Mes « essentiels » solaires

Avec toutes les innovations et nouveaux produits que lancent les marques, le dilemme du choix devient de plus en plus cornélien chaque été. Entre crèmes satinées, huiles sublimatrices et maintenant brumes invisibles, on peut vite se laisser tenter à essayer toutes ces textures hyper sensorielles, qui fleurent bon les vacances…

DSC_0258

De mon côté, j’ai envie de vous présenter mes « essentiels » pour la protection du visage et du corps. Que ce soit en ville, en campagne ou à la plage, il est indispensable d’utiliser un écran solaire lorsque l’exposition est prolongée. Et à bas les idées reçues, ces protections n’empêchent pas de bronzer! Mais seulement d’éviter de brûler son épiderme et de provoquer son vieillissement prématuré

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Wishlist de plage

En ce moment, j’ai beaucoup trop d’envies. Fringues, make-up, accessoires, rien ne va plus. Mais étant depuis quelques jours en vacances, c’est de légèreté et détente dont j’ai le plus besoin. En mode « holidays » , ce sont les petites robes en dentelle, chapeaux de paille et matières naturelles qui me séduisent. Quant au maquillage, je veux un teint glowy et hâlé juste ce qu’il faut, avec une pointe de nuances cuivrées et dorées pour rehausser l’allure…

 

whislit_de_plage

(cliquez pour zoomer)

Robe Jane – Flolove Paris

Ceinture large Astra – Liu Jo

Bague 3 rangs or jaune - MyFashionLab

Sac 12 Juillet – Les Beaux Jours

Chapeau en toyo Sunny – Eugenia Kim via Net-à-porter

Sandales Oasis – Hermès

makeup

Crème après-soleil Terracotta – Guerlain via Tendance-parfums

5 couleurs Transat Edition Sundeck – Dior

Crayon baume lèvres Corail tendre – Clarins

Tea to Tan – By terry via The Beautyst

 

Et de votre côté, des envies à partager en ce moment?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Fêtes des mères: quelques idées cadeaux de dernière minute…

La fête des mères se célèbrera ce dimanche et vous n’avez encore rien trouvé à lui offrir? Voici quelques idées qui pourront peut-être vous éclairer sur la question. Vous pourrez ainsi donc gâter votre chère et tendre maman qui le mérite.

 

Ambiance-Parfum-Divin

Et pourquoi commencer, pourquoi ne pas lui offrir la dernière création de la maison Caudalie baptisée le « Parfum Divin »? Avec ses notes de roses de Bulgarie et du Maroc, de vanille suave pimentée par une touche de poivre rose et de cèdre de Virgnie, elle charme et enivre assurément. Parfum divin, 42,30€ via Caudalie.com

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

« L’effet soleil » – Guerlain Terracotta 4 saisons

En véritable « fille à peau blanche », la Terracotta devient ma meilleure amie lorsque le soleil se montre à l’horizon et met en exergue l’apparence littéralement fantômatique de mon épiderme (réflexions à l’appui). L’autobronzant me faisant toujours aussi peur - même si je me prépare psychologiquement à tenter l’expérience un de ces jours… – la poudre de soleil s’apparente comme le Saint Graal qui arrive à transformer mon teint d’endive en teint « sunny beach ultra-sexy oh-yeah », et ce en moins d’1 min 30 top chrono.

DSC_00391-1024x680

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Météorites Perles du Paradis – Guerlain

Si d’ordinaire je résiste plutôt bien à la tentation, les jolies perles de poudre pressée de la collection éphémères Guerlain m’ont conquise cette année. Il faut dire aussi qu’elles ont sû dévoiler le grand jeu, se parant de quelques atouts fort séducteurs

Meteorites Perles du paradis de Guerlain

Je sais que certaines d’entre nous (comme ma chère copine de blog Kléo-beauté) collectionnent toutes les déclinaisons de ces Météorites, dont l’originialité, la sensorialité et le rendu ont créé le succès depuis des années.

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

En 2013, Guerlain nous emmène au Paradis…

En effet , dès le printemps prochain, Guerlain se chargera de nous faire rêver avec sa collection sous le signe de la séduction, de la féminité assumée et du charme faussement innocent. Je vous laisse admirer cela en images…

Au programme, des cils noirs de poupées version XXL, une bouche et des ongles laqués de rose dragée. Le tout dans une ambiance boudoir ultra-féminine…

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Liu de Guerlain, la collection maquillage de noël 2012

Vous aimez l’or et le prune? Les couleurs intenses et fumées? Alors cette collection magique risque de vous plaire. En effet, Guerlain sort l’artillerie lourde pour cette fin d’année en nous prévoyant une collection inspirée du parfum Liu et de l’histoire qui l’entoure.

Pour ce maquillage, tout est dans le détail. Les yeux sont parés d’or ainsi que d’un trait de liner façon oeil de chat, terminé par un point graphique. Les lèvres sont à peine rosées et dorées d’un soupçon de rouge automatique, tandis que les ongles arborent un prune presque noir, séducteur et mystérieux.

Evidemment, la pièce maîtresse sera la Poudre parfumée scintillante pour le corps et les cheveux rappelant les effluves de Liu, un floral aldéhydé composé de rose, de vanille, d’iris et de notes boisées.

Le deuxième bijou de la collection sera sans conteste la Palette « Calligraphie » yeux et lèvres Liu, composée de deux rouges à lèvres rouge sang ainsi que de quatre fards (beige, doré, fumé et noir) indispensables pour se faire un regard d’héroïne asiatique.

Ensuite les Météorites reviendront en force avec l’édition limitée « Perles du Dragon », en référance à cet animal emblématique de l’asie dont on célèbre la fête cette année. Ces météorites seront un mélange de billes beige pâles et rosées (pour unifier) blanches et dorées (pour illuminer) et bois de rose et prunes (pour estomper les zones d’ombres).

Petit bonus, on retrouvera aussi les Météorites compactes « Wulong » (qui signifie « dragon noir ») composé de six nuances pour rehausser, enluminer et unifier la carnation. Quelques nuances dorées apporteront de la luminosité au visage, tandis que les teintes mates donneront un fini velouté. Un bel écrin qui risque de coûter très très cher (170$)!

De manière plus classique, un nouvel Ecrin 4 couleurs « Turandot » (en référance à la princesse de l’histoire) sera disponible et associera un doré pailleté, un bois de rose, un prune et un marron irisé.

Pour terminer, deux teintes de Vernis et de Rouge automatique viendront compléter la collection. « Altoum » sera la teinte beige dorée représentant l’opulence, tandis que « Lou-ling » sera la féminité avec ce prune intense et légèrement pailleté pour le rouge… J’adore!

Ce n’est plus un secret, j’ai flashé sur la teinte Lou-Ling du vernis et du rouge automatique. Je trouve la palette Calligraphie magnifique également, ainsi que les météorites compactes Wulong. Cependant, je pense que ces dernières seront trop onéreuses pour mon bugdet…

Qu’en pensez vous?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Guerlain – Le regard Fauve

Vous le savez, la collection automnale de Guerlain ne m’a pas laissée de marbre. Et avec le Rouge G l’Extrait, c’est l’édition limitée de l’Ecrin 4 couleurs qui est venue me rejoindre. J’avais déjà repéré ce quatuor d’ombres aux couleurs enflammées de l’automne

Cette palette est disponible en parfumerie pour environ 47€, et un peu moins (43€) chez mon partenaire tendance-parfums (j’oublie toujours de le préciser mais je ne touche rien sur les ventes)

Si j’ai été séduite par cet Ecrin 4 couleurs, c’est non seulement parce que les teintes présentes m’attiraient beaucoup, mais aussi parce que j’étais certaine d’avoir entre les mains des fards de qualité. Pour rappel, je m’étais déjà procuré l’harmonie #07 Les Cuirs.

Ce quad propose donc quatres nuances chaudes, un brun, un ocre, un beige façon « terre de sienne » doré, et un saumon pétant.

Au delà d’une texture soyeuse (même si très légèrement poudreuse) qui se fond aisément, j’ai assurément été bluffée par l’incroyable pigmentation des fards:

Un seul passage suffit pour que les swatches soient visibles. Et je dois dire que c’est assez épatant lorsqu’on n’a pas l’habitude d’autant d’intensité! Par contre concernant la tenue, je ne me prononcerai pas étant donné que j’utilise tout le temps ma Primer Potion d’Urban Decay.

Mais trève de blabla et passons au tuto car cette fois-ci, j’ai réalisé un petit pas-à-pas avec cette palette. Pour que ce soit plus simple, les numeros des swatches sont associés aux vignettes pour montrer quelle couleur j’ai ajouté à chaque fois:

1- Je commence avec le fard beige doré (n°1, un peu orangé aussi, au final) en applat sur la paupière mobile

2- Puis j’accentue le coin externe de la paupière ainsi que le ras des cils inférieurs avec le brun foncé (n°2)

3- Je floute au-dessus avec un peu de fard ocre (n°3) en allant vers le sourcils

4- J’ajoute, à la frontière du beige et du marron, une touche de rose saumon (n°4) presque au centre de la paupière mobile

5- Je corrige la forme de mon maquillage en me servant du fard beige clair Vanilla de MAC, que je dépose aussi en coin interne de l’oeil. Un trait de liner, deux couches de mascara (différents pour avoir la séparation, puis le volume), et voici le résultat!

Pour les joues, j’ai utilisé mon blush orangé Elysambre, tandis que sur les lèvres, j’ai mis le Rouge Automatique Fleur de Feu de Guerlain (je sais pas pourquoi, mais il m’est tout de suite venu à l’esprit pour ce look!)

Et l’ensemble des produits utilisés:

Alors, vous en pensez quoi? Personnellement même si les couleurs ne semblent pas faciles à porter au quotidien (car très vives et… embrasées, si je puis dire) je les trouve magnifiques associées ensemble. Et finalement, je ne me priverai pas de les combiner même pour un maquillage de jour, car j’adore leur rendu!

Passez une excellente soirée…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Rouge G l’Extrait de Guerlain, ma nouvelle arme de séduction

Des talons hauts, un décolleté sexy, un parfum racé… Tels peuvent être les atouts de charme qu’une femme peut dévoiler pour sublimer son aura. Aujourd’hui, c’est une autre sorte de parure que je vous présente. Une arme fatale… pour nos lèvres.

Ce n’est pas un rouge à lèvres, ni un brillant, et ce n’est pas une laque non plus. Non, c’est le maquillage pour les lèvres de la James Bond Girl, celui qu’elle dégaine en toute circonstance pour se refaire une beauté sans fausse note: le rouge G l’Extrait de Guerlain ou la Crème de Rouge, pour les intimes.

Cette crème de rouge « de luxe » ou devrais-je dire, ce bijou cosmétique, coûte ainsi la bagatelle de 37,50€. Mais bon, comme vous êtes une James Bond Girl, cela ne vous pose normalement aucun problème.

Comme tout objet ultra-perfectionné qui se doit de faire (au moins) deux choses en même temps, on découvre à l’intérieur de cet écrin en métal lustré deux miroirs de qualité parfaite.

On pourra ainsi se remettre du rouge, mais aussi se recoiffer, retirer le cil dans son oeil ou encore vérifier s’il n’y a aucun résidus de cuisine italienne (ou japonaise, enfin c’est vous qui voyez) entre les dents.

Comble du vice, toutes les teintes du Rouge G l’Extrait ont des noms de péchés capitaux. Moi, j’ai choisi Avarice, parce que j’ai horreur de devoir me séparer de mes richesses cosmétiques. Et plus particulièrement de cette crème de rouge…

Néanmoins, je succomberai bien à d’autres tentations. Comme la Paresse et la Gourmandise, deux thèmes qui me sont chers.

L’embout, même s’il est long (hum, coquines..) est facile à manier grâce au miroir. La partie mousse quant à elle, prélève juste la bonne dose pour se maquiller d’une seule traite.

Avarice est un brun rosé, assez terne mais qui en devient du coup très chic, et avec surprise, vraiment sensuel.

La particularité de cette crème de rouge vient, outre du fait qu’elle soit indéniablement crémeuse et opaque, de sa capacité à se matifier. Une minute à peine après l’application, la texture sèche et perd totalement de sa brillance, donnant un rendu « velours ».

Sur les photos, vous voyez les deux types d’effets. La première couche était sèche, la seconde venait d’être appliquée.

Alors le petit défaut que je lui reproche, c’est de rendre les lèvres collantes pendant quelques minutes. Cela passe une fois que la texture est mate. J’ai aussi entendu dire qu’il pouvait filer dans les plis autour des lèvres, même si ça n’a pas été le cas pour moi.

Bref, toujours est-il que malgré son minuscule défaut, j’en suis gaga. De son écrin élancé, de sa couleur intemporelle, de sa texture originale et séduisante et de sa tenue de plusieurs heures. Car une fois sec, le rouge perdurera même après un repas.

Et la cerise sur le gâteau (ou sur la Maserati, tant qu’à faire dans le luxe) je lui ai même trouvé à la dernière minute un compagnon pour être raccord jusqu’au bout des ongles:

Soit le vernis Vieux Rose (MVAO56) de Pro Beautic Institut. Mais si vous en voulez un plus classe, le Chanel Rose Confidentiel conviendra tout aussi parfaitement. 

C’est à vous de vous confessez maintenant! Allez-vous résister à la tentation de cet instrument de tous les péchés?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Solaires 2012: laissez-moi hâler!

Un peu après tout le monde, c’est à mon tour de revenir sur mes produits solaires testés et adoptés pendant tout l’été. Je n’ai pas eu l’occasion de partir longtemps au soleil mais dans le sud, l’ensoleillement nous a réduit à devoir nous protéger juste pour sortir de la maison!

Dans cette sélection il y a un peu de tout: de la protection solaire pour le corps, les cheveux et le visage. Mais aussi les après-soleil, et l’autobronzant qui m’a bien servie pour me montrer mon corps d’aspirine sans avoir honte à la plage…

Petit bonus, je vous parlerai aussi de deux flops qui méritent que l’on parle d’eux. Bref, c’est parti!

L’autobronzant: Clarins Lait auto-bronzant SPF6 (23,00€)

Chaque été, je ne néglige pas cette étape pour arborer une peau hâlée rapidement et sans trop de perte et fracas (comprendre: des coup de soleil). Habituée à ma Crème délicieuse autobronzante de la même marque j’ai eu le plaisir de tester ce lait grâce à mon partenaire tendance-parfums.

Au final, j’ai vraiment apprécié sa texture fondante qui hydrate et développe un léger hâle en même temps. Le rendu est identique à la crème délicieuse (qui reste ma préférée) et peut faire des traces si le lait est mal étalé. Par contre, je n’ai aucune idée de l’utilité du SPF6 intégré dans la formule, étant donné que le mieux est d’appliquer un auto-bronzant le soir…

Les solaires corps: Ambre solaire Golden protect (10,50€) & Guerlain Terracotta Sun blondes SPF30 (32,00€)

Voilà mes deux solaires favoris de cet été. Tout d’abord, le lait Golden Protect d’Ambre solaire qui a un ‘énooooorme avantage sur les autres: il contient des paillettes! Oui, des nacres si vous préférez, mais le résultat est sans appel: la peau scintille de mille feux après l’application, et c’est juste magnifique.

L’odeur de plage ne fait qu’ajouter au plaisir, et l’indice 30 s’avère parfaitement suffisant pour protéger ma peau blanche (si vous ne me croyez pas, alors allez lire l’article de (Dé)maquillages à ce sujet). Bref, c’est un coup de coeur.

Tandis que la protection Terracotta Sun Blondes de Guerlain a été mon anti-solaire de secours, toujours présent dans mon sac. Je la sortais à chaque repas en plein air, sur une terrasse ou lors de petits promenades ensoleillées grâce à son petit format de 100ml.

Très cher pour une quantité moindre, je l’ai ainsi utilisé sur le buste, les bras et les mains. Son odeur de monoï typique est envoûtante, et son complexe Tan booster intégré stimule en douceur notre vrai bronzage…

Les protections visage et cheveux: Avène émulsion SPF50 (12€) et Schwarzkopf BC Sun protect spray conditioner (13€)

Ensuite, je dois remercier l’émulsion solaire SPF50 d’Avène d’avoir si bien protégé mon visage lors des expositions. Parce qu’en plus d’être facile et rapide à étaler, de ne pas rendre le visage blanc et poisseux, elle m’a évité la fameuse poussée de boutons dû au mélange crème solaire + sueur + eau salée. 

Mes cheveux quant à eux, on eu droit au Spray conditionner BC Sun protect que j’avais eu dans la Glossybox anniversaire. C’est un fluide biphasé à l’odeur merveilleuse de fleurs qui non seulement protège grâce à un filtre UV, mais reconstruit également la fibre capillaire. Je l’ai utilisé sans modération avant et après la baignade: mes cheveux me disent merci!

Les après-soleil: Liérac crème confort nacrée (16,50€) & Lift’Argan huile d’argan parfumée (22,90€)

Particulièrement influencée par de nombreux avis de blogueuses, j’ai succombé à l’un des après-soleil Liérac Sunific. Après intense réflexion, je me suis offert la Crème confort nacrée dotée d’une sublime couleur bleutée et d’un parfum exotique et aquatique tout à fait addictif!

Hydratation, confort intense et toucher velours sont trois bénéfices qu’apportent cette crème. Même si le conditionnement en pot n’est pas vraiment hygiénique, j’adore plonger mes doigts dans cette texture moelleuse. Le rendu sur la peau n’est ni pailleté ni nacré, mais subtilement satiné… J’adhère!

Dans un autre style, j’ai aussi adopté une nouvelle huile sublimatrice, celle de Lift’Argan en édition limitée, délicieusement parfumée elle aussi. Incroyable pour les massages, elle nourrit et régénère la peau échauffée par le soleil dans une utilisation plus quotidienne. Le plus: son flacon en verre dépoli qui évite qu’il nous glisse des mains!

Les flops de 2012: Alga Maris lait solaire SPF50 (19,90€) & Corine de farme mousse pétillante après-soleil (7,50€)

Première vraie déception de cette saga solaire, c’est le lait SPF50 Alga Maris des laboratoires de Biarritz. Lorsque j’ai découvert la marque la première fois, c’était lors de ma recherche d’emploi (ils cherchaient des commerciaux). Et puis, j’ai suivi l’ascension de ce laboratoire, jusqu’à ce que je puisse trouver les produits près de chez moi!

C’est ainsi qu’en vacances à Cannes, j’ai tenté le Lait solaire SPF50 et le baume après-soleil. Et si j’étais toute excitée d’enfin pouvoir les essayer, j’ai immédiatement déchanté:

Ou comment devenir plus blanche que blanche en trois mouvements! En effet, le lait n’a de lait que le nom, puisqu’il sort crémeux, épais et carrément blanchâtre à l’application. 

Une horreur, quand on connait des produits solaires bio qui sont mille fois plus discrets que ça.

Enfin, je vous avoue qu’après avoir enduit mes jambes la première fois de ce lait, je me suis essuyée sans attendre pour effacer toute trace d’écran… En résumé, je vous conseille d’éviter soigneusement ce produit et de vous rabattre sur un indice moins élevé de la gamme…

Pour terminer, mon deuxième flop est la Mousse pétillante après-soleil de Corine de farme. Très tentante au premier abord, cette mousse s’est révélée creuse, trop aqueuse et a l’aspect trop chimique à mon goût.

L’odeur censée être agréable ne l’a pas été du tout pour moi, et la sensation collante qu’elle laisse après la pose non plus. L’effet frais éphémère fut une maigre consolation!

Voilà pour cette longue revue de mes solaires de cet été (même si ce n’est que la partie immergée de l’iceberg) qui, je l’espère, vous aura aidé à faire votre choix (du moins, si vous n’êtes pas encore partie en vacances!). Plein de bisous…

Rendez-vous sur Hellocoton !