Une autre Perspective… avec LUSH

Depuis que j’entends parler du nouveau maquillage LUSH, je ne pouvais pas passer à côté lors de ma visite en boutique du centre ville grenoblois. Après avoir été guidée et conseillée par une charmante vendeuse, je suis repartie avec un des rouges à lèvres de la gamme nommé Perspective:

J’ai été particulièrement séduite par l’univers qui a été créé autour de cette gamme de maquillage. Le concept: révéler nos émotions à travers les couleurs. Deux années d’essais ont été nécessaires pour créer l’intégralité des teintes!

Lorsqu’on se rend en boutique, les conseillères se servent d’une roue tournante, dans laquelle sont disposées toutes les couleurs disponibles. On doit alors choisir les 3 nuances qui nous parlent le plus sur l’instant. Cela détermine alors notre état d’esprit:

– la première détermine notre plus grande force; je suis tombée sur Dynamique, un eye-liner orangé pastel pailleté

– la seconde révèle ce dont on a besoin; j’ai choisi la couleur Charme, un rouge à lèvres rose pastel

– enfin, la troisième représente notre aspiration soit Perspective, celle que je vais vous présenter aujourd’hui!

Tous les produits, que ce soit les rouges à lèvres, eye-liners ou fards à paupières sont présentés dans des petites flaconnettes, qui ne sont pas sans rappeler les compte-gouttes de chimiste. Tous sont également conditionnés avec une étiquette nominative, leur conférant un aspect « vintage » qui me plait beaucoup!

Pour ce qui est de la composition, celle des rouges est indéniablement très simple: huile végétale de jojoba, cire naturelle de candelilla, cire de rose, dioxyde de titane et pigments colorés. Tirer le maximum du minimum, je pense finalement que cela décrit bien l’esprit de la marque en général.

Passons au produit. En dévissant le capuchon, on tombe nez-à-nez avec l’applicateur mousse classique. Le manche est assez court, ce que j’apprécie pour la maniabilité qu’il apporte. Par contre, je regrette que l’essoreur de la flaconnette ne soit pas plus efficace, l’excès de matière ayant toujours tendance à salir ses bords.

Perspective est une teinte Bois de rose, tirant un tantinet sur le mauve. En la découvrant dans le flacon je craignais que cette couleur soit terne et trop sombre. C’est là que LUSH fait bien les choses…

Parce qu’en fait, pas du tout! Le rendu est satiné, légèrement brillant et lumineux. 

Quant à la texture, celle-ci s’apparente à une sorte d’encre à lèvres crémeuse, dont la texture sèche après quelques minutes, ne laissant pourtant pas les lèvres déshydratées (merci les huiles et cires naturelles!). Dommage cependant que l’absence de fragrance fasse ressortir l’odeur brute des matières végétales…

Au niveau de la tenue, celle-ci n’est pas aussi excellente que celle de l’Extrait de Rouge G de Guerlain, mais offrira plusieurs heures de répit avant la retouche.

Pour conclure, je dirais que c’est une ravissante découverte que je ne regrette pas, malgré les 17,95€ qu’elle coûte (c’est aussi pourquoi je n’ai pas pris mes trois couleurs). Je dirais même que ce rouge fera partie de mes coups de coeur de ces derniers mois, car comme l’Extrait de Rouge G, c’est une nuance vraiment facile à porter et qui va avec (presque) tout.

Alors, qui d’entre vous a essayé ces jolies nouveautés?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma routine cheveux du moment: douceur et brillance!

Et la chronique capillaire continue avec un bilan de ma routine, composée de produits assez diversifiés. N’étant pas fidèle à une marque précise, j’ai choisi les produits au gré des occasions, tout en étant attentive à ce qu’il y ait le moins d’ingrédients controversés tels que les silicones et SLS…

Malheureusement, cela est encore difficile de trouver des produits totalement exempts de ces composés; ailleurs que dans les boutiques exclusivement bio. Et il se trouve que celle qui se trouvait près de chez moi semble avoir définitivement fermé. 

Du coup, je me suis rabattue sur des marques de parapharmacie pour le shampooing et le masque. J’ai aussi eu l’occasion d’aller dans une boutique LUSH où j’ai trouvé mon après-shampooing, tandis que j’ai commandé le soin coiffant sur internet. Le soin capillaire en taille voyage provient quant à lui d’une box beauté.

Je suis tombée sur ce shampooing un peu par hasard, et je l’ai pris malgré la présence de SLS car il ne contient pas de silicone. De plus, il intègre dans sa formule des huiles essentielles de carvi, de menthe poivrée et de basilic purifiantes et normalisantes pour le cuir chevelu.

Son format en bouteille de 500ml, son prix (moins de 10€) et la possibilité de l’utiliser fréquemment ont fini de me convaincre.

A l’utilisation c’est un shampooing qui mousse et se rince très bien, en laissant les cheveux propres, brillants et légers. Il n’assèche pas la fibre capillaire et convient à mes fréquents lavages. Par contre, je trouve la pompe trop petite pour la dose que j’utilise pour mes cheveux longs, et j’aurais aimé qu’il apporte plus de douceur

Lorsque j’ai demandé à la conseillère LUSH de m’indiquer un bon après-shampooing (autre que mon chouchou Rafistoleur que j’utilise comme un masque) elle m’a immédiatement tournée vers celui-ci. Enchantée de son odeur de fraise-banane-vanille, je l’ai pris en 250ml (13,95€).

Cette émulsion liquide semblable à de la crème anglaise se laisse poser quelques minutes après le shampooing. Et en plus de démêler les cheveux récalcitrants, de faciliter le coiffage et d’hydrater la fibre capillaire, il laisse un crinière divinement parfumée pour des heures durant.

En bref c’est un vrai plaisir que j’aimerais bien voir se décliner en crème pour le corps (j’dis ça, j’dis rien…).

Pour le masque, c’est également à la dernière minute que je  m’y suis prise pour en acheter un autre suite à la fin de mon Rafistoleur. Planter’s, une marque qui utilise beaucoup d’ingrédients naturels, a retenu mon attention.

Ainsi, ce Masque de Soin Lumière hydratant contient de l’aloe vera, des céramides végétales, de la vitamine B5 et E, du lait d’avoine et des extraits de coton, mûre, citron, myrtille et pamplemousse. Un vrai cocktail revitalisant pour les cheveux!

En pratique, c’est un masque crémeux qui sent très très bon les fruits jaunes que l’on applique 2min sur cheveux essorés (je le fais 1 à 2 fois/semaine). Et effectivement; après ce masque; les cheveux sont d’une douceur incomparable et glissent sans résistance entre les crans du peigne.

Un bémol quand même: je ne le mets que sur les longueurs car il fait regresser plus rapidement les cheveux.

Ensuite lorsque je veux éviter la case brushing tout en éloignant le plus possible les frisottis, j’utilise ma Curl styling cream frizz de Living Proof (26$). Cette marque fut un temps commercialisée chez Sephora mais depuis, on ne la trouve qu’à l’étranger. J’ai commandé la mienne sur la boutique officielle en passant par Shipito.

Elle se présente sous une forme de gel aqueux sentant la lavande, et qui s’applique sur l’ensemble de la chevelure encore humide. Grâce à la molécule qui remplace les silicones, la PBAE protège les cheveux de l’humidité et, ainsi, des frisottis. Je vous conseille d’ailleurs de voir leurs vidéos explicatives à ce sujet.

J’ai pris la version pour les cheveux bouclés, parce que les miens ondulent naturellement (si je les laisse sécher à l’air libre, ce qui provoque les frisottis). Et cette lotion permet de définir, d’en quelque sorte gainer et fixer ces ondulations sans effet d’ajout de matière. Par contre, il faut mettre beaucoup de produit, ce qui est loin d’être économique…

Enfin, si je souhaite ajouter de la brillance et lisser tout en réparant mes longueurs, j’utilise le Sérum Capillaire restructurant instantanné d’Ojon (21€ les 100ml). Découvert dans une box beauté, je l’utilise maintenant à chaque fois, avant sur cheveux humides, et après le brushing (il vient donc en remplacement de la Curl Styling Cream quand j’utilise le sèche-cheveux).

L’avantage de cette huile à l’odeur brute de noix d’ojon, c’est qu’il en faut vraiment quelques gouttes pour qu’elle soit efficace. Je l’applique après l’avoir chauffée entre les mains en insistant aux racines.

Et j’avoue que c’est un des produits qui m’a le plus satisfaite au niveau du résultat. Depuis que j’ai vu la différence avec et sans, il m’est impossible de zapper cette étape, car il apporte douceur, brillance, lissage et surtout nutrition! Je pense désormais l’acheter en format normal.

Bilan de cette routine capillaire: encore quelques petites choses à changer, notament au niveau du shampooing et du masque qui ne m’ont pas convaincue à 100%. Pour le reste, je reviendrai assurément aux produits LUSH (après avoir essayé les Desert Essence) et je garderai également Living proof et Ojon en soins coiffants. 

Et vous, quelle routine cheveux avez-vous adoptée? Et avez-vous des idées de compléments alimentaires à me conseiller pour endiguer la chute de cheveux saisonnière? Des bisous!…

PS: j’ai appris hier soir que le Sérum Ojon avait des silicones dans sa composition, ce qui n’est évidemment pas mentionné sur l’échantillon. Cela me force donc à me tourner vers un autre produit de fin de soin…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Routine capillaire du moment: bye-bye silicones et SLS!

Bonjour à toutes! Aujourd’hui je reviens sur mes soins du moment en matière de capillaire. La dernière fois, j’avais entamé une routine J.F Lazartigue que j’avais apprécié tant au niveau des senteurs que des effets. 

Mais en découvrant les méfaits des SLS (tensioactifs détergents) sur les cheveux à long terme, j’ai décidé de bannir aussi ces ingrédients de mes soins bi-quotidiens, au même titre que les silicones et les colorations capillaires classiques.

D’ailleurs à ce propos, mes cheveux ont retrouvé une véritable « seconde jeunesse » depuis que je n’en fait plus. Les pointes sont lisses et je n’ai plus aucune fourche à déplorer.

Ce qui m’embête, c’est que je ne vais plus pouvoir éclaircir autant qu’aupravant, alors que j’aimais avoir une couleur plus chatoyante l’été… M’enfin c’est ça ou la santé des cheveux, alors j’ai choisi.

Après avoir redonné un peu de pep’s à ma chevelure avec le shampooing « cheveux fatigués » de Melvita, j’ai voulu découvrir lors des soldes ceux de Loren Kadi au gingembre-citron et rose-miel (tous sans SLS ni silicones).

Malheureusement je suis déçue du résultat car même s’il mousse autant qu’un shampooing classique, l’odeur n’est pas attrayante et mes cheveux regraissent vite. Pour l’instant je n’ai pas encore testé celui à la Rose & Miel mais je ne pense pas que cela fasse une grande différence.

Le prochain: sur les conseils d’une lectrice ce sera celui de Colsys bio au Yucca qui m’aidera, j’espère, à de nouveau espacer les shampooings!

L’après-shampooing/masque est incarné par le Rafistoleur de LUSH que je trouve magique ET multi-fonctions! Il a une odeur de melon et de violette absolument divine et porte bien son nom puisqu’il répare mes cheveux dès la première pose (ce n’est pas un rachat pour rien).

Sa texture est une crème légère que je dépose après le shampooing sur l’ensemble de la chevelure pour régénérer son intégralité en profondeur. Pendant ce temps je prends ma douche tranquillement, puis je rince. Et là: douceur, lissage et brillance sont au rendez-vous!

Il n’a qu’un seul problème pour moi: il alourdit les cheveux. Du coup je ne l’utilise qu’une fois par semaine. Le reste du temps, je n’en ai pas besoin car ma tignasse a depuis un moment retrouvé de sa vigueur.

Le prochain: ce sera sans doute le même. Sa composition est très acceptable (pas de SLS ni silicones) et son odeur addictive.

Quant aux soins sublimateurs j’en ai trois: le Sérum nourrissant au beurre de karité et le Lait protecteur UVA/UVB de J.F Lazartigue, ainsi que la crème de jour Phyto 7 de Phyto.

Déjà j’ai trouvé la crème Phyto 7 inutile sur mes cheveux, ne les ayant ni adoucis, ni réparés au niveau des pointes lorsque je faisais des colorations capillaires classiques (je l’ai depuis un bail en fait), alors que j’y étais assidue. Du coup, j’ai un peu de mal à la terminer.

Quant au Lait protecteur, je garde celui-ci précieusement pour l’été car il agit comme un bouclier pour les cheveux colorés.

Finalement celui qui me ravie le plus reste le Sérum au beurre de karité car il a une action renforçante et lissante visible.

Le prochain: je ne sais pas encore car le sérum au beurre de karité reste quand même très cher. A voir si je peux trouver un équivalent dans du bio.

Pour ce qui est de la coloration, j’ai fait une infidélité à celle de Korres que je regrette un peu finalement. J’avais choisi Elcéa 5.3 châtain clair doré, sachant que j’étais sur une base de châtain avec des reflets dorés puis véniciens, qui s’étaient installées au fil des semaines.

En soi, la coloration a beaucoup d’avantages: pas d’ammoniaque, ni résorcine, ni parabens et aucune odeur pendant la pose. 

Mais le mélange pigment + révélateur est une galère sans nom, et le résultat sans équivoque: j’ai les fameux reflets roux que je voulais absolument éviter. 

La prochaine: je retournerai sans doute à celles de Korres (vu que j’ai déjà le super soin minute qui va avec et en grand format) pour essayer de rattraper le coup. Enfin ce n’est pas catastrophique puisque lors de la coloration, je n’ai presque pas perdu de cheveux et ceux-ci n’ont pas été abîmés.

Enfin, voici l’arme de destruction massive du cheveu, mais dont je ne peux pas me passer: j’ai nommé le lisseur. J’ai un Babyliss pro tourmaline que j’utilise depuis des années. Celui-ci est facile à prendre en main et s’avère parfait pour un lissage classique.

Cependant je trouve qu’il met du temps à chauffer (il faut donc s’y prévoir à l’avance ou avoir du temps devant soi) et les plaques trop petites pour un lissage rapide le matin.

Le prochain: du coup, je lorgne sur l’un des lisseurs GHD dont tout le monde parle (c’est qu’ils doivent être bien, non?):

Bon il est carrément cher (189€) mais a priori on tombe dans la rolls-royce du fer à lisser. Son petit nom: le lisseur Gold Classic Styler. Pourquoi pas quand je serais riche et célèbre? ;)

Voilà pour ce bilan capillaire de début 2012. Si vous avez des questions ou un avis sur ces fameux SLS dans les produits capillaires, je suis toute ouïe! 

Bonne journée à vous…

PS: puisque vous m’avez demandé des nouvelles, j’ai été prise rapidement après mon entretien pour le poste de mes rêves! Donc aujourd’hui, c’est un peu la fiesta mais les prochaines semaines risquent d’être très chargées… en bien! En tout cas, je suis on-ne-peut-plus heureuse et j’essaierai d’apporter tout autant d’attention au blog et à vos commentaires qu’auparavant, même si les articles seront un peu moins réguliers. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mes 7 pêchés mignons …

Oui nous parlerons des soldes, mais une prochaine fois. Aujourd’hui, c’est un billet sucré et fruité remplit de réconfort pour remonter le moral d’hiver!

Ils sont doux et sentent bon, voici mes pêchés mignons du moment 100% gourmandise…

1 – le Masque-gommage réconfortant « Rose Blanche » Doux Me: voilà un produit qui m’a séduite non seulement par le packaging très féminin mais aussi par son odeur d’amande douce. C’est un masque-crème, parsemé de petits grains minscules qui se laisse poser 7 minutes. Ensuite, je masse pour éliminer les cellules mortes.

J’avais aimé le Soin contour des yeux (il reste mon préféré même après mes nombreux autres essais), j’aime désormais le masque gommant. Il me fait un teint reposé et une peau plus douce en quelques gestes. Merci à la Joliebox pour la découverte!

2 – L’Oréal Expert shampooing Vitamino Color: j’ai découvert ce shampooing grâce à mon amie Laura G. qui m’a généreusement offert cette petite bouteille. Destiné à protéger et fixer la coloration, elle permet de faire durer plus longtemps les reflets. 

Il laisse les cheveux doux et brillants, mais c’est grâce à sa texture nacrée et son odeur de fruits rouges que ce shampooing fait partie de mes gourmandises cosmétiques du moment! 

3 – Clarins Gloss Prodige (04 Candy): alors là, c’est une belle surprise que ce nouveau brillant à lèvres de notre marque nationale! Je ne pensais pas en parler, ni en acheter un mais encore une fois, la Joliebox m’a apporté de quoi inverser mes propos. 

Ce gloss rose bonbon est brillant à souhait, un peu collant certes mais sent divinement bon! Dès l’ouverture un parfum de framboise-fraise tagada (dédicace à Lifeofmaterials) vient nous ramener en enfance. Il n’en a pas le goût malheureusement - quoi que…- mais l’odeur est déjà un pur délice!

4 – Kenzoki Sensuel Crème pour peau nue la nuit: en matière de crème pour le corps, je ne crois pas avoir trouvé d’équivalent au soin corps Kenzoki Sensuel.

Une texture moelleuse digne d’un véritable « body soufflé », un parfum vapeur-de-riz enchanteur qui nous emmène dans une bulle de coton, un fini qui laisse une peau douce comme un voile de soie… Du grand art signé Kenzoki.

5 – LUSH savon Snowcake: entrez dans un monde de neige et d’amande amère! Ce savon plaira aux aciennes accros aux effluves de la colle Cléopatre, poudrée et amère en même temps. A l’absolu de cassie et de rose, Snowcake offre une mousse blanche, onctueuse qui laisse la peau subtilement parfumée… Et qui l’aurait cru, il se combine avec succès à mon Louve de Lutens.

En édition limitée, il réapparaitra dans les boutiques seulement l’année prochaine pour la période de Noël…

6 – Huile de massage Pomme « de nos jardins »: si vous aimez la pomme, l’amande et les massages… alors vous apprécierez autant que moi cette huile. Distribuée par Nature & Découvertes, elle recèle une composition à 99,50% naturelle faite d’huiles végétales, et plus particulièrement d’huile de pépins de pommes de Bretagne.

C’est un énorme coup de coeur pour moi! Vous le savez, j’utilise beaucoup ce genre de produits et celui-là m’a envoûtée par son odeur succulente (il faut la sentir pour le croire!), sa finesse qui en fait une huile de massage « satinée » et absolument non-grasse, parfaite même pour une hydratation quotidienne.

J’ai tellement aimé que, prochainement, vous aurez droit à une présentation plus complète de quelques produits de la gamme…

7 – Sanoflore Miel nourricier peau sensibles: enfin, mon dernier plaisir réside dans l’application de cette émulsion Sanoflore. Le célèbre Miel Nourricier s’est enfin décliné en crème légère, pour combler les besoins des peaux normales à mixtes et sensibles. Karité, miel de tilleul et huile essentielle de ciste bio s’harmonisent pour créer une synergie antioxydante et protectrice.

Sur la peau malgré quelques traces blanches, la crème pénètre et enveloppe la peau comme un cocon de réconfort et d’apaisement. Pas de miracle en vue mais une peau plus résistante face au piquant des matins hivernaux! Et toujours, cette odeur délicate de miel fleuri

Et vous, quels sont vos pêchés mignons du moment?

Rendez-vous sur Hellocoton !