeur de jasmin! Cependant, je suis déçue de sa texture trop compacte qui se répartit avec difficulté.

De ce fait, j’ai décidé d’investir dans le luxueux Masque régénérant à l’huile rare de figue de barbarie de Christophe Robin, qui coûte une blinde mais dont je suis incroyablement satisfaite. Une composition sans sulfate, ni silicone ni parabènes… Et bourré d’actifs naturels, qui sent merveilleusement bon et laisse les cheveux démêlés et doux comme de la soie… Un bonheur en pot qui mérite l’investissement.

DSC_0445DSC_0446Enfin, les soins sans rinçage sont devenus des indispensables dans ma routine capillaire. Le premier est un cadeau de Leonor Greyl: le Sérum de soie sublimateur. Un fluide aérien, subtilement parfumé qui s’applique par touche pour sublimer et protéger la fibre capillaire. En réalité, j’ai trouvé ce soin trop « léger » également en terme d’efficacité: les pointes ne sont pas aussi soyeuses que je l’attendais. C’est dommage car la texture est très réussie!

J’ai aussi essayé l’Huile soyeuse de Phyto, un soin entre huile et lait qui nourrit et lisse les longueurs. Pour moi, c’est un bon compromis pour renforcer la fibre sans l’alourdir, le tout avec une composition nickel et une odeur solaire agréable. Cependant, je noterai un bémol car pour moi là aussi, l’efficacité reste superficielle et temporaire.

Par contre, le dernier produit testé en date est une révélation. Le Sérum végétal démêlant de Cosmigea est un joyau d’efficacité pour rétablir, gainer la fibre capillaire et la protéger des agressions quotidiennes (sèche-cheveux, fer, pluie..). Je ne sais pas si cela vient de l’alchimie des ingrédients qui le compose, mais il permet de démêler, nourrir, renforcer avec quelques gouttes de produit seulement. Il n’a que deux points faibles: son odeur aromatique intense (que j’adore mais qui pourra gêner ceraines) et son prix élevé.

DSC_0448

 

Au final s’il ne devait en rester qu’un pour chaque catégorie, j’aurais choisi ces trois produits pour leur facilité d’utilisation, leur efficacité à court et moyen terme et leur composition. Quant au prix, je pense qu’il vaut mieux acheter un soin à 50€ efficace et qui dure plutôt que cinq produits à 10€ qui ne servent à rien.

DSC_0451

DSC_0474

Et parce que certaines d’entre vous m’ont posé la question, voici la couleur que j’utilise depuis plusieurs mois maintenant: la 6/76 cuivré profond de Syoss. Fluide juste ce qu’il faut, elle se répartit uniformément avec facilité sur l’ensemble de la chevelure et donne une belle couleur cuivrée sans fausse note.

Même si elle reste agressive pour le cheveux, c’est une couleur que je n’ai pas envie d’abandonner tellement elle me convient!

 

Avant de partir, un petit coup de pub pour mon partenaire KosmosParis qui en a besoin pour son lancement. Et pour les fans de Coslys, le site offre un masque visage spécifique pour tout achat d’une crème de jour. On fonce!

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 thoughts on “Mon rituel capillaire du moment

  1. Bonjour mais si tu aimes le roux pourquoi ne passes tu pas au henné ? Le henné protège gaine en plus . Le shampoing desert essence je n’ai pas du tout aimé je me force a finir le mien. En plus de la crise de nerf pour démêler , il est asséchant et m’apporte des pellicules. Pour les cheveux j’ai beaucoup de mal a lâcher Kerastase je ne trouve pas mieux.

    • sasou

      C’est difficile d’avoir un beau roux cuivré doré avec du henné car il a tendance à rendre les cheveux de plus en plus rouges et pas cuivré (même les hennés qui sont connus pour être plus orangés) et si on se rate c’est la cata pour l’enlever et passer à une couleur chimique :/ c’est peut être pour ça qu’elle ne fait pas de roux avec du henné

  2. J’ai le shamp Coslys cheveux gras qu’il me tarde de terminer car j’arrête les shamp pour cheveux gras trouvant les shamp pour cheveux normaux bien plus efficaces. Du coup celui que tu présentes me tente bien. Sinon j’ai la même couleur que toi mais étant chatain ça fait moins clair que toi

  3. Un pur régal ton article!!
    Tu me tentes vraiment avec ce démêlant et le masque mais … nom de dieu que c’est cher : D
    bises

  4. Coucou,

    j’adore la couleur de tes cheveux, je comprends que tu n’aies pas envie d’en changer ! 😉

    J’ai découvert les produits Coslys il y a quelques années et je n’ai JAMAIS été déçue. J’utilise actuellement l’AS pour cheveux normaux qui est vraiment top. Le seul problème, c’est le réseau de distribution de la marque, elle est assez difficile à trouver et toutes les références ne sont pas toujours présentes en rayon, quel dommage !

    Dans le même genre, j’avais lu beaucoup de revues sur le serum Lavera pour les pointes sèches qui est très bien parait-il.

    Mes cheveux tournent au semi-bio et ils ont l’air de plutôt bien se porter ! Ils sont tout doux, mais manquent encore de volume (la quête éternelle du produit parfait !)

    Merci pour ta revue 🙂

  5. marina86

    Je te conseille aussi le henne, ta couleur est tres belle mais on voit bien effectivement que tes cheveux sont secs ! Sinon le masque christophe robin me tente bien, il faut economiser un peu ^^

  6. Eldea-III

    Voilà comment en 1 article tu as réussi à me donner envie tout en me dissuadant de passer au roux…
    Le roux, j’en rêve depuis des mois et des mois, j’ai même une colo L’Oréal (oui je sais, mais je l’ai gagnée…) qui dort dans un placard. Mais quand je vois l’entretien que ça demande, ça me coup net mes envies… 🙁

    Par contre j’avoue que ton sérum là, il fait envie…!

  7. De jolis tests, des soins qui tentent aussi ! Le sérum et la marque je découvre ! Je suis bien d’accord pour le prix, je préfère aussi acheter moins et mieux ..

  8. audybibou

    Salut! Depuis le tps que je cherche une compatriote… je suis blonde clair a la base et je suis passée au roux, plus foncé que le tiens, un blond foncé cuivré, et je ne jure que par Mulato terre de sienne pour garder l’intensité des reflets cuivrés, le shampoing et le soin juste 1fois sur 2 ou 3 selon mes envies. Ça permet d’espacer tes colorations et il est naturel.

  9. Bibiil

    salut, et merci pour tes conseils de (fausse) rousse ^^ je suis une nouvelle rousse avec a peu près la même couleur que toi depuis 4 mois (c’est d’ailleurs ce qui m’a fait tomber sur cet article car tu utilises exactement ma couleur) et je voulais savoir, tu refais ta couleur souvent sur les pointes ? je trouve que je redeviens brune mais je n’ose pas trop la refaire de peur d’abimer mes cheveux qui ont deja suffisamment soufferts). Sinon je dois te dire que cette couleur te va hyper bien (mieux qu’a moi je suis jalouse 😉 ) et j’aime beaucoup ta coupe (vue sur instagram) ^^ a bientot

    • Sapphire

      Merci beaucoup Bibiil! Oui je refais en même temps mes racines et les pointes car elles ont tendance à se « délaver » assez vite.. Après j’ai aussi du passer par la case coiffeur car celles-ci commençaient à être vraiment abîmées et ne retenaient plus du tout la couleur malheureusement… C’est une couleur vraiment pas simple à entretenir au départ, surtout quand on est brune (je trouve que les racines apparaissent trop vite!!). En tout cas je te fais de gros bisous et merci encore d’avoir laissé ta patte ;)))

      • Bibiil

        Merci pour ta réponse, je sens que mes cheveux vont morfler a nouveau du coup… j’ai découvers un produit que je voulais partager avec toi, c’est une coloration niveau 1 (donc qui part en quelques shampooings mais qui est sans amoniaque) je me dis que ça peut etre pas mal, je vais bientot le tester (je laisse un peu de repis a mes cheveux pour le moment) si tu veux je te ferai part de mon experience utilisatrice (est-ce que ça s’est bien accrochée a mon cheveux, a mes pointes, si ça a ravivé la couleur, etc.) il s’agit de ça: http://www.keralock-onlineshop.de/Produkte/KERALOCK-INSPIRATION/Toenungsshampoos/Kupfergold/KERALOCK-brilliant-reflex-Kupfergold-734-oxid.html
        Sinon j’avais pensé a carrement passer au henné, mais j’ai peur de 2 choses: que ça m’abime encore + les cheveux car c’est normalement prévu pour les cheveux de type maghrebins et non europeens, que la couleur ne me plaise pas du tout, et qu’ensuite je n’arrive plus a faire tenir de couleur par dessus (car le hénné protège le cheveux…), as-tu testé ? tu le recommandes ? bref, quelques conseils de fausse rousse pour éclairer a nouveau ma couleur ne sont pas de refus ^^
        Des bisous a toi aussi
        PS: j’ai un peu pris le temps de visiter ton blog en dehors des cheveux, continue comme ça j’aime beaucoup ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *