Les vernis et soins des ongles Korres

Bonjour à toutes! Il y a quelques semaines, je vous avais fait part de mon attrait pour l’un des nouveaux vernis de Korres: pale green, un vert lagon tout à fait en accord avec la saison et mon insatiable envie de vert d’eau! Une lectrice m’avait ainsi demandé des swatches de ce vernis et grâce à Korres, le voici en images aujourd’hui:

 

DSC_0178

J’avais auparavant investi dans les vernis transparents Base et Top coat de la marque, tout simplement à cause de leurs composition sans phtalate, ni formaldéhyde, ni toluène, etc… (toute la liste ici). Car pour rappel, Korres bannit les ingrédients sujets à polémiques de ses formulations!

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Want-it: Korres et son vernis de l’été

Je faisais tranquillement mon petit tour sur facebook, quand je suis tombée sur cette immanquable édition limitée tout droit venue de chez Korres:

1600453_596_1

Le vernis « Pale Green », teinté de cette couleur vert-de-gris tendance notamment vu chez la maison Dior (et son duo de vernis Samba). Ahhh, je craque totalement dessus, pas vous?

Si l’envie de vous l’offrir vous prend, il coûte la modique somme de 8,90€ et est disponible ici!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Et les cheveux alors?… Ma nouvelle routine

Bah oui, voilà bien trop longtemps à mon goût que je n’ai pas fait le point sur mon rituel « chevelure ». Pourtant, elle a changé sur pas mal de points, sauf un: garder le maximum de produits exempts de silicones. Ce qui n’est pas facile, notamment quand il s’agit de produits de coiffage…

Avant de commencer, petite photo de famille:

Routine capillaire janvier 2013

Comme vous pouvez le voir, j’ai changé de marques et pour les produits à rincer, c’est Korres qui s’est occupé de ma crinière en me proposant de tester un shampooing et un masque de sa gamme capillaire, et que j’ai complété par un après-shampooing.

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mes alliés contre le froid !

Bonjour à toutes! Brrr, nous sommes à peine début Janvier, et je me languis déjà du printemps... Mais en attendant les beaux jours, pas le choix: il faut se protéger et lutter contre la fraîche température et le vent qui l’accompagne. Pour cela, j’ai décidé de compter sur quelques produits bien spécifiques.

Mes alliés contre le froid

Cette année, la résolution a été de ne pas laisser l’hiver atteindre mon organisme. Non seulement de manière « extérieure » avec les produits dont je vais vous parler, mais aussi intérieurement.

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Routine capillaire du moment: bye-bye silicones et SLS!

Bonjour à toutes! Aujourd’hui je reviens sur mes soins du moment en matière de capillaire. La dernière fois, j’avais entamé une routine J.F Lazartigue que j’avais apprécié tant au niveau des senteurs que des effets. 

Mais en découvrant les méfaits des SLS (tensioactifs détergents) sur les cheveux à long terme, j’ai décidé de bannir aussi ces ingrédients de mes soins bi-quotidiens, au même titre que les silicones et les colorations capillaires classiques.

D’ailleurs à ce propos, mes cheveux ont retrouvé une véritable « seconde jeunesse » depuis que je n’en fait plus. Les pointes sont lisses et je n’ai plus aucune fourche à déplorer.

Ce qui m’embête, c’est que je ne vais plus pouvoir éclaircir autant qu’aupravant, alors que j’aimais avoir une couleur plus chatoyante l’été… M’enfin c’est ça ou la santé des cheveux, alors j’ai choisi.

Après avoir redonné un peu de pep’s à ma chevelure avec le shampooing « cheveux fatigués » de Melvita, j’ai voulu découvrir lors des soldes ceux de Loren Kadi au gingembre-citron et rose-miel (tous sans SLS ni silicones).

Malheureusement je suis déçue du résultat car même s’il mousse autant qu’un shampooing classique, l’odeur n’est pas attrayante et mes cheveux regraissent vite. Pour l’instant je n’ai pas encore testé celui à la Rose & Miel mais je ne pense pas que cela fasse une grande différence.

Le prochain: sur les conseils d’une lectrice ce sera celui de Colsys bio au Yucca qui m’aidera, j’espère, à de nouveau espacer les shampooings!

L’après-shampooing/masque est incarné par le Rafistoleur de LUSH que je trouve magique ET multi-fonctions! Il a une odeur de melon et de violette absolument divine et porte bien son nom puisqu’il répare mes cheveux dès la première pose (ce n’est pas un rachat pour rien).

Sa texture est une crème légère que je dépose après le shampooing sur l’ensemble de la chevelure pour régénérer son intégralité en profondeur. Pendant ce temps je prends ma douche tranquillement, puis je rince. Et là: douceur, lissage et brillance sont au rendez-vous!

Il n’a qu’un seul problème pour moi: il alourdit les cheveux. Du coup je ne l’utilise qu’une fois par semaine. Le reste du temps, je n’en ai pas besoin car ma tignasse a depuis un moment retrouvé de sa vigueur.

Le prochain: ce sera sans doute le même. Sa composition est très acceptable (pas de SLS ni silicones) et son odeur addictive.

Quant aux soins sublimateurs j’en ai trois: le Sérum nourrissant au beurre de karité et le Lait protecteur UVA/UVB de J.F Lazartigue, ainsi que la crème de jour Phyto 7 de Phyto.

Déjà j’ai trouvé la crème Phyto 7 inutile sur mes cheveux, ne les ayant ni adoucis, ni réparés au niveau des pointes lorsque je faisais des colorations capillaires classiques (je l’ai depuis un bail en fait), alors que j’y étais assidue. Du coup, j’ai un peu de mal à la terminer.

Quant au Lait protecteur, je garde celui-ci précieusement pour l’été car il agit comme un bouclier pour les cheveux colorés.

Finalement celui qui me ravie le plus reste le Sérum au beurre de karité car il a une action renforçante et lissante visible.

Le prochain: je ne sais pas encore car le sérum au beurre de karité reste quand même très cher. A voir si je peux trouver un équivalent dans du bio.

Pour ce qui est de la coloration, j’ai fait une infidélité à celle de Korres que je regrette un peu finalement. J’avais choisi Elcéa 5.3 châtain clair doré, sachant que j’étais sur une base de châtain avec des reflets dorés puis véniciens, qui s’étaient installées au fil des semaines.

En soi, la coloration a beaucoup d’avantages: pas d’ammoniaque, ni résorcine, ni parabens et aucune odeur pendant la pose. 

Mais le mélange pigment + révélateur est une galère sans nom, et le résultat sans équivoque: j’ai les fameux reflets roux que je voulais absolument éviter. 

La prochaine: je retournerai sans doute à celles de Korres (vu que j’ai déjà le super soin minute qui va avec et en grand format) pour essayer de rattraper le coup. Enfin ce n’est pas catastrophique puisque lors de la coloration, je n’ai presque pas perdu de cheveux et ceux-ci n’ont pas été abîmés.

Enfin, voici l’arme de destruction massive du cheveu, mais dont je ne peux pas me passer: j’ai nommé le lisseur. J’ai un Babyliss pro tourmaline que j’utilise depuis des années. Celui-ci est facile à prendre en main et s’avère parfait pour un lissage classique.

Cependant je trouve qu’il met du temps à chauffer (il faut donc s’y prévoir à l’avance ou avoir du temps devant soi) et les plaques trop petites pour un lissage rapide le matin.

Le prochain: du coup, je lorgne sur l’un des lisseurs GHD dont tout le monde parle (c’est qu’ils doivent être bien, non?):

Bon il est carrément cher (189€) mais a priori on tombe dans la rolls-royce du fer à lisser. Son petit nom: le lisseur Gold Classic Styler. Pourquoi pas quand je serais riche et célèbre? ;)

Voilà pour ce bilan capillaire de début 2012. Si vous avez des questions ou un avis sur ces fameux SLS dans les produits capillaires, je suis toute ouïe! 

Bonne journée à vous…

PS: puisque vous m’avez demandé des nouvelles, j’ai été prise rapidement après mon entretien pour le poste de mes rêves! Donc aujourd’hui, c’est un peu la fiesta mais les prochaines semaines risquent d’être très chargées… en bien! En tout cas, je suis on-ne-peut-plus heureuse et j’essaierai d’apporter tout autant d’attention au blog et à vos commentaires qu’auparavant, même si les articles seront un peu moins réguliers. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Korres: la crème hydratante à la Grenade

Voici mon soin de jour depuis plusieurs semaines. Je vous en avais parlé ici, mais voici le temps de vous détailler ce soin avec plus de précisions.

C’est grâce à Korres que j’ai pu découvrir ce soin, puisqu’on m’a laissé le choix entre tous les produits visage de la marque. Evidemment, j’ai choisi une crème apriori adaptée à mon type de peau: mixte avec des une tendance aux comédons. Une peau embêtante, quoi.

Sur le site, cette Crème visage hydratante et matifiante à la Grenade est à 28,50€. Le prix se situe donc entre ceux de la parapharmacie et de la parfumerie. Bref, un peu cher mais pas excessif non plus, si l’on prend en compte les efforts de la marque sur la « neutralité » des formules: 82,2% d’ingrédients naturels, pas de silicones ni d’huiles minérales, etc.

Destinée aux peaux mixtes à tendance grasse, elle promet de réguler l’excès de sébum, resserer les pores et réduire leur dilatation. Le teint doit retrouver éclat et matité.

Alors si je ne suis pas bien d’accord avec cette présentation et vous allez voir pourquoi, j’ai tiré d’autres avantages de cette crème à l’extrait de grenade, d’avocat, et aux vitamines C et E anti-oxydantes.

La texture est quand même indéniablement réussie: légère comme un gel, fondante comme une crème, elle allie les deux sensorialités avec excellence. Et l’odeur de yaourt délicieusement cosmétique rajoute au plaisir…

Je deviens plus perplexe après l’application. En effet, et malgré avoir essayé d’en mettre moins, la crème laisse toujours un film non gras mais brillant

C’est plutôt paradoxal pour une crème matifiante. Et même si cela ne m’a pas dérangée étant donné que le fond de teint est une étape que je ne rate pas, les jeunes femmes voulant au contraire sortir « peau nue » seront déçue de ne pas y trouver le côté matité.

Cependant si j’aime autant ce gel-crème, c’est parce qu’il apporte un bénéfice véritable: telle une « perfusion » d’eau, il hydrate la peau de façon intense sans la graisser. Un véritable bonheur quand on a une peau mixte et déshydratée

Pour conclure, je conseillerais ce gel-crème hydratant à toutes les peaux manquant d’hydratation (et surtout celles qui utilisent aussi des soins purifiant). Sur moi, la crème de jour combinée au sérum Delarôm a changé la texture de mon épiderme. D’ailleurs pour l’anecdote, j’ai eu le déclic de passer à l’hydratation quand on m’a fait la remarque il y a un mois ou deux que ma peau semblait « déshydratée et vraiment très inconfortable! ». Je crois qu’il me fallait ça…

Sur ces quelques paroles, je vous laisse en vous souhaitant une très bonne journée..!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Petite crème deviendra mousse…

Ce nettoyant est l’un des derniers produits que j’ai reçu de la part de Korres. A la base je l’avais choisi pour le nettoyage du matin, mais elle s’est avérée être bien plus utile et originale qu’un simple nettoyant…

Même si elle dure longtemps, cette mousse cème nettoyante ne fait pas partie premiers prix puisqu’elle coûte au total 23€ les 150ml. Côté ingrédients, elle contient des protéines de lait (riches en acides aminés et en lactose) aux vertus hydratantes et nourrissantes, ainsi qu’un complexe de protéines d’amarantes, d’eau d’amarantes (15%) et de riz apaisant.

Enfin, la formule ne contient pas de savon pour assurer un nettoyage en douceur, et garantit une absence de parabènes, huiles minérales et autres indésirables…

Son packaging un peu rétro se retrouve dans toute la gamme de nettoyants/ démaquillants. Classique et sobre, il me fait penser à celui de la marque Khiel’s.

Quant à son odeur elle me rappelle celle du lait d’amande douce, fraîche et un peu verte.

Lorsqu’on découvre sa texture, elle apparait sous forme d’une crème très gélifiée et fondante. Mais lorsqu’elle est massée (sur peau sèche) celle-ci s’épaissit et se densifie, un peu à la manière de l’Osmoclean crème douce désincrustante d’Esthederm.

La ressemblance en est même troublante tellement la texture se transforme en une crème épaisse, presque pâteuse, qui permet de décoller et absorber les impuretés et le maquillage. Evidemment celle de Korres reste un peu plus aqueuse mais cela vaut le coup d’oeil.

Enfin quand l’eau rentre en contact de cette crème celle-ci devient mousseuse et beaucoup plus légère, se solubilisant sous l’effet du rinçage. Il faut tout de même faire 4 ou 5 rinçages à l’eau eau claire avant d’enlever la totalité du nettoyant.

Au final on retrouve un teint net et clarifié comme si on venait de faire un gommage. C’est pour cela qu’il me sert maintenant de démaquillant le soir puisqu’il permet d’enlever tout mon maquillage en une seule fois (un coton de lotion est nécessaire pour les bords du visage où il reste toujours des résidus). Parait-il qu’il démaquille aussi les yeux, mais je ne l’ai pas du tout essayé pour cette fonction…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les colorations capillaires Korres

Après les soins capillaires, la coupe de cheveux et le lissage brésilien, il ne manquait plus que la coloration pour atteindre mon objectif. En effet pour la saison froide qui se prépare j’avais envie d’une couleur sombre, légèrement plus foncée que ma couleur naturelle: châtain clair.

Et pour ça, j’ai fait confiance à Korres dont les colorations naturelles permanentes ne sont disponibles sur le site depuis peu. J’ai choisi la couleur 4N Châtain, tout en sachant que ce genre de couleur donne toujours un résultat plus pigmenté que celle montrée sur la boîte.

Je fus étonnée du nombre de références disponibles où chacune pourra trouver son bonheur. Le grand avantage selon moi, qui suis une grande habituée des colorations, c’est que pour 15,90€ on a une couleur sans ammoniaque, ni huile minérale, ni silicone ni résorcine et contenant des extraits de plantes (romarin, eucalyptus).

Dans le carton on retrouve tout ce qu’il faut pour bien réaliser sa coloration maison: un flacon de teinture, un flacon de révélateur, une notice, des gants et un après-shampooing réparateur.

Comme celle des autres marques, la coloration se fait en quatre étapes:

1) On verse la teinture dans le flacon du révélateur et on agite pour mélanger les deux phases. Il n’y a eu aucun problème pour cette première étape car les deux phases se sont avérées parfaitement miscibles.

2) On applique le mélange obtenu « raies par raies » à la racine des cheveux secs (mais non propres), puis sur les longueurs de façon à ce que tous les cheveux soient bien recouverts. Personnellement il me restait du produit à la fin de l’application, alors que j’ai les cheveux mi-longs. Une couleur sera donc suffisante pour les cheveux longs. A noter que cette coloration est censée couvrir les cheveux blancs.

3) La teinture doit ensuite poser pendant 20 min. A l’inverse des colorations classiques cette étape ne fut pas immonde car l’odeur dégagée par la coloration était agréable. Pour une fois!

4) Enfin après le temps de pause, on rince la coloration. Un léger shampooing à pH neutre doit être effectué puis on applique le Baume après-shampooing. Celui-ci permet non seulement de réparer et protéger la chevelure, mais d’apporter brillance et tenue à la couleur.

Je crois que c’est le produit qui m’a le plus étonnée car il s’agit d’un gel trouble, liquide mais hyper parfumé (ça sent les plantes aromatiques) et surtout démêlant! Il m’a gainé et lissé les cheveux immédiatement, et a apporté douceur au séchage alors qu’il n’y a aucun silicone. Chapeau!

Passons donc à l’avant/après:

Avant (couleur châtain clair du commerce)

Après (couleur châtain Korres)

Comme prévu je fus contente d’avoir une couleur un peu plus foncée, tirant vers le châtain presque noir. J’ai aussi apprécié le fait que mes cheveux soient doux et brillants, faciles à coiffer et ce même après plusieurs lavages. En fait cette coloration ne m’a pas détérioré les cheveux et je crois que c’est ce que je recherchais.

Parce qu’il y a tout de même un mais, il reste tout de même quelques mèches et reflets de mon ancienne coloration. Alors est-ce un défaut d’application (alors que je ne l’ai pas faite seule) ou un manque de temps de pause? Toujours est-il que cela ne me dérange pas et que malgré ça, j’ai eu des compliments sur mes cheveux…

En bref, je pense réitérer maintenant les colorations naturelles. Que ce soit chez Korres ou dans d’autres marques découvertes en parapharmacie (les 3 chênes, Phyto, Ecléa) j’ai maintenant envie de rester sur des produits plus doux et moins chimiques que les colorations classiques.

Etes-vous adepte des colorations naturelles?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Review: Korres blush Zea may et mascara Abyssinia

Bonjour les filles! Après cette courte pause, voilà (encore!) du maquillage qui est directement venu compléter mon début de collection Korres: le Mascara à l’huile d’abyssinia et le Blush à la poudre de maïs.

IMGP1495

Avant de commencer voilà bonne nouvelle: désormais, le maquillage est non seulement vendu en ligne sur la boutique officielle Korres mais les frais de port sont également gratuits dès 2 produits achetés. En somme une vraie tentation.

Ici j’ai obtenu deux produits de leur collection et j’avoue déjà avoir du mal à jeter les emballages tellement ils sont sublimes (j’ai d’ailleurs toujours ceux de mes autres produits, honte à moi).

IMGP1496

Le Zea Mays blush est vendu dans un boîtier de 6gr à 23,90€. A titre de comparaison, un Joue contraste de Chanel vaut 36,50€ les 4gr, ce qui place la marque dans la catégorie des milieux de gamme.

Concernant le packaging en lui-même, il reste très sobre et sans fioriture. L’écrin contient en son intérieur un miroir de très bonne qualité.

IMGP1497

Conformément à la charte de la marque, on ne retrouve dans les produits aucune huile minérale (ni de conservateurs communs bien qu’ici ils ne soient pas nécessaires) et non testés sur les animaux.

Au delà de ça, on retrouve en ingrédient phare la Poudre de maïs qui apporte douceur et satiné à la poudre. Celle-ci est d’ailleurs facile à prélever au pinceau et forme très peu de surplus poudreux.

IMGP1502

La teint dont j’ai hérité est la n°18 Peach, un corail doux procurant un léger fini « satin ». La pigmentation étant moyenne, il me faut faire deux passages au pinceau pour avoir des joues joliment réhaussées.

Lors de l’application, la texture se fond parfaitement au teint préalablement travaillé. Elle ne s’agglomère pas et permet de réaliser un fondu impeccable.

Le rendu:

IMGP1479

La tenue est très satisfaisante puisque le fard reste visible plus d’une demi-journée sans retouche. Bien sûr il ne vaut mieux pas se frotter sous peine de le voir rapidement disparaitre…

En résumé, un bon blush qui dispose de couleurs vraiment jolies et d’une texture toute douce qui conviendra aux peaux sensibles et réactives. A titre de comparaison, je le préfère à mon blush
Elysambre
dont le rendu est moins maniable.

IMGP1499

Le mascara Abyssinia quant à lui, est vendu 18€ les 8ml, sachant qu’il est lui aussi exempt d’ingrédients controversés. Il est censé amplifier le volume des cils et leur apporter un « coup de boost » en les fortifiant, grâce à l’huile d’abyssinie et à la provitamine B5.

Il est disponible en cinq couleurs: noir, brun, bleu cobalt et prune. D’ailleurs il me dirait bien d’essayer cette dernière!

IMGP1501

Toujours est-il que le noir dispose d’une intensité satisfaisante pour couvrir et colorer les cils vsiblement. Il n’est pas aussi pigmenté que certains mascara façon « black carbon » mais se démaquille aisément à côté de ça.

IMGP1500

Sa brosse ovale est implantée de dizaines de poils semi-rigides n’ayant pas de disposition particulière. Cependant elle permet (à ma grande surprise) de déposer facilement la texture sans faire de paquet.

Deux passages sont néanmoins nécessaires pour avoir une vraie augmentation de volume et une belle définition des cils.

 Le test en images:

IMGP1471

Sans

IMGP1473

Avec

IMGP1474

En bref, c’est indiscutablement un bon mascara étoffant et allongeant. La tenue est acceptable (il ne s’effrite pas) même s’il reste sensible à l’eau ou aux frottements.

Enfin, j’aime sa facilité d’application, son rendu volumateur et sans paquet. Dernière chose, il n’est pas desséchant pour les yeux ce qu’apprécieront les porteuses de lentilles.

Pour terminer cette revue, voici quelque photos du maquillage du jour avec les produits présentés (et autres):

IMGP1483

Pour les yeux, j’ai utilisé l’Ombre fusion Bahia de Guerlain sur la paupière mobile, le fard MAC Wedge en coin externe de l’oeil, Embark en liner et une ombre blanc nacré (Guerlain perles des mers) sous les sourcils et en coin interne des yeux.

IMGP1485

Produits utilisés: Clarins Skin Illusion 103, Clinique poudre compacte matifiante 01, Guerlain ombre fusion 01, MAC fap Wedge et Embark en liner, Korres mascara Abyssinia 01, Korres blush Zea mays 18, Korres rouge à lèvres liquide 22.

IMGP1486

Sur ce, je vous souhaite une bonne journée à toutes!

Rendez-vous sur Hellocoton !