Bonne année!

En ce mercredi 1 janvier, je vous souhaite une merveilleuse année 2014 avec plein de bonheur, d’amour et de réussite. J’espère que vos souhaits se réaliseront et que vos rêves deviendront des réalités, qu’ils soient grands ou petits. J’espère que vos projets aboutiront et se révèleront encore plus fantastiques que vous l’espériez. Et surtout, je veux absolument vous dire MERCI à vous mes fidèles lectrices et lecteurs, car sans vous ce blog n’existerait pas et je n’aurais pas autant cette folle envie de partager!

 

DSC_0629

Et pour illustrer cet article, quoi de mieux qu’un vernis baptisé « Happy New Year » débordant de paillettes dorées? Celui de la gamme « Let’s color » d’Anne Faugère embellissait mes ongles pour la soirée du réveillon, de manière à rappeler les détails dorés de la robe…

  Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vernis en fête avec « Let’s color » by Anne faugère et Essie!

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un sujet léger et de vous présenter un vernis! Les fêtes approchant rapidement, je sais que beaucoup d’entre nous se préparent déjà pour les grands soirs. Et pour ajouter une touche de brillant à la tenue choisie, pourquoi ne pas lui associer un vernis pailleté? C’est ce que je vous propose aujourd’hui avec un vernis qui en a dans le flacon: le Let’s color « Jewel » by Anne Faugère!

 

DSC_0601

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le maquillage bio et beau d’Anne Faugère

Aujourd’hui, le maquillage bio n’est plus synonyme de texture hasardeuse et de mauvaise pigmentation. Preuve en est avec le maquillage d’Anne Faugère qui se met à son tour, comme d’autres marques de grande distribution, au vert pour notre plus grand plaisir.

Au départ, Anne Faugère c’est du maquillage au rapport qualité/prix tout à fait compétitif. Je vous avais d’ailleurs déjà présenté quelques produits ici et .

Et maintenant, c’est aussi toute une ligne certifiée Ecocert, allant du blush aux fards à paupières, en passant par les gloss. Ainsi, toutes les formules sont composées à 99% d’ingrédients d’origine naturelle et 10% d’ingrédients issus de l’AB.

J’ai reçu à tester deux duo d’ombres à paupières et un gloss, produits qui m’ont globalement satisfaite!

Le premier duo de fard nommé « Tendre Kaki » regroupe une couleur claire, un rose pâle mat, et une couleur foncée, un kaki au fini satiné.

Chaque duo est vendu au prix de 9,80€ ce qui est dans la moyenne, sachant que l’on trouve des fards bio à tous les prix, de 8,91€ chez Lavera à 11€ chez So’bio Etic, et jusqu’à 18,50€ chez Nvey Eco.

Le voici en action. Pour tout vous dire, j’ai commencé par le duo que j’aimais le moins, de par sa faible pigmentation au niveau du kaki, qui ressemble d’ailleurs plus à un marron une fois posé. Rien à dire sur le fard rose par contre, qui se suffit très bien à lui-même par ailleurs!

Côté texture, j’admire la douceur des poudres, qui sont vraiment légères et soyeuses, mêmes si les teintes plus foncées peuvent faire quelques chutes.

En fait, le duo que je préfère est sans conteste « Savane » un beige doré perlé et un marron brut et mat, que l’on dirait provenant directement des terres arides africaines (amis de la poésie, bonjour!).

De plus, je trouve le fard foncé beaucoup plus pigmenté et je n’ai eu aucun mal à le travailler, sachant qu’à chaque fois j’ai utilisé les deux duo de fards sans base!

Pour intensifier le duo, j’ai rajouté au ras des cils un trait de crayon brun, d’Anne Faugère également (mais pas bio). J’en ai mis aussi dans la muqueuse inférieure en khôl. Je ne sais pas vous mais moi, je suis franchement conquise par le résultat!

Et bien sûr pour compléter ce look « sauvage » il fallait terminer avec un gloss dans le ton, et celui que j’ai reçu gracieusement est parfait pour ça:

Quand on pense que chaque femme ingère plus ou moins 3 kilos de rouge à lèvres dans sa vie, on peut parfois se demander si ça ne serait pas mieux qu’il soit bio!

Avec celui-là pas de souci, puisque parmis ses 99% d’ingrédients naturels on y retrouve notament l’huile végétale d’amande douce, lissante et hydratante.

Alors mise à part la tenue médiocre d’une heure ou deux maximum, j’ai trouvé ce gloss tout à fait agréable à porter, avec une odeur sucrée, une belle brillance et une couvrance très respectable.

Je n’avais pas l’habitude de porter ce genre de teinte cuivrée (c’est le cas de le dire) et finalement, je trouve que ça me convient plutôt bien! Voyez plutôt:

Alors, vous trouvez ça comment?

Pour le teint, j’ai utilisé mon Lingerie de Peau de Guerlain (qui est pile à la bonne teinte de fin d’été) ma poudre pressée transparente Clinique, la célèbre Touche Eclat d’YSL en teinte claire pour les cernes et autres imperfections légères, ainsi que mon blush bio Elysambre orangé que j’adore sortir en cette saison!

Enfin quant au mascara, il s’agit de mon Noir G de Guerlain rechargeable que j’ai finalement fini par apprivoiser.

J’ai donc eu une très bonne expérience avec ces produits qui allient à la fois praticité pour un maquillage au quotidien, et formule naturelle respectueuse de la nature. Un très bon compromis qui risque de faire des adeptes!

Merci à la marque pour cette jolie découverte!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des perles au bout des doigts…

Bonjour! Petit article aujourd’hui pour vous présenter deux vernis que j’adore, de part leur teinte saumonée et nacrée qui allonge les doigts et les parent d’un reflet perlé très féminin. L’un est siglé d’une marque de luxe, l’autre non. Et pourtant, ils affichent la ressemblance. Les voici:

Voici Pêche nacrée 515, de Chanel, daté de la collection printemps de début d’année dernière. Etant parfaitement introuvable en boutique, j’avais dû le commander des Etats-Unis en passant par ebay. Quelle histoire!

Le deuxième est celui d’Anne Faugère Elégance 102, provenant directement de la sélection estivale de la marque. Celui-ci est distribué en grande surface et ne paie pas de mine, mais je me suis très vite rendue compte de la similitude visuelle avec mon Chanel.

J’ai donc eu envie de les comparer, preuve ongulaire à l’appui.

Celui d’Anne Faugère est un beige rosé tirant sur le saumon et à l’aspect très nacré. Sa texture est d’ailleurs très fluide, et peut faire des traces lors de la pose par mégarde.

Prévoyez également 10 bonnes minutes pour avoir des ongles secs « sans risque », car le vernis met du temps à se durcir.

Il faut au moins deux couches pour couvrir les ongles de manière satisfaisante, autrement le bord libre apparait. 

Néanmoins le rendu est très lumineux, hyper nacré et forcément estival (printannier encore plus, mais la saison est passée!). Il convient autant aux mains qu’aux pieds, et je prends plaisir à le marier avec toutes sortes de tenues! 

D’ailleurs sa tenue n’est pas formidable, trois jours et il commence à s’écailler sans application de top coat au préalable.

Et voici le Chanel. Un peu plus opaque, plus saumoné aussi, il apparait avec un reflet nacré et perlé, mais doux.

Comme d’habitude, la texture est légèrement épaisse mais ne forme pas de strie distincte. Deux couches sont aussi nécéssaires pour avoir un rendu uniforme, tandis que le temps de séchage s’avère être un peu plus court.

Côté tenue, celle-ci est toujours aussi médiocre sans top coat, malheureusement…

Bon, finalement l’intensité n’est pas la même avec les deux vernis, où on trouve un Chanel plus pigmenté et coloré que celui d’Anne Faugère. 

Et au contraire, l’Elégance donne vraiment ce côté « perlé » aux ongles et accroche d’autant plus la lumière. 

En tout cas, c’est le genre de teint qui va parfaitement avec ma nouvelle Illusion d’ombre « Emerveillé » de Chanel, un pêche lumineux et nacré qui fond sur les paupières…

Verdict: impossible de choisir entre les deux! Ressemblants dans le flacon, ils dévoilent chacun leur particularité une fois appliqués sur les ongles. Ce qui fera la différence: sans doute le prix, avec près de 21€ pour le Chanel et 5€ pour celui d’Anne Faugère!

Bises à toutes! Et bonne semaine!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le maquillage Anne Faugère.

Bonjour à toutes! Me voilà de retour après quelques jours de vacances pour vous présenter pas mal de petites nouveautés. Parmi elles, du maquillage pour moi inconnu au bataillon jusqu’à présent mais qui ne manque pas de l’être: celui d’Anne Faugère.

Quelques mots sur la marque: lancée il y a déjà 20 ans, Anne Faugère se développe en grande surface aux côtés des leaders du marché. Malgré sa discrétion, elle affiche non seulement une gamme de 125 références mais aussi des prix concurrenciels (30% moins cher que lesdits leaders) ainsi que de formules intransigeantes sur la qualité.

De mon expérience personnelle je n’étais jamais tombée sur cette marque. Manque de communication? Distributeurs trop peu nombreux? Toujours est-il que je fus agréablement surprise de découvrir ces produits qui n’ont pas manqué de m’étonner

Un peu par hasard, j’ai donc été très vite couverte de nouveautés par la marque (principalement pour faire connaitre la refonte des lignes) avec tout le nécessaire pour découvrir les multiples textures et pouvoir me faire une idée concrète des produits. 

On a donc trois produits teint (fond de teint, correcteur et blush), quatre produits yeux (crayons, mascara et fard trio), trois produits lèvres (gloss, rouge à lèvres et brillant) ainsi que trois vernis. C’est parti pour le test!

Le teint:

J’ai évidemment commencé en premier par cette partie. Ici, j’avais sous la main le Fond de teint fluide finesse (9,50€) mais il existe également une version compacte et en stick

En voyant la teinte « Beige doré » j’ai tout de suite pensé qu’elle ne m’irait pas et serait trop foncée. Mais en fait, il s’agit d’un beige clair correspondant tout à fait à ma carnation. Et pour une fois les teintes laiteux seront comblés, car il existe encore une nuance en-dessous (Ivoire)!

La texture m’a un peu déçue, tant je m’attendais à une émulsion vraiment fluide. Là elle s’avère un peu trop épaisse à mon goût et à tendance à laisser des traces à l’application. Heureusement, le rendu évolue au fil de la journée et le produit se « fond » à la peau en laissant un fini lisse.

Les peaux normales à sèches seront ravies de trouver une texture  »soin » hydratante délicatement parfumée. Pour les peaux mixtes à grasses il faudra impérativement poudrer le tout. Enfin un véritable bon point, il ne m’a pas donné de boutons. 

Quant à la couvrance, celle-ci est moyenne et ne camouflera pas les cicatrices rouges ou très visibles. C’est donc là qu’intervient le correcteur.

Le « Secret stick » a été primé aux Victoires de la beauté 2011. Par son prix mini (4,9€), son format pratique et sa mine soyeuse, il a su convaincre et se faufiler sur le podium. Sa formule est waterproof et enrichie en vitamine C et E.

J’avoue que niveau couvrance il assure. Rougeurs, aciens boutons (même terriblement amochés) ou encore cicatrices sont estompés sous le passage du stick. La texture parait grasse mais ne l’est pas et s’étale facilement. Si vous avez connu le stick correcteur au tea-tree de The Body Shop, vous retrouverez à peu près le même rendu.

Quant à la teinte Beige clair n°1 (avec un sous-ton rosé) elle me convient très bien.

Quant au blush (6,90€) « Rose ambre », qui termine le maquillage du teint, est lui plus difficile à manier. Sa texture de fard « cuit » est incroyablement pigmentée et marque dès le premier passage. Etant très douce et volatile, on a donc tendance à trop en prendre avec le pinceau.

Je tapote alors celui-ci dans le vide pour enlever l’excédent de poudre, puis applique le blush avec légèreté sur les pommettes. 

Malgré son intensité (qui peut être un avantage pour les amatrices) je trouve qu’il se fond bien à la peau. Mais si on a forcé sur la dose, il reste quasiment impossible à atténuer avec de la poudre…

Le bilan des trois produits: je garde le stick correcteur très pratique en cas d’urgence ainsi que le blush idéal pour la jouer « color block » sur les joues (associé à un makeup nude). Quant au fond de teint, je regrette de la trouver trop épais pour ma peau car la teinte est pourtant parfaite.

Les yeux:

Pour mettre en valeur le regard, j’ai pu essayer une Ombre à paupière Trio Noir smocky (7,5€) accompagné de deux Crayons Khôl (4,2€) ainsi que d’un mascara Volume (7,5€).

L’ombre Trio est le produit qui me tentait le moins. D’abord par ses couleurs dont je ne suis pas fan à l’ordinaire, puis par les gros apriori que j’ai concernant ces camaïeux regroupés dans un même godet. Je trouve toujours qu’ils font cheap même si du coup, on a tout sous la main pour se maquiller.

Comme je m’en doutais, les ombres appliquées seules et au pinceau à poils sont peu intenses et ne tiennent guère. Par contre, sur une base fixante elles se révèlent être magnifiques et longue tenue, qu’elles soient posées au pinceau mousse ou poils (ce dernier fait plus de chutes).

Sans grande difficulté je suis donc arrivée à faire un petit maquillage de soirée sympathique, avec le blanc en coin interne et sous l’arcade, le gris pailleté sur la paupière mobile et le noir pailleté en coin externe.

Finalement les ombres se fondent bien entre elles et permettent de réaliser un dégradé simple rapidement.

Sur les cils, j’ai déposé le Mascara Volume noir. Je m’étais enthousiasmée devant sa brosse cylindrique fournie (qui me faisait penser au High Impact mascara de Clinique que j’adore) mais j’ai été déçue du résultat très naturel et peu gainé.

Enfin pour souligner le regard il y a les crayons Khôl (ici Brun et Bleu nuit) qui possèdent une mine tendre et douce. Leur tenue n’est pas exceptionnelle sur les paupières (à moins qu’ils soient sur un fard posé au préalable) mais peuvent servir à faire un halo fondu autour des yeux, très tendance l’été.

Le bilan des produits: je laisse le mascara pour les jours de make-up léger et garde précieusement le trio pour les soirées. Quant aux crayons, je pense honnêtement qu’on peut difficilement trouver mieux pour 4,90€. Maintenant je préfère investir dans du wateproof haut de gamme pour ce genre de produit.

Les lèvres:

La dernière touche leur revient avec un Rouge à lèvres Intensité (7,5€) et deux gloss sous forme différentes: en format nomade « Lèvres pulpeuses » (5,5€) et en tube « Brillance sublime » (6,5€).

Comme son nom l’indique, le rouge à lèvres Intensité « Rouge absolu » est censé apporter une couleur intense et vibrante aux lèvres. Il est doté d’une texture fondante et crémeuse agréable à appliquer.

Son intensité est moyenne mais le rouge est très fidèle au raisin. Petit plus, j’adore son parfum discret et gourmand et le confort à l’application.

Concernant la tenue il est loin d’être le vainqueur toute catégorie et s’en ira après un repas même léger. A noter aussi qu’il ne déteind pas sur les lèvres…

Par-dessus ou seul, le gloss Lèvres pulpeuses « Abricot doré » apporte une touche de brillance aux reflets nacrés et changeants. Le format est pratique et s’apparente aux Juicy Tubes de Lancôme, en moins allongé.

Je fus conquise par la couleur estivale, nacrée et parsemée de paillettes colorées.

Malheureusement cette dernière est presque transparente une fois appliquée et qui plus est, la texture colle atrocement. J’en avais même du mal à l’appliquer de façon homogène.

Et à l’inverse, je suis tombée raide dingue du « Gloss brillance sublime » Rose Lady dont la texture ne colle pas, colore les lèvres et s’applique aisément. L’applicateur en mousse dépose en deux fois la dose qu’il faut pour remplir les lèvres.

Couleur, brillance, bonne tenue, il ne manquerait plus qu’un petit arôme gourmand pour exploser la note. Néanmoins pour 6,50€ c’est déjà tout à fait satisfaisant.

Le bilan des produits: Je garde sans hésiter le dernier gloss qui a tout pour lui, en le préférant au gloss nomade bien trop galère à appliquer et à porter. Quant au rouge à lèvres, je ne saurais conseiller que d’investir dans une teinte plus naturelle où la tenue moyenne gênera beaucoup moins.

Les ongles:

Pour les amatrices de couvrance et de tenue, voici enfin trois vernis hauts en couleur Elegance (4,9€) et Intensité (5,50€) avec:

Le 410 Framboise, un rouge flamboyant tirant sur le orange ou sur le rose selon la lumière (une couche);

Le 413 Prune, un violet profond un peu gothique qui irait bien avec mon Rouge Allure « Maniac » de Chanel (une couche aussi),

Et le 402 Beige nacré, mon préféré qui me fait penser au vernis Pearl Drop de Chanel qui me tente toujours fortement.

Comme vous le voyez, une couche de vernis suffit à chaque fois pour un résultat opaque et brillant. Par contre, les vernis Intensité (rouge et violet) ont tendance à imprégner l’ongle. Une base est donc indispensable au préalable. A part ce problème, les vernis sèchent vite et leur texture fluide s’étale à merveille. Je suis bluffée de leur qualité.

Pour terminer, un petit look final pour les intéressées? Le voici!

Produits utilisés: Anne faugère fond de teint fluide beige doré, Stick correcteur beige clair, Clinique poudre compacte matifiante, Anne faugère Blush rose ambre, Ombre trio noir smocky, Mascara volume noir, Gloss brillance sublime rose lady.

En conclusion, le maquillage Anne Faugère est une bonne surprise à tous les niveaux. D’abord parce qu’elle se remet en question (plus de communication et refonte des lignes) mais aussi parce que les produits recèlent des qualités indéniables. Si jamais vous avez de vous lancer, je vous conseillerais donc le Stick correcteur, les ombres à paupières ainsi que le Gloss brillance sublime!

En attendant si vous avez envie de découvrir la magnifique Terre de Soleil ainsi que le Khôl Kajal bleu nuit (une exclusivité de la marque en GMS) Anne Faugère, n’hésitez pas et participez à mon concours ouvert jusqu’à dimanche soir minuit!

Bonne soirée!

Rendez-vous sur Hellocoton !