Mes « essentiels » solaires

Avec toutes les innovations et nouveaux produits que lancent les marques, le dilemme du choix devient de plus en plus cornélien chaque été. Entre crèmes satinées, huiles sublimatrices et maintenant brumes invisibles, on peut vite se laisser tenter à essayer toutes ces textures hyper sensorielles, qui fleurent bon les vacances…

DSC_0258

De mon côté, j’ai envie de vous présenter mes « essentiels » pour la protection du visage et du corps. Que ce soit en ville, en campagne ou à la plage, il est indispensable d’utiliser un écran solaire lorsque l’exposition est prolongée. Et à bas les idées reçues, ces protections n’empêchent pas de bronzer! Mais seulement d’éviter de brûler son épiderme et de provoquer son vieillissement prématuré

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ça mousse entre elles et moi!

Pour que le moment du nettoyage le matin soit le plus agréable et le plus doux possible pour mon visage, j’utilise depuis des mois des produits aériens, légers et parfumés: je parle bien sûr des mousses nettoyantes! Parfaitement étudiées pour laver sans agresser l’épiderme, elles sont plus « soft » que les gels et autres crèmes nettoyantes, que je réserve au rituel du soir. Voici les dernières que j’ai testées:

 

DSC_0847

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Routine pureté avec Annayaké, Galénic, Avène, Officina…

Bonjour à toutes! Après ces quelques semaines d’absence dûes à une légère surcharge de travail (vive la rentrée), me voici pour faire le point sur les produits qui ont pris soin de ma peau cet été. Au programme: des soins hydratants et équilibrants qui m’ont permi de garder une peau saine tout l’été. Une petite nouveauté s’est néanmoins glissée dans cette routine, et je suis certaine qu’elle attirera les curieuses beauty-addicts que vous êtes…

 

routine

Lorsque j’ai débuté cette routine au printemps, je n’avais pas vraiment d’objectif précis concernant mon épiderme. En effet, après des années passées à avoir traiter au mieux ma peau à tendance acnéique, elle semble maintenant être vraiment rééquilibrée. Mes imperfections se font rares et plus bénines, tandis que mes cicatrices de lésions ont disparues.

En fait, et je m’en rends compte maintenant pour de bon: je revis.

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Deux démaquillants pour les yeux sensibles (et les autres!): Cattier et Avène

On ne le répètera jamais assez, se démaquiller les yeux le soir est indispensable. Car même lorsqu’ils sont certifiés bio, mascaras, eye-liners et crayons peuvent fragiliser les cils et irriter la muqueuse oculaire. Il est donc impensable pour moi de zapper cette étape si importante, même si j’ai la flemme ou que je tombe de fatigue…

Comme je suis porteuse de lentilles et que je préfère les enlever après m’être démaquillée (sinon c’est clair, je n’y vois rien!), j’essaie de privilégier des produits doux, souvent conseillés pour les yeux sensibles.

C’est comme ça que j’ai choisi d’essayer l’Eau démaquillante Pétale d’Iris de Cattier, un démaquillant bio disponible dans les boutiques naturelles, et le Démaquillant douceur pour les yeux d’Avène, en vente dans toute pharmacie ou parapharmacie.

Le premier à être passé entre mes mains est l’Eau démaquillante de Cattier, que j’avais achetée sur la boutique dAyanature pour 8,10€ les 150ml. C’est une eau hyper douce et composée à 98,5% d’ingrédients naturels et 12,5% issus de l’agriculture biologique, dont l’eau florale de Bleuet décongestionnante et l’eau florale de Camomille apaisante et anti-inflammatoire.

Fluide et rafraîchissante, j’ai eu plaisir à utiliser cette eau pour mes maquillages de jour comme de soir. Elle est vraiment efficace et il suffit de quelques passages pour enlever le mascara et le liner.

Seuls les produits waterproof (et le mascara They’re real de Benefit) n’ont pas pu être enlevés avec. Et côté douceur, pas d’irritation ni de picotement à signaler!

Ensuite, j’ai fait confiance à la marque de dermo-cosmétique Avène pour nettoyer mes prunelles. J’ai trouvé ce petit flacon de 125ml autour des 12€ dans ma pharmacie habituelle. Evidemment la composition n’est pas totalement naturelle, mais on y retrouve près de 92% d’eau thermale d’Avène et la formule s’avère exempt de parabène et de parfum.

Au départ, j’ai été attirée par la texture « gelée » purement et simplement originale! Mais si elle est très fraîche et agréable au contact, je ne l’ai pas trouvée pratique: le liquide coule sur le coton sans s’y imbiber, et rentre dans l’oeil (là, ça pique!) s’il y a du surplus.

J’ai ensuite essayé d’imbiber mon coton d’eau avant d’utiliser la gelée, ce que je n’ai pas aimé du tout puisqu’elle en devenait inefficace!

Du coup, j’ai dû largement revoir mon dosage pour n’en mettre qu’une microgoutte à chaque fois! Là, pas de problème. C’est donc un produit carrément économique, encore faut-il s’habituer à la manoeuvre… 

Côté résultat, je l’ai trouvée moins efficace que celle de Cattier, mais beaucoup plus confortable après le démaquillage (pas de paupière qui colle ou qui tire).

Bref, s’il ne devait en rester qu’un, ce serait donc celui de Cattier que je choisirais pour son rapport efficacité/douceur excellent. Mais pour celles qui se maquillent peu et qui veulent une sensation confortable et douce après le démaquillage, celui d’Avène leur conviendra parfaitement!

Et votre démaquillant du moment? Classique, bio, biphasé?.. Un chouchou?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Solaires 2012: laissez-moi hâler!

Un peu après tout le monde, c’est à mon tour de revenir sur mes produits solaires testés et adoptés pendant tout l’été. Je n’ai pas eu l’occasion de partir longtemps au soleil mais dans le sud, l’ensoleillement nous a réduit à devoir nous protéger juste pour sortir de la maison!

Dans cette sélection il y a un peu de tout: de la protection solaire pour le corps, les cheveux et le visage. Mais aussi les après-soleil, et l’autobronzant qui m’a bien servie pour me montrer mon corps d’aspirine sans avoir honte à la plage…

Petit bonus, je vous parlerai aussi de deux flops qui méritent que l’on parle d’eux. Bref, c’est parti!

L’autobronzant: Clarins Lait auto-bronzant SPF6 (23,00€)

Chaque été, je ne néglige pas cette étape pour arborer une peau hâlée rapidement et sans trop de perte et fracas (comprendre: des coup de soleil). Habituée à ma Crème délicieuse autobronzante de la même marque j’ai eu le plaisir de tester ce lait grâce à mon partenaire tendance-parfums.

Au final, j’ai vraiment apprécié sa texture fondante qui hydrate et développe un léger hâle en même temps. Le rendu est identique à la crème délicieuse (qui reste ma préférée) et peut faire des traces si le lait est mal étalé. Par contre, je n’ai aucune idée de l’utilité du SPF6 intégré dans la formule, étant donné que le mieux est d’appliquer un auto-bronzant le soir…

Les solaires corps: Ambre solaire Golden protect (10,50€) & Guerlain Terracotta Sun blondes SPF30 (32,00€)

Voilà mes deux solaires favoris de cet été. Tout d’abord, le lait Golden Protect d’Ambre solaire qui a un ‘énooooorme avantage sur les autres: il contient des paillettes! Oui, des nacres si vous préférez, mais le résultat est sans appel: la peau scintille de mille feux après l’application, et c’est juste magnifique.

L’odeur de plage ne fait qu’ajouter au plaisir, et l’indice 30 s’avère parfaitement suffisant pour protéger ma peau blanche (si vous ne me croyez pas, alors allez lire l’article de (Dé)maquillages à ce sujet). Bref, c’est un coup de coeur.

Tandis que la protection Terracotta Sun Blondes de Guerlain a été mon anti-solaire de secours, toujours présent dans mon sac. Je la sortais à chaque repas en plein air, sur une terrasse ou lors de petits promenades ensoleillées grâce à son petit format de 100ml.

Très cher pour une quantité moindre, je l’ai ainsi utilisé sur le buste, les bras et les mains. Son odeur de monoï typique est envoûtante, et son complexe Tan booster intégré stimule en douceur notre vrai bronzage…

Les protections visage et cheveux: Avène émulsion SPF50 (12€) et Schwarzkopf BC Sun protect spray conditioner (13€)

Ensuite, je dois remercier l’émulsion solaire SPF50 d’Avène d’avoir si bien protégé mon visage lors des expositions. Parce qu’en plus d’être facile et rapide à étaler, de ne pas rendre le visage blanc et poisseux, elle m’a évité la fameuse poussée de boutons dû au mélange crème solaire + sueur + eau salée. 

Mes cheveux quant à eux, on eu droit au Spray conditionner BC Sun protect que j’avais eu dans la Glossybox anniversaire. C’est un fluide biphasé à l’odeur merveilleuse de fleurs qui non seulement protège grâce à un filtre UV, mais reconstruit également la fibre capillaire. Je l’ai utilisé sans modération avant et après la baignade: mes cheveux me disent merci!

Les après-soleil: Liérac crème confort nacrée (16,50€) & Lift’Argan huile d’argan parfumée (22,90€)

Particulièrement influencée par de nombreux avis de blogueuses, j’ai succombé à l’un des après-soleil Liérac Sunific. Après intense réflexion, je me suis offert la Crème confort nacrée dotée d’une sublime couleur bleutée et d’un parfum exotique et aquatique tout à fait addictif!

Hydratation, confort intense et toucher velours sont trois bénéfices qu’apportent cette crème. Même si le conditionnement en pot n’est pas vraiment hygiénique, j’adore plonger mes doigts dans cette texture moelleuse. Le rendu sur la peau n’est ni pailleté ni nacré, mais subtilement satiné… J’adhère!

Dans un autre style, j’ai aussi adopté une nouvelle huile sublimatrice, celle de Lift’Argan en édition limitée, délicieusement parfumée elle aussi. Incroyable pour les massages, elle nourrit et régénère la peau échauffée par le soleil dans une utilisation plus quotidienne. Le plus: son flacon en verre dépoli qui évite qu’il nous glisse des mains!

Les flops de 2012: Alga Maris lait solaire SPF50 (19,90€) & Corine de farme mousse pétillante après-soleil (7,50€)

Première vraie déception de cette saga solaire, c’est le lait SPF50 Alga Maris des laboratoires de Biarritz. Lorsque j’ai découvert la marque la première fois, c’était lors de ma recherche d’emploi (ils cherchaient des commerciaux). Et puis, j’ai suivi l’ascension de ce laboratoire, jusqu’à ce que je puisse trouver les produits près de chez moi!

C’est ainsi qu’en vacances à Cannes, j’ai tenté le Lait solaire SPF50 et le baume après-soleil. Et si j’étais toute excitée d’enfin pouvoir les essayer, j’ai immédiatement déchanté:

Ou comment devenir plus blanche que blanche en trois mouvements! En effet, le lait n’a de lait que le nom, puisqu’il sort crémeux, épais et carrément blanchâtre à l’application. 

Une horreur, quand on connait des produits solaires bio qui sont mille fois plus discrets que ça.

Enfin, je vous avoue qu’après avoir enduit mes jambes la première fois de ce lait, je me suis essuyée sans attendre pour effacer toute trace d’écran… En résumé, je vous conseille d’éviter soigneusement ce produit et de vous rabattre sur un indice moins élevé de la gamme…

Pour terminer, mon deuxième flop est la Mousse pétillante après-soleil de Corine de farme. Très tentante au premier abord, cette mousse s’est révélée creuse, trop aqueuse et a l’aspect trop chimique à mon goût.

L’odeur censée être agréable ne l’a pas été du tout pour moi, et la sensation collante qu’elle laisse après la pose non plus. L’effet frais éphémère fut une maigre consolation!

Voilà pour cette longue revue de mes solaires de cet été (même si ce n’est que la partie immergée de l’iceberg) qui, je l’espère, vous aura aidé à faire votre choix (du moins, si vous n’êtes pas encore partie en vacances!). Plein de bisous…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Focus sur: le maquillage Couvrance d’Avène

Il y a quelques semaines j’ai découvert la vidéo de Mon blog de Fille  montrant une séance maquillage réalisée dans les locaux d’Avène, avec le maquillage de la marque. Je l’ai trouvée tellement géniale que j’ai acheté quelques produits qui se sont révélés être de très bonne qualité, bien loin des anciennes formules (notament au niveau teint).

Aujourd’hui donc, je vous propose ma réinterprétation en suivant les conseils donnés dans cette vidéo:

Tout d’abord, quelques mots sur le maquillage Couvrance. C’est une gamme de maquillage « correctrice », haute tolérance spécifiquement développée pour les peaux réactives, souffrant parfois d’une pathologie cutanée.

Néanmoins, les adeptes d’un maquillage naturel, non comédogène et doté d’une longue tenue seront aussi ravies de ces produits qui s’adressent à tout type de personne, quel que soit son âge.

Enfin, toute la gamme se trouve en pharmacie/parapharmacie entre 8€ et 20€ selon les produits et surtout, selon les endroits (sachant que les prix peuvent varier jusqu’à 5 euros de différence). Mais passons tout de suite au pas à pas…

Etape 1: le Teint

J’ai choisi pour la « toile de fond » le Fond de teint correcteur fluide SPF 15 (15,50€), qui est destiné à unifier le teint et couvrir les imperfections légères. Il a donc une couvrance modérée, existe en 5 teintes et apporte une petite protection solaire. De plus, il est mentionné non comédogène.

Ma teinte est la n°1 Porcelaine, un beige à dominante rosée. La n°2 reste claire aussi et s’adressera aux teints à dominante dorée.

Je trouve que la mention « fond de teint » est trompeuse, car il s’agit à mon sens d’une crème teintée, hydratante mais quand même hyper légère sur le rendu. Par contre cela lui confère une facilité d’application non négligeable!

Aussi, je tiens également à préciser que la nuance est plus rosée en vrai que sur la photo, où le soleil fait varier son apparence.

Voilà l’avant-après. Le fond de teint laisse un fini lumineux mais pas brillant, et couvre mes anciennes cicatrices de manière naturelle. Par contre, le correcteur fluide (ici Clarins) reste indispensable pour les imperfections récentes ainsi que les cernes.

Ainsi, les peaux couperosées ou acnéiques seront déçues par la légèreté de la couvrance… Et devront se tourner vers les Crèmes de teint compactes classiques ou oil-free.

Ensuite, viens le temps de fixer le fond de teint, ce qui se fait grâce à la Poudre mosaïque translucide (17,25€). Celle-ci existe en trois teintes: Translucide (la mienne), Eclat (mêlant beige et rosé pour un deux-en-un pratique) et Soleil pour les peaux mates.

Comme son nom l’indique, la poudre destinée aux peaux claires est vraiment translucide. Elle se prélève néanmoins aisément au gros pinceau poudre sans faire de résidus. Instantannément, elle matifie et veloute le teint en lui donnant un fini « peau de pêche ».

J’appréhendais sa tenue au fil de la journée mais finalement elle s’en tire avec les honneurs jusqu’au milieu d’après-midi, même si elle ne battra pas mon adorée poudre libre Jurlique ou la poudre Super matte de Make up for Ever.

Etape 2: les Sourcils

Véritable structure du visage, les sourcils ne sont pas en reste grâce au Crayon correcteur sourcils (12,10€), comprenant deux embouts (mine et pinceau estompe) et disponible en deux teintes: Blond et Brun. Sachant que celui-ci va me servir dans une des prochaines étapes en tant que liner, j’ai choisi la teinte la plus foncée.

La mine est d’une texture sèche, lui donnant une tenue plus résistante. De plus, elle donne un rendu intense dès le premier passage et permet de redessiner simplement une ligne de sourcils avec un rendu naturel (je pense ici aux personnes sous traitement thérapeutique).

La pose est un jeu d’enfant, on comble les petites zones imparfaites avec la partie crayon puis on estompe avec l’embout pinceau, formé de poils courts mais drus. Le tour est joué!

Etape 3: les Yeux

C’est ici que commence le jeu des détournements de produits. Dans la vidéo, j’ai compris que l’on pouvait utiliser la Poudre mosaïque Couvrance autant pour le teint que pour les yeux. Il suffit simplement de prélever chaque couleur à part puis de les poser comme un fard classique.

Si je me souviens bien, l’esthéticienne-maquilleuse avait utilisé la poudre n°2 Eclat, contenant des couleurs plus foncées que la n°1 Translucide. N’ayant pas envie d’en racheter une, j’ai essayé de faire quelque chose avec celle-ci…

PS: il y a eu inversement entre le .1 et le .2 du plan.

Evidemment le rendu est vraiment peu visible avec cette mosaïque, mais c’est à peu près le genre de plan que la conseillère appliquait à la jeune femme: la teinte plus foncée en creux de paupière, la medium en paupière mobile et l’ivoire sous l’arcade et en coin interne. Le basique, quoi.

On voit bien le rendu sur les photos de Mon blog de Fille où l’avant-après donne un rendu bluffant.

Le deuxième détournement vient avec le Crayon correcteur sourcils que l’on peut utiliser aussi.. pour les yeux! On peut le poser directement au ras des cils (par contre il faut repasser plusieurs fois pour que la couleur s’imprègne) et ensuite le fondre avec l’embout pinceau fourni.

Un peu de mascara (ici le Lancôme Precious Cells pearl green) et le maquillage des yeux est terminé!

Etape 4: les Lèvres

Dernière étape de ce maquillage, les lèvres avec le Stick lèvres au Cold cream (4,90€) et le Baume lèvres au Cold cream (7,90€) de la marque. J’avais déjà fait une revue du baume ici, tandis que le stick est un nouvel arrivant dans la famille.

Le baume est sous forme de crème-gloss et est conseillé pour les lèvres en piteux état, soit gercées, fendillées ou fissurées car sa texture permet de s’infiltrer et venir réparer en profondeur. Tandis que le stick est préventif grâce à sa texture « barrière » qui résiste au léchage intempestif des lèvres qui tirent.

On commence donc par appliquer le stick au Cold cream. Il permet de créer une base par sa texture « mate » qui va améliorer la tenue du rouge à lèvres posé par la suite, tout en évitant la déshydratation des lèvres.

La couleur quant à elle, est apportée par le Duo lèvres et contour (12,10€) qui permet de redessiner les lèvres avec précision grâce à son embout mine, puis de les remplir et intensifier la couleur par son embout stick. Le duo existe en Clair (celui-ci) et en Intense (un rose grenade encore plus sublime). 

Pour le contour des lèvres, il suffit de suivre la ligne naturelle de la bouche. Ensuite, il est conseillé d‘hachurer l’intérieur pour créer un maillage, base qui retiendra d’autant plus les pigments.

La teinte Clair est un rose ancien, pigmenté mais dans un ton assez « sourd » qui ne conviendra sans doute pas à toutes les carnations.

Je fus un peu déçue par la texture qui est, me semble t-il, la même pour les deux embouts. Si la texture un peu « sèche » convient parfaitement au crayon (la tenue est de mise), j’aurais aimé un peu plus d’onctuosité et de crémeux côté raisin, ce qui n’est pas le cas.

Du coup, on a un rendu semi-mat qui fait vite « veillot » si l’on ne complète pas le maquillage par le baume au Cold cream:

C’est en effet celui-ci qui va apporter brillance et pulpeux aux lèvres. Même s’il en détériore la tenue, je préfère largement ce rendu au précédent!

Le rendu final:

Moins parfait qu’avec mon Diorskin Forever, mais tout de même satisfaisant. Pour le blush, j’ai utilisé celui de Chanel: Joues contraste Rose Ecrin.

En résumé, je suis globalement contente de tous les produits. Chacun a ses avantages, même si je regrette un peu de ne pas avoir pris la poudre n°2 Eclat (je vous ai linké la magnifique photo de TheGreenGeekette) pour avoir le bénéfice du double-emploi, poudre & blush en même temps. Cela reste malgré tout un maquillage de pharmacie d’excellente qualité et l’on ne peut qu’espérer que la ligne s’agrandisse avec un mascara ou des blush!

Concours!

Pour vous remercier de m’avoir lue jusqu’ici, je souhaite vous récompenser en mettant en jeu 1 pinceau Couvrance (pas celui de la photo hein, un neuf!), une édition limitée comprenant deux embouts: yeux et teint.

Pour participer, il suffit de me laisser un petit commentaire en me disant si vous avez déjà essayé les produits Couvrance d’Avène et celui que vous avez préféré. Sinon, celui que vous aimeriez découvrir dans la gamme.

La gagnante sera annoncée le 26 décembre (fin du concours le 25 à minuit, mais vous aurez sans doute autre chose à faire n’est-ce pas!) et contactée par mail juste après. Bonne chance à toutes!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Test échantillons de la semaine: Payot, Galénic, Ella baché, Qiriness…

Comme vous le savez maintenant, j’ai tous les mois une semaine de déplacement sur Lyon pour suivre une formation. Ce sont donc quelques nouveaux échantillons qui m’ont suivie ces derniers jours et croyez-moi, je suis tombée sur des petites perles…

Il y a de tout: de la para (par mon travail), de l’institut (provenant de la glossybox) et de la parfumerie (merci morgane de beauté-test!). 

J’ai aussi utilisé d’autres formats échantillons en complément mais ce sont des produits que je vous ai déjà présentés: Triacnéal d’Avène, Eau de beauté de Caudalie, etc.

Le matin, j’ai donc utilisé la Mousse Nettoyante de Payot (20€). Je n’étais pas du tout motivée pour l’essayer et puis elle s’est avérée une découverte génialissime. Cette texture gélatineuse surprenante se fond en une mousse toute fine et douce avec un peu d’eau. Elle nettoie le visage sans l’agresser mais en donnant une grande clarté à la peau. J’ai aussi adoré son odeur qui me fait penser à celle des spray solaires…

En bref j’ai failli aller directement me l’acheter au Printemps de Lyon (avis aux amatrices, il y a -20% dessus en ce moment) mais les frais du mois ne m’ont pas laissé ce plaisir.

Ensuite après un coton imbibé d’Eau aux 3 roses de Nuxe puis un pschitt d’Eau de beauté de Caudalie, j’ai essayé l’Elixir lissant peau neuve Nectalys de Galénic (25€). Depuis que je travaille en parapharmacie c’est une marque qui m’attire beaucoup, et j’ai enfin pu essayer l’un des produits qui me tentaient..

Cet élixir Nectalys est un sérum léger à l’odeur vitaminée, et bourré d’extraits de fruits (pêche, figue et mandarine). Il pénètre rapidement en laissant la peau comme repulpée et surtout plus lisse (du silicone est présent). Pour les résultats à long terme j’évite de me prononcer mais cela m’a donné envie de découvrir le sérum à peu près similaire en terme de texture de la gamme « Aquapulpe« .

Après le sérum vient le temps de la crème, avec celle de Qiriness « Caresse équilibre » crème contrôle pureté (37€), échantillon qui m’a été gentilment offert par l’une des demoiselles de Beauté-Test. Cette crème promet beaucoup de choses: resserer les pores, matifier durablement, clarifier le teint et améliorer la tenue du maquillage… Ce qui est vrai seulement en partie.

La texture est plaisante: jolie couleur bleutée, parfum poudré et toucher aérien. En effet, à peine étalée la crème dévoile un fini ultra-poudré et laisse ainsi la peau mate. Pour dire, je n’ai même pas pu utiliser ma base tellement le fini est bluffant. Revers de la médaille: un manque d’hydratation se fait sentir sans un sérum (d’où l’ajout de mon Nectalys) et la brillance réapparait en milieu de journée. Conclusion: aucun rachat prévu…

En fin de journée, j’ai réalisé mon démaquillage avec le Voile Givré démaquillant d’Ella Baché (18€). Je ne connaissais la marque que de nom et c’est la glossybox qui m’a apporté cette deuxième merveille. Elle fait partie du Rituel 3 temps de la marque pour les peaux normales à grasses.

Sa texture bleutée est très fluide pour un lait démaquillant, mais c’est ce qui lui donne sa fraîcheur. J’ai changé mon habitude de l’émulsion aux doigts pour un démaquillage au coton tant elle est douce. Son odeur « institut » est un régal elle aussi. Côté efficacité je préfère quand même l’associer à un nettoyant (ce que conseille aussi la marque avec le Pain de glace nettoyant) pour avoir une peau parfaitement nette. Bref je l’économise puisque c’est devenu une tentation de plus…

Enfin, j’ai complété l’action du soin local Triacnéal d’Avène par le Gel-crème Cleanance K (12,55€) exfoliant et hydratant. Etant donné ses propriétés kératorégulatrices grâce aux AHA, matifiantes grâce à l’extrait de cucurbita pepo et apaisantes par l’eau thermale d’Avène, je l’ai utilisée en tant que soin de nuit (très important vu que les AHA sont photosensibilisants) à part entière.

Alors si les premières impressions sont pessimistes (ça sent fort et ouïe! ça pique, et même beaucoup plus que le Triacnéal), ce gel-crème K agit de manière rapide et intransigeante: petits boutons séchés rapidement, teint clarifié et grain de peau affiné en quelques jours seulement.. J’avais peur que ma peau soit sensibilisé au matin, mais en fait, non. En clair: un soin curatif pour remettre la peau d’aplomb, notament après les dérangements hormonaux.

Et voilà pour ces tests rapides! En résumé, je retiens surtout le Voile givré démaquillant ainsi que la Mousse nettoyante de Payot pour l’avenir, et l’un des sérums de Galénic si j’arrive à le trouver à prix raisonnable. Pour Cleanance K, je le conseillerai aux  personnes ayant une acné légère et une peau épaisse pour un peeling doux et quotidien.

Bon dimanche!

PS: les gagnantes du concours Fleurs de Bach sont: Bergeronnette (Audace), Mystical me (Harmonie) et Réginea (Allégresse). Bravo les filles!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Focus sur: la gamme Cleanance d’Avène

On a beau se protéger pendant tout l’été et faire des gommages régulièrement, l’effet rebond aux premiers mois de la rentrée survient toujours plus ou moins chez les peaux à tendance acnéique. C’est ainsi que j’ai pu prévenir au maximum ce problème en faisant confiance à la base de la base des soins traitants: la gamme Cleanance d’Avène.

La gamme Cleanance (et Clean-AC ) d’Avène comporte beaucoup de références toutes adaptées au soin des peaux acnéiques. Dernièrement certaines formules ont été revues (lotion, émulsion, masque et soin localisé) pour qu’un ingrédient sébo-régulateur, le glycéryl laurate, y soit incorporé.

J’ai reçu à tester la Crème lavante et la Crème Clean-Ac, le soin TriAcnéal, l’Emulsion-lotion ainsi que le Masque Cleanance que j’ai mixé avec mes produits du moment, c’est à dire l’Eau thermale d’Avène (une bonne alternative à l’Eau cellulaire d’Esthederm si l’on s’en sert correctement) ainsi que des soins Actipur de Noreva LED.

Le matin, ma routine commence donc avec la Crème Lavante Clean-Ac. Certaines d’entre vous connaitront déjà le Gel sans savon Cleanance, destiné aussi à la toilette du visage et du corps. La différence ici, c’est que la crème lavante Clean-Ac est conseillée en accompagnement des traitements desséchants de l’acné. 

En effet, sa texture douce et plus crémeuse permet un nettoyage sans irritation, mais toujours en profondeur. Personnellement elle me convient très bien (même si je ne suis pas sous traitement), et je la préfère même au gel Cleanance, moins onctueux.

Ensuite je passe une brumisation d’Eau thermale que je masse pendant quelques secondes, puis que j’essuie avec un mouchoir. Ce dernier geste parait anodin, mais il évite que l’eau s’évapore entrainant celle déjà présente dans l’épiderme.

Une fois le nettoyage terminé, je passe aux soins avec, en premier, TriAcnéal. Pour moi, c’est le soin local idéal pour éliminer les microkystes ainsi que les points noirs et autres irrégularités de la peau. Il contient en fait du Rétinaldéhyde qui normalise la kératinisation (= épaississement de la peau), de l‘Acide glycolique pour un effet peeling superficiel, ainsi que de l‘Efectiose anti-inflammatoire.

En d’autres termes, malgré sa couleur peu engageante et son odeur plus forte que les autres soins, c’est un réel désincrustant de la peau. Sa contenance étant petite et son efficacité lissante forte, je ne l’utilise que localement à la fois sur les comédons présents (attention, il pique sur les boutons à vif) et sur les zones à problèmes pour éviter les récidives.

A vrai dire c’est le soin que je préfère tant il me ravit. J’en fais une consommation poussée mais heureusement son prix (12,55€) n’est pas synonyme de trou dans le budget.

Puis vient au tour de la crème de jour. Ici, l’Emulsion-lotion Cleanance (cf. photo du dessus) fait office de crème matifiante et sébo-régulatrice. D’une texture crème-gel, elle contient le fameux glycéryl laurate, des microcapsules absorbantes, du gluconate de zinc anti-inflammatoire ainsi que du CTAB assinissant et toujours l’eau thermale d’Avène hydratante.

J’ai eu un peu peur de la texture les premières fois car elle me semblait très épaisse et dense. En plus la peau restait humide et brillante juste après l’application. Heureusement une fois la première minute passée, la crème devient veloutée et parfaitement mate.

Comme elle matifie durablement tout en hydratant, je la conseillerais plus aux peaux grasses qui n’ont pas forcément d’imperfections à traiter. A moins bien sûr de faire comme moi et de la combiner au TriAcnéal.

En soin complémentaire, le Masque Cleanance est un deux-en-un pratique et radical pour lisser la peau. Il contient du glycéryl laurate, du gluconate de zinc, du kaolin (argile blanche) absorbante ainsi que l‘eau thermale d’Avène.

De plus, on retrouve des AHA (acide glycolique) et des BHA (acide salicylique) pour une exfoliation chimique et des billes de polyéthylènes pour une action mécanique. C’est donc un masque et un gommage à la fois.

Je l’utilise environ une fois par semaine, quand je vois que ma peau « sature » à cause de la pollution ou du maquillage (on peut dire ce qu’on veut, même avec un bon nettoyant les pores finissent toujours par s’obstruer). En l’appliquant sur peau sèche et pendant 5 min, il va absorber le surplus de sébum et affiner le grain de peau.

Une fois le temps de pose terminé, je l’humidifie légèrement et masse la texture incrustée de toutes petites billes. Elles permettent un gommage mécanique très doux et favorisent l’extraction des points noirs (notament les rebelles situés sur le nez).

Au final, tous les produits m’ont plu. Même le masque alors que je m’étais juré de ne plus utiliser de gommage à grain. Peut-être parce qu’il est vraiment délicat et que c’est à la base un masque. Quant à l’odeur, c’est la même pour toute la gamme (sauf pour le TriAcnéal bien particulière), assez neutre et discrète.

Avec ces produits, j’ai réussi à éviter le pire en terme de récidive « post-soleil ». Bien que je n’aie pas trouvé les formules efficaces sur les boutons rouges inflammés (j’ai trouvé mon bonheur ailleurs pour les résorber), elles sont parfaites pour lisser et affiner le grain de peau, réguler la sécrétion séborrhée et nettoyer en douceur.

Petit bonus: concours!

Etant donné que je ne l’utiliserai pas (ma peau est contente avec l’émulsion Cleanance), je vous propose de remporter la Crème Clean-Ac hydratante et apaisante. Spécialement formulée pour soigner les peaux lésées par les traitements desséchants de l’acné, elle apporte souplesse, hydratation et confort tout en étant non comédogène. Elle sera donc parfaite pour l’hiver!

Pour la remporter, il suffit donc de me laisser un petit commentaire en expliquant pourquoi vous seriez intéressée par cette crème. Je choisirai la gagnante le samedi 15 ce qui vous laisse trois jours pour participer. Bonne chance à toutes!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Test: échantillons d’une semaine: edenens, lancôme, melvita..

Bonjour à toutes! La semaine dernière, les échantillons étaient de sortie. J’étais en déplacement et du coup j’ai pu tester pas mal de dosettes, de quoi se faire une idée sur la texture, l’odeur et de la tolérance sur la peau…

- Melvita BIO-EXCELLENCE lait hydratant corps: je l’ai eu dans la dernière glossybox et c’est une très bonne surprise tant il est agréable à appliquer. D’abord par sa texture fluide et fondante puis par son odeur hyper gourmande! Un parfum de framboise qui reste sur la peau plusieurs minutes… (idéal le soir avant de se coucher pour en profiter à fond!) 

- Edenens Nectar purifiant crème sébo-régulatrice: là aussi, je fus étonnement très satisfaite de cette crème légère qui pénètre rapidement dans la peau, la laissant comme légèrement poudrée mais hydratée. Elle sent le bonbon (addictif!) et ne m’a pas fait briller la peau pendant les quatre jours d’essai.

- Lancôme Visionnaireon continue dans les bonnes surprises (avant de passer aux mauvaises) avec ce sérum gel-crème nacré. Il est absorbé quasi-immédiatement pour ne laisser qu’une peau douce, rebondie et avec un poil plus d’éclat (dû aux nacres?). A voir sur le long terme…

- Sanoflore Nectar Hydratant 24H: l’habit ne fait pas le moine… C’est ce que je me suis dit en essayant cette crème achetée en version voyage. Car si la texture est sympa (émulsion fluide à l’odeur douce de cyprès) l’effet sur ma peau n’a pas tardé à se faire sentir: je brillais comme une frite en 2 minutes chrono! A réserver pour les peaux vraiment sèches et déshydratées donc…

- Veld’s Ferox pure pulp: du coup après mon échec avec Sanoflore je me suis rabattue sur mon échantillon de cette gelée visage. La texture est comme du gel d’aloe vera pur, sans parfum et un peu visqueux. Il pénètre après quelques secondes et apporte une réelle sensation d’apaisement et d’hydratation. Mais il n’offre rien de plus, rien de moins. Je le conseille donc comme un sérum « anti-soif » pour les peaux très déshydratées.

- Sisley Lotion tonique aux fleurs: que dire.. Elle sent bon, elle rafraîchit et tonifie. Cette lotion a donc tout d’agréable sauf si on regarde niveau budget: 54,50€ les 100ml. Pas de quoi justifier un tel prix selon moi.

- Avène Cleanance masque: d’une texture blanche et crémeuse, ce masque s’applique et se laisse poser pendant quelques minutes. Ensuite, les micro-particules gomment la peau sous l’action d’un léger massage juste avant de rincer. Un mot à dire: efficace, mais à reserver pour les peaux non réactives. Un deux-en-un qui plaira aux pressées!

- Pulpe de Vie amant du soir: j’ai beaucoup hésité à l’essayer tant la texture me paraissait riche. En fait, si elle s’avère un peu épaisse au toucher, elle ne graisse pas la peau mais la nourrit juste ce dont elle a besoin. Peau en pleine forme au lever. Et son odeur d’amarena, mmmmhhh…!

- Caudalie Démaquillant soin doux: si vous aimez les vraies textures « lait » alors vous allez aimer ce démaquillant. Très parfumé, il démaquille le visage et les lèvres (pas les yeux, ça pique) en douceur. Par contre je trouve son efficacité moyenne (on retrouve du maquillage sur le coton de lotion même après rinçage à l’eau).

- Caudalie Eau de beauté: un coup d’éclat en bouteille! Voilà par contre un soin auquel j’adhère complètement puisqu’il donne à la fois un coup de fouet au visage mais aussi à l’esprit par son odeur vivifiante. Je déconseille par contre pour les peaux sensibles.

- Avène TriAcnéal: en ce moment c’est un peu mon « garde-fou » épidermique. En gros, il me sert à prévenir et traiter les petites imperfections (microkystes et point noirs) qu’il désincruste très rapidement tout en lissant de façon incroyable le grain de peau. Attention, il picote un peu sur les boutons à vif. 

- Bio-beauté Soin contour des yeux: je l’ai déjà passé en revue ici.

- Ushaïa Déodorant efficacité 24H bio: comme d’habitude, je suis conquise par l’odeur (discrète et fleurie), la composition, le conditionnement écolo (sans gaz propulseur) mais pas par l’efficacité. Pour peu que je transpire plus qu’à la normale celui-ci devient inefficace… Dommage, car il avait tout pour plaire.

- Nuxe Huile prodigieuse: l’huile mythique, et pas pour rien. Mon must pour sublimer le corps qui garde encore un hâle d’été. L’odeur est divinement solaire et l’effet sur la peau totalement bénéfique.

- Payot démaquillant sensation yeux et lèvres: pour moi un biphasé classique, avc une texture très fine mais laissant un léger voile gras. Il est efficace sur le waterproof, mais je lui préfère mon biphasé Vichy pureté thermale anti-chute!

Mon bilan: si je devais racheter à l’avenir l’un de ces soins, je flancherai sur le Nectar purifiant d’Edenens, le Triacnéal d’Avène, l’Eau de beauté de Caudalie et pourquoi pas, le sérum Visionnaire de Lancôme…

En espérant avoir éclaircé vos lumières sur ces quelques produits. Et si vous avez un avis sur l’un d’entre eux, dites-moi tout. Bisous à vous!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Objectif zéro défaut n°2: la guerre des boutons

Que ce soit à cause du stress, des hormones, du soleil ou encore de la puberté, certaines peaux souffrent de cette pathologie cutanée que l’on appelle l’acné. Ayant eu moi-même un « terrain » acnéique depuis mon adolescence, je sais à quel point il est difficile de s’en débarasser. Aujourd’hui encore je lutte contre sa réapparition, mais grâce à l’évolution de la cosmétique, il est désormais possible de réduire cet état considérablement…

Mais tout d’abord, qu’est-ce que l’acné?

Souvent, cette pathologie est mal comprise de part ses différents signes caractéristiques. En effet, il existe plusieurs stades dans l’acné qui correspondent à un signe visible distinct. Pour pouvoir les expliquer au mieux, j’ai trouvé ce schéma très bien fait des laboratoires Ducray légèrement modifié à ma façon afin être plus précise:

Stade 1: les androgènes (hormones masculines) augmentent la production de sébum pendant la puberté (ou après si son taux est élevé de façon continue). Cette surproduction de sébum peut évidemment provenir d’un stress (examen), du débronzage (post-hyperkératose) ou encore du cycle menstruel chez les femmes.

Stade 2, Acné rétentionnelle: dû à un mauvais écoulement de ce sébum (défaut de la desquamation des cellules à l’entrée du canal pilaire), celui-ci s’accumule dans la glande sébacé jusqu’à remplir entièrement le canal du poil, formant un « bouchon corné » que l’on appelle communément point noir (sa surface s’oxyde à l’air libre lui donnant cette couleur noire) ou microkyste (celui-ci reste sous la peau mais ne s’infecte pas).

Stade 3, Acné inflammatoire: c’est là que la bactérie P.acnès entre en jeu. Se nourrissant de lipides, elle infecte le point noir ou microkyste et commence à s’y développer. Lorsqu’elle finit par dégrader la membrane de la glande sébacée, les bactéries sont libérées dans le derme et provoquent ainsi une réaction inflammatoire (rougeur, douleur). Parfois, un point blanc surmonte ce dôme douloureux: c’est la pustule.

Lorsque les deux types d’acné sont mélangées, elles en forment un troisième type: l’acné polymorphe.

Comment traiter et éliminer ces types d’acné?

Premièrement, je pense que la solution miracle n’existe pas. Comme toute pathologie, elle demande du temps et de l’investissement pour être soignée efficacement. Le problème est qu’aujourd’hui seul 1 jeune sur 2, déclarant une acné sévère, se traite.* (selon le Pr B. Dreno, dermatologue au CHU Hotêl Dieu, Nantes)

Alors si vous avez désormais décidé de prendre en main cette fameuse guerre des boutons, voici quelques conseils utiles:

1) Nettoyer, c’est la base d’une peau saine et réceptive aux soins:

Et encore plus quand elle est sous l’emprise de l’acné. Que l’on ait des microkystes, des comédons noirs ou blancs, il est primordial d’avoir un nettoyant adapté qui lavera votre peau sans l’aggresser, matin et soir. Ma sélection de produits (je n’ai choisi que des marques dermatologiques; vous trouverez donc les évaluations beauté-test en cliquant dessus):

Acné rétentionnelle (microkystes, points noirs):

- Exfoliac Gel moussant: nettoie, assainit et régularise grâce au zinc, doté d’un pH adapté à la peau (9€ les 200ml)

- Ducray Keracnyl gel moussant: nettoie et purifie la peau, formule sans savon enrichie en myrtacine, sabal serrulata et zinc purifiants ainsi qu’en glycérine pour préserver sa douceur (8,9€ les 200ml)

Acné inflammatoire (points blancs et boutons rouges douloureux):

- Noreva Actipur gel dermo-nettoyant: nettoie en douceur grâce à une base lavante douce sans savon enrichie en zinc purifiant, en bardane séborégulatrice et biotine (vitamine B8) réparatrice (7,50€ les 150ml)

2) Traiter, une étape qui doit se faire en cure:

Maintenant que vous pratiquez le premier geste essentiel, vous pouvez passer à l’application d’un soin spécifique, qui lui agira en profondeur et sur toutes les étapes du mécanisme de l’acné. Ces produits s’utilisent en cure de façon à éliminer de façon efficace les boutons, en dessous ou à la place de la crème de jour:

Acné rétentionnelle (savez-vous de quoi il s’agit maintenant?):

- Zeniac LP Fort Noreva: un soin actif aux AHA et BHA (acide salicylique) pour affiner le grain de peau et désobstruer les bouchons cornés. Il est doté d’un système à Libération Prolongée à base de micro-éponge pour un aspect mat durable (8€ les 30ml)

- Avène TriAcnéal: un soin dégommeur de microkystes avec une action anti-récidive grâce à l »effet peeling » de l’acide glycolique, le rétinaldéhyde kératorégulateur, l’efectiose anti-inflammatoire et l’eau thermale d’Avène apaisante (12,55€ les 30ml)

- Ducray Keracnyl Crème soin régulateur complet: tout comme Zeniac il contient des AHA lissants, de la myrtacine purifiante ainsi que du salicylate de zinc régulateur (11€ les 30ml)

Acné inflammatoire:

- Effaclar A.I. La Roche-Posay: ce soin local purge l’imperfection pour favoriser sa disparition et éviter l’apparition de marque résiduelle grâce à du kaolin absorbant et de l’acide salicylique exfoliant (9€ les 15ml)

- Ducray Keracnyl PP crème soin apaisant anti-imperfections: cette crème s’applique matin et soir pour apaiser l’inflammation du comédon grâce à la vitamine PP et l’éliminer rapidement par l’effet purifiant de la myrtacine (10€ les 30ml)

- Noreva Actipur soin intensif anti-imperfections: en application localisée, ce soin à la phytosphingosine freine la prolifération bactérienne et réduit les sensations d’irritation grâce à la vitamine PP anti-inflammatoire, efficacité prouvée par un Visa PP. (10€ les 30ml)

3) Entretenir, la dernière étape pour une peau zéro défaut:

Une fois que le plus gros des imperfections s’est atténué, vous n’avez plus qu’à entretenir la peau pour la réguler de façon continue. Mais attention! Il ne suffit pas d’appliquer le soin 15 jours pour qu’il soit efficace. C’est un travail de longue haleine ou seule l’assiduité s’avère victorieuse.

Pour tous les types d’acné:

- Avène Cleanance émulsion séborégulatrice matifiante: ce gel-crème épais enrichi en glycéryl laurate, gluconate de zinc et microcapsules absorbantes hydrate, matifie et diminue l’excès de sébum. S’utilise matin et soir (12,55€ les 40ml)

- Actipur crème matifiante anti-imperfection Noreva: cette crème dotée du complexe phytosphingosine, céramides et vitamine PP favorise l’élimination des points noirs, freine et régule l’hyper-sécrétion de sébum. Idéal en complément du Soin intensif anti-imperfection actipur (10€ les 30ml)

- Rogé Cavaillès Sebactiv crème matifiant anti-imperfection: hydrate, matifie et limite l’apparition des imperfections grâce à la poudre de noyau d’abricot absorbant, du zinc purifiant, d’un complexe végétal régulateur et de l’extrait de boldo anti-récidive (11,90€ les 40ml)

4) Les soins complémentaires, pour une efficacité à tout moment de la journée!

Vous n’avez qu’un bouton de temps en temps lorsque le cycle approche? Inutile de refaire toute votre routine. Dès que l’indésiré commence à se faire sentir, dégainez le « stop-bouton »:

- Ducray Keracnyl soin correcteur teinté: version naturel ou doré, ce stick permettra à la fois de corriger mais aussi de favoriser la disparition de l’imperfection naissante ou déjà présente (9,20€)

- Zeniac Roll’activ: point noir ou point blanc, ce roll-on aux actifs de fruits et acide salicylique assèche et purifie à vitesse grand V de façon ponctuelle et localisée (6,75€)

- Avène Cleanance soin localisé: ce stylo assèche, assainit et désincruste grâce au zinc, à l’acide salicylique et régule grâce au kaolin et au glycéryl laurate. A utiliser plusieurs fois dans la journée (10€)

5) Le traitement médicamenteux anti-acnéique:

Enfin, il se peut que vous soyez déjà ou bientôt sous un traitement tel que le Roaccutane. Ce traitement lourd sous haute surveillance bloque tout simplement la sécrétion sébacée, enlevant la protection de la surface cutanée, le film qui empêche la perte en eau du derme. Résultat: un épiderme asséché et profondément déshydraté dont il faut prendre soin.

- Nettoyage avec Clean-Ac d’Avène: cette crème lavante riche en eau thermale haute tolérance nettoie en respectant la sensibilité des peaux irritées et desséchées par les traitements anti-acnéiques (10,80€ les 200ml)

- Hydratation visage avec Exfoliac Crème réparatrice hydratante: véritablement complément des médicaments traitants, ce soin haute tolérance répare la barrière cutanée, hydrate la peau et apaise les sensations de tiraillement (15,50€ les 40ml)

- Hydratation lèvres avec Rolip Mandélic de Noreva: ce stick dermo-réparateur enrichi en AAA (alpha acétyl mandélique) répare et restructure les lèvres. Il favorise une augmentation de leur épaisseur et deviennent ainsi plus denses. A appliquer avant l’apparition de lésions. (6,25€)

Ainsi donc, cette sélection condensée conclut ce dossier spécial. Pour récapituler, une ordonnance beauté anti-imperfection comprend: un bon nettoyant, un soin intensif (= soin local) ainsi qu’une crème quotidienne adaptée. Et pour les petits « spots » périodiques, un petit soin concentré à glisser dans son sac. Vous voilà desormais parée pour la guerre des boutons! 

Bref, pour terminer sur une note enjouée, voici la campagne originale et pleine d’humour des laboratoires Ducray, qui sont parti eux aussi pour combattre ces envahisseurs de la vie quotidienne:

ALICE… par leboutondetheo

*témoignage recueillit par les laboratoires Avène.

Rendez-vous sur Hellocoton !