Superstitieuse en Chanel?

« Gabrielle Chanel croyait en son destin. Cet Automne, Chanel crée un produit fétiche pour les joues et assortit sa couleur à celle des lèvres. Un duo de charme pour attirer la chance… ». C’est dit, Chanel porte le succès avec cette nouvelle collection d’automne mystérieuse et tendance. Le khaki et le burgundi sont à l’honneur, c’est pourquoi je me suis laissée charmée par quelques produits devenus fétiches que voici:

 

DSC_0399

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le maquillage bio et beau d’Anne Faugère

Aujourd’hui, le maquillage bio n’est plus synonyme de texture hasardeuse et de mauvaise pigmentation. Preuve en est avec le maquillage d’Anne Faugère qui se met à son tour, comme d’autres marques de grande distribution, au vert pour notre plus grand plaisir.

Au départ, Anne Faugère c’est du maquillage au rapport qualité/prix tout à fait compétitif. Je vous avais d’ailleurs déjà présenté quelques produits ici et .

Et maintenant, c’est aussi toute une ligne certifiée Ecocert, allant du blush aux fards à paupières, en passant par les gloss. Ainsi, toutes les formules sont composées à 99% d’ingrédients d’origine naturelle et 10% d’ingrédients issus de l’AB.

J’ai reçu à tester deux duo d’ombres à paupières et un gloss, produits qui m’ont globalement satisfaite!

Le premier duo de fard nommé « Tendre Kaki » regroupe une couleur claire, un rose pâle mat, et une couleur foncée, un kaki au fini satiné.

Chaque duo est vendu au prix de 9,80€ ce qui est dans la moyenne, sachant que l’on trouve des fards bio à tous les prix, de 8,91€ chez Lavera à 11€ chez So’bio Etic, et jusqu’à 18,50€ chez Nvey Eco.

Le voici en action. Pour tout vous dire, j’ai commencé par le duo que j’aimais le moins, de par sa faible pigmentation au niveau du kaki, qui ressemble d’ailleurs plus à un marron une fois posé. Rien à dire sur le fard rose par contre, qui se suffit très bien à lui-même par ailleurs!

Côté texture, j’admire la douceur des poudres, qui sont vraiment légères et soyeuses, mêmes si les teintes plus foncées peuvent faire quelques chutes.

En fait, le duo que je préfère est sans conteste « Savane » un beige doré perlé et un marron brut et mat, que l’on dirait provenant directement des terres arides africaines (amis de la poésie, bonjour!).

De plus, je trouve le fard foncé beaucoup plus pigmenté et je n’ai eu aucun mal à le travailler, sachant qu’à chaque fois j’ai utilisé les deux duo de fards sans base!

Pour intensifier le duo, j’ai rajouté au ras des cils un trait de crayon brun, d’Anne Faugère également (mais pas bio). J’en ai mis aussi dans la muqueuse inférieure en khôl. Je ne sais pas vous mais moi, je suis franchement conquise par le résultat!

Et bien sûr pour compléter ce look « sauvage » il fallait terminer avec un gloss dans le ton, et celui que j’ai reçu gracieusement est parfait pour ça:

Quand on pense que chaque femme ingère plus ou moins 3 kilos de rouge à lèvres dans sa vie, on peut parfois se demander si ça ne serait pas mieux qu’il soit bio!

Avec celui-là pas de souci, puisque parmis ses 99% d’ingrédients naturels on y retrouve notament l’huile végétale d’amande douce, lissante et hydratante.

Alors mise à part la tenue médiocre d’une heure ou deux maximum, j’ai trouvé ce gloss tout à fait agréable à porter, avec une odeur sucrée, une belle brillance et une couvrance très respectable.

Je n’avais pas l’habitude de porter ce genre de teinte cuivrée (c’est le cas de le dire) et finalement, je trouve que ça me convient plutôt bien! Voyez plutôt:

Alors, vous trouvez ça comment?

Pour le teint, j’ai utilisé mon Lingerie de Peau de Guerlain (qui est pile à la bonne teinte de fin d’été) ma poudre pressée transparente Clinique, la célèbre Touche Eclat d’YSL en teinte claire pour les cernes et autres imperfections légères, ainsi que mon blush bio Elysambre orangé que j’adore sortir en cette saison!

Enfin quant au mascara, il s’agit de mon Noir G de Guerlain rechargeable que j’ai finalement fini par apprivoiser.

J’ai donc eu une très bonne expérience avec ces produits qui allient à la fois praticité pour un maquillage au quotidien, et formule naturelle respectueuse de la nature. Un très bon compromis qui risque de faire des adeptes!

Merci à la marque pour cette jolie découverte!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon make-up de plage!

Bonjour à toutes! Aujourd’hui je vous propose de vous faire découvrir mes indispensables maquillage pour partir au soleil et à la mer. Leur atout: être résistants à l’eau, à la moiteur et la chaleur étant donné mon amour pour la farniente sous le soleil et les baignades répétées!

En effet, je suis partie quelques jours au Cap d’Agde et en préparant mes affaires, j’ai dû alléger ma trousse et ne choisir que quelques « indispensables » à emporter. Les voici:

Ma base: l’Emulsion solaire SPF50 d’Avène 

Après ma crème de jour, c’est cette protection que j’ai utilisé pour protéger mon visage des rayons UV, dévastateurs pour la peau à long terme (on ne le répète jamais assez!).

Ce qui m’a plu: sa texture ultra-fine qui se fait légère sur la peau, même si un peu brillante. J’ai fait confiance à Avène car je voulais absolument une formule non comédogène, non grasse et haute tolérance.

En plus d’être super pratique grâce à son flacon pompe, cette émulsion a eu tout bon car elle m’a protégée efficacement, sans se faire sentir, pendant la durée du séjour. Et aucun problème pour en réappliquer sur le fond de teint, car celle-ci ne fait pas de trace!

(env. 11€ en pharmacie)

Mon fond de teint: le Compact solaire SPF30 de Shiseido

Il est vrai qu’en temps normal, le fond de teint est superflu en vacances. Mais ce compact est bien plus qu’un simple fond de teint, puisque non seulement il unifie de manière naturelle, mais protège également des rayons UV!

Si vous me suivez depuis longtemps, inutile de vous dire que c’est un de mes must! Chaque année j’y reviens et pour cause, l’on a jamais fait un compact poudre qui protège et camoufle aussi discrètement et efficacement que celui-ci!

En un coup d’éponge, la petite quantité de matière se fond sur la peau, cache les petites rougeurs et imperfections, et nous fait un teint de pêche. Sans partir en lambeau sous les plongeons incessants. En bref c’est une perle rare qui, je l’espère, ne sera jamais discontinuée!

(env. 31€ en parfumerie)

Mon mascara: l’YSL effet faux-cils et le Clarins wonder wateproof

Moui, cette année j’en ai deux, et de couleurs s’il vous plait. Marre du noir classique, j’ai choisi au départ un brun pour seulement définir le regard sans avoir l’air maquillée, et du bleu turquoise.. pour le fun!

Je pensais acheter une valeur sûre en choisissant l’Effet faux-cils waterproof de Saint Laurent, mais j’ai vite déchantée par sa texture trop fluide, qui ne donne pas de volume et peu de longueur.

Quant à sa résistance à l’eau, elle est proche de zéro. Alors pas de bavure certes, mais on ressort de l’eau avec les cils quasiment démaquillés.

Le Clarins lui, m’a plus satisfaite même si l’on retrouve ce manque de volume. La couleur est pétante mais magnifique et il résiste beaucoup mieux à l’eau. Et puis pour le prix (9€ et quelques en soldes) je ne regrette pas l’achat!

(env. 29€ et 25€ respectivement, en parfumerie)

Mon baume à lèvres: Lip Gloss Island berry SPF25 d’Hawaiian Tropic

Enfin pour les lèvres, j’ai aussi eu envie d’allier maquillage, soin et protection. Mon choix s’est donc porté sur le gloss d’Hawaiian Tropic, doté d’une protection solaire non négligeable et d’une couleur tout à fait alléchante.

Et cela se confirme à l’application! En plus d’une bonne hydratation, la texture gelifiée se dépose tel un sirop pour faire briller les lèvres, sans aucune sensation collante. Elle les rosit légèrement, mais surtout dépose un goût sucré que les amatrices de cosmétique gourmande apprécieront…

Last but not least, la quantité (20ml) est largement suffisante pour en avoir bien plus que pour cet été!

(env. 6,50€ en GMS ou Sephora)

Et une petite photo d’ensemble pour terminer (avec une barrette fleurie récupérée d’un des coktails du Port Capistol!):

Et maintenant c’est à vous! Quels sont vos indispensables make-up pour partir en vacances?

En attendant, je vous laisse avec cette magnifique coupe de glace artisanale nommée « Floralie »  et regroupant des savoureuses saveurs telles que la lavande, la violette, le jasmin, la rose et la vanille…

C’était chez le glacier Marie Louise au Cap d’Agde que je vous recommande fortement….

 Plein de bisous!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Guerlain automne 2012: Rouge d’enfer & Rose angélique

Les filles, je viens de tomber sur ces images sur le journal russe Beauty staff et il me faut absolument vous les montrer, car il s’agit de la prochaine sublime collection maquillage de Guerlain, prévue pour cet automne.

Au menu, un rouge femme fatale contre un rose à l’allure angélique, pour séduire l’ange et le démon qui sommeillent en nous. Encore une fois, c’est la merveilleuse Natalia Vodianova qui incarne cette femme terriblement Guerlain.

Je vous laisse apprécier les images…

Produit phare de la collection, voici l’Extrait de Rouge G. Vous pouvez admirer quelques swatches sur le site ici;

Et puis une nouvelle incarnation de blush duo « Rose aux joues » aux multiples teintes viendra s’immiscer dans cette collection;

Disponibles en 6 teintes

Mais on comptera aussi l’apparition de deux Kisskiss Gloss (Sable show et Grenade in, notez les jeux de mot), deux Stylo lèvres (Rouge dahlia et Bois des indes), un Ecrin 4 couleurs (14 Les fauves) ainsi que quelques nouvelles teintes de Rouge G et Rouge G le brillant.

Et le meilleur reste pour la fin, puisque l’on trouve déjà en linéaire:

Une impériale nouvelle Terracotta joliment baptisée Terra Soleia! Le design est juste splendide et à la hauteur de la créativité de la maison Guerlain. Je suis fan!

A peine la collection d’été arrivée, je bave déjà devant celle d’automne. Je pense déjà essayer le nouvel extrait de gloss, ainsi que l’écrin 4 couleurs car si c’est celui utilisé sur Natalia pour le visuel, je craque totalement! Et vous?

Bonne fin d’après-midi!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Focus sur: le maquillage Couvrance d’Avène

Il y a quelques semaines j’ai découvert la vidéo de Mon blog de Fille  montrant une séance maquillage réalisée dans les locaux d’Avène, avec le maquillage de la marque. Je l’ai trouvée tellement géniale que j’ai acheté quelques produits qui se sont révélés être de très bonne qualité, bien loin des anciennes formules (notament au niveau teint).

Aujourd’hui donc, je vous propose ma réinterprétation en suivant les conseils donnés dans cette vidéo:

Tout d’abord, quelques mots sur le maquillage Couvrance. C’est une gamme de maquillage « correctrice », haute tolérance spécifiquement développée pour les peaux réactives, souffrant parfois d’une pathologie cutanée.

Néanmoins, les adeptes d’un maquillage naturel, non comédogène et doté d’une longue tenue seront aussi ravies de ces produits qui s’adressent à tout type de personne, quel que soit son âge.

Enfin, toute la gamme se trouve en pharmacie/parapharmacie entre 8€ et 20€ selon les produits et surtout, selon les endroits (sachant que les prix peuvent varier jusqu’à 5 euros de différence). Mais passons tout de suite au pas à pas…

Etape 1: le Teint

J’ai choisi pour la « toile de fond » le Fond de teint correcteur fluide SPF 15 (15,50€), qui est destiné à unifier le teint et couvrir les imperfections légères. Il a donc une couvrance modérée, existe en 5 teintes et apporte une petite protection solaire. De plus, il est mentionné non comédogène.

Ma teinte est la n°1 Porcelaine, un beige à dominante rosée. La n°2 reste claire aussi et s’adressera aux teints à dominante dorée.

Je trouve que la mention « fond de teint » est trompeuse, car il s’agit à mon sens d’une crème teintée, hydratante mais quand même hyper légère sur le rendu. Par contre cela lui confère une facilité d’application non négligeable!

Aussi, je tiens également à préciser que la nuance est plus rosée en vrai que sur la photo, où le soleil fait varier son apparence.

Voilà l’avant-après. Le fond de teint laisse un fini lumineux mais pas brillant, et couvre mes anciennes cicatrices de manière naturelle. Par contre, le correcteur fluide (ici Clarins) reste indispensable pour les imperfections récentes ainsi que les cernes.

Ainsi, les peaux couperosées ou acnéiques seront déçues par la légèreté de la couvrance… Et devront se tourner vers les Crèmes de teint compactes classiques ou oil-free.

Ensuite, viens le temps de fixer le fond de teint, ce qui se fait grâce à la Poudre mosaïque translucide (17,25€). Celle-ci existe en trois teintes: Translucide (la mienne), Eclat (mêlant beige et rosé pour un deux-en-un pratique) et Soleil pour les peaux mates.

Comme son nom l’indique, la poudre destinée aux peaux claires est vraiment translucide. Elle se prélève néanmoins aisément au gros pinceau poudre sans faire de résidus. Instantannément, elle matifie et veloute le teint en lui donnant un fini « peau de pêche ».

J’appréhendais sa tenue au fil de la journée mais finalement elle s’en tire avec les honneurs jusqu’au milieu d’après-midi, même si elle ne battra pas mon adorée poudre libre Jurlique ou la poudre Super matte de Make up for Ever.

Etape 2: les Sourcils

Véritable structure du visage, les sourcils ne sont pas en reste grâce au Crayon correcteur sourcils (12,10€), comprenant deux embouts (mine et pinceau estompe) et disponible en deux teintes: Blond et Brun. Sachant que celui-ci va me servir dans une des prochaines étapes en tant que liner, j’ai choisi la teinte la plus foncée.

La mine est d’une texture sèche, lui donnant une tenue plus résistante. De plus, elle donne un rendu intense dès le premier passage et permet de redessiner simplement une ligne de sourcils avec un rendu naturel (je pense ici aux personnes sous traitement thérapeutique).

La pose est un jeu d’enfant, on comble les petites zones imparfaites avec la partie crayon puis on estompe avec l’embout pinceau, formé de poils courts mais drus. Le tour est joué!

Etape 3: les Yeux

C’est ici que commence le jeu des détournements de produits. Dans la vidéo, j’ai compris que l’on pouvait utiliser la Poudre mosaïque Couvrance autant pour le teint que pour les yeux. Il suffit simplement de prélever chaque couleur à part puis de les poser comme un fard classique.

Si je me souviens bien, l’esthéticienne-maquilleuse avait utilisé la poudre n°2 Eclat, contenant des couleurs plus foncées que la n°1 Translucide. N’ayant pas envie d’en racheter une, j’ai essayé de faire quelque chose avec celle-ci…

PS: il y a eu inversement entre le .1 et le .2 du plan.

Evidemment le rendu est vraiment peu visible avec cette mosaïque, mais c’est à peu près le genre de plan que la conseillère appliquait à la jeune femme: la teinte plus foncée en creux de paupière, la medium en paupière mobile et l’ivoire sous l’arcade et en coin interne. Le basique, quoi.

On voit bien le rendu sur les photos de Mon blog de Fille où l’avant-après donne un rendu bluffant.

Le deuxième détournement vient avec le Crayon correcteur sourcils que l’on peut utiliser aussi.. pour les yeux! On peut le poser directement au ras des cils (par contre il faut repasser plusieurs fois pour que la couleur s’imprègne) et ensuite le fondre avec l’embout pinceau fourni.

Un peu de mascara (ici le Lancôme Precious Cells pearl green) et le maquillage des yeux est terminé!

Etape 4: les Lèvres

Dernière étape de ce maquillage, les lèvres avec le Stick lèvres au Cold cream (4,90€) et le Baume lèvres au Cold cream (7,90€) de la marque. J’avais déjà fait une revue du baume ici, tandis que le stick est un nouvel arrivant dans la famille.

Le baume est sous forme de crème-gloss et est conseillé pour les lèvres en piteux état, soit gercées, fendillées ou fissurées car sa texture permet de s’infiltrer et venir réparer en profondeur. Tandis que le stick est préventif grâce à sa texture « barrière » qui résiste au léchage intempestif des lèvres qui tirent.

On commence donc par appliquer le stick au Cold cream. Il permet de créer une base par sa texture « mate » qui va améliorer la tenue du rouge à lèvres posé par la suite, tout en évitant la déshydratation des lèvres.

La couleur quant à elle, est apportée par le Duo lèvres et contour (12,10€) qui permet de redessiner les lèvres avec précision grâce à son embout mine, puis de les remplir et intensifier la couleur par son embout stick. Le duo existe en Clair (celui-ci) et en Intense (un rose grenade encore plus sublime). 

Pour le contour des lèvres, il suffit de suivre la ligne naturelle de la bouche. Ensuite, il est conseillé d‘hachurer l’intérieur pour créer un maillage, base qui retiendra d’autant plus les pigments.

La teinte Clair est un rose ancien, pigmenté mais dans un ton assez « sourd » qui ne conviendra sans doute pas à toutes les carnations.

Je fus un peu déçue par la texture qui est, me semble t-il, la même pour les deux embouts. Si la texture un peu « sèche » convient parfaitement au crayon (la tenue est de mise), j’aurais aimé un peu plus d’onctuosité et de crémeux côté raisin, ce qui n’est pas le cas.

Du coup, on a un rendu semi-mat qui fait vite « veillot » si l’on ne complète pas le maquillage par le baume au Cold cream:

C’est en effet celui-ci qui va apporter brillance et pulpeux aux lèvres. Même s’il en détériore la tenue, je préfère largement ce rendu au précédent!

Le rendu final:

Moins parfait qu’avec mon Diorskin Forever, mais tout de même satisfaisant. Pour le blush, j’ai utilisé celui de Chanel: Joues contraste Rose Ecrin.

En résumé, je suis globalement contente de tous les produits. Chacun a ses avantages, même si je regrette un peu de ne pas avoir pris la poudre n°2 Eclat (je vous ai linké la magnifique photo de TheGreenGeekette) pour avoir le bénéfice du double-emploi, poudre & blush en même temps. Cela reste malgré tout un maquillage de pharmacie d’excellente qualité et l’on ne peut qu’espérer que la ligne s’agrandisse avec un mascara ou des blush!

Concours!

Pour vous remercier de m’avoir lue jusqu’ici, je souhaite vous récompenser en mettant en jeu 1 pinceau Couvrance (pas celui de la photo hein, un neuf!), une édition limitée comprenant deux embouts: yeux et teint.

Pour participer, il suffit de me laisser un petit commentaire en me disant si vous avez déjà essayé les produits Couvrance d’Avène et celui que vous avez préféré. Sinon, celui que vous aimeriez découvrir dans la gamme.

La gagnante sera annoncée le 26 décembre (fin du concours le 25 à minuit, mais vous aurez sans doute autre chose à faire n’est-ce pas!) et contactée par mail juste après. Bonne chance à toutes!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Maquillage avec Jardin de Minuit, by YSL.

Comme promis à mes lectrices, voici l’heure du tutoriel pour réaliser ce make-up là, réalisé pour présenter la palette phare de la collection maquillage automnale.

Produits utilisés: Ombre 5 lumières Jardin de Minuit YSL, Lancôme fever rouge Prune glitter rescue, Guerlain terracotta khôl noir, YSL mascara Singulier noir, MAC blush Summer Rose, Shiseido ombre ligne fine performante noir, Kanebo sensai Base à paupières.

Etape 1: pour une meilleure tenue des fards, j’applique une base fixante. Ici la Kanebo Sensai que je lisse sur l’ensemble de la paupière.

Etape 2: je prélève du fard Vert anis de la palette que j’applique au pinceau langue de chat sur toute la paupière mobile. Je n’hésite pas à en rajouter pour avoir une couleur bien intense et pigmentée.

Etape 3: j’applique mon fard prune avec un petit pinceau plat sur le coin externe de la paupière mobile.

Le but est de former un arc autour de la paupière mobile. Pour cela, je commence par former une sorte « d’oeil de chat » en partant du coin extérieur pour rejoindre le centre de la paupière mobile avec le fard.

Ensuite, je ferme l’arc en suivant le creux de la paupière jusqu’au 3/4 de l’oeil de l’extérieur vers l’intérieur en affinant le trait peu à peu. Pour finir, je fais un léger raccord de couleur juste en passant au ras des cils inférieurs.

Etape 4: vient le temps de l’eye-liner. Pour cela, j’utilise l’Ombre ligne fine performante de Shiseido, un stylo qui permet de tracer avec précision le liner. Je réalise un trait fin et qui remonte légèrement, une fois arrivé au bout des cils.

Etape 5 et 6: sur la muqueuse inférieure je dépose le Khôl terracotta de Guerlain, qui permet d’intensifier le regard et de le rendre mystérieux. Enfin dernière étape: le mascara, ici le Singulier d’Yves Saint Laurent pour sa pigmentation et la définition des cils qu’il apporte.

Et voilà! Maintenant place aux photos:

Pour le teint, j’ai utilisé le Tolériane Teint minéral de La Roche Posay en teinte Beige Sable, la Touche éclat n°01 d’YSL ainsi que la Poudre libre translucide de Laura Mercier (échantillon).

Enfin j’ai appliqué le Rouge Color fever Prune glitter rescue de Lancôme ainsi que le blush MAC Summer rose pour compléter le look!

J’espère que ce petit tutoriel vous aura plu! Si vous avez des questions bien entendu, n’hésitez pas. Bisous à toutes!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Make-up de soirée: Ocean Blue!

Hier, c’était fiesta pour l’anniversaire d’une amie. Au programme costume des îles, musique d’ambiance et pour accompagner le tout, maquillage exotique…

Pour une fois j’ai sorti l’artillerie lourde: Clinique crème teintée hydratante 01, Clinique poudre matifiante transparente, Guerlain Terracotta 4 saisons, Chanel crayon sourcils 40, Agnès b. monobulle bleu piscine, Guerlain 4 ombres perles des mers, MAC fard mulch, fard turquoise (handmade), MUFE Aqua liner n°4, Armani mascara Eye to kill, Clarins baume couleur 04.

Pour le teint, rien de plus simple: application de la crème teintée sur l’ensemble du visage, puis je fixe le tout avec la poudre compacte matifiante. La Terracotta vient ensuite mettre en relief les joues, les temps et l’ovale du visage. Enfin, je définis les sourcils au crayon.

Pour les yeux, j’ai réalisé un léger dégradé de bleu turquoise jusqu’au marron. En coin interne, j’ai appliqué le fard blanc de la palette Perle des mers de Guerlain. Puis juste après en intermédiaire, un touche de fard Bleu piscine d’Agnès b. J’ai foncé le bleu au coin externe avec un fard très pigmenté turquoise profond.

Dans le creux de la paupière et en rappel au ras des cils inférieurs, le fard Mulch de MAC vient structurer le camaïeu. Enfin, l’Aqua liner vert lagon diamant vient se poser au ras des cils pour illuminer le regard. Sur les cils, j’ai appliqué l’Eye to kill d’Armani en noir.

Swatches: Blanc nacré de Perle des mers Guerlain, Bleu piscine monobulle Agnès b., fard Bleu turquoise d’Addline, fard Mulch de MAC, Aqua liner 4 vert lagon diamant Make up for Ever.

Enfin sur les lèvres, une couche de Baume couleur lèvres de Clarins (ancienne teinte 04, un rose corail).

Et voilà!

Personnellement, même si elles ne mettent pas les yeux noisettes vraiment en valeur, j’adore ces nuances!

Qu’en pensez-vous?  

Bises et bon dimanche!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le maquillage Anne Faugère.

Bonjour à toutes! Me voilà de retour après quelques jours de vacances pour vous présenter pas mal de petites nouveautés. Parmi elles, du maquillage pour moi inconnu au bataillon jusqu’à présent mais qui ne manque pas de l’être: celui d’Anne Faugère.

Quelques mots sur la marque: lancée il y a déjà 20 ans, Anne Faugère se développe en grande surface aux côtés des leaders du marché. Malgré sa discrétion, elle affiche non seulement une gamme de 125 références mais aussi des prix concurrenciels (30% moins cher que lesdits leaders) ainsi que de formules intransigeantes sur la qualité.

De mon expérience personnelle je n’étais jamais tombée sur cette marque. Manque de communication? Distributeurs trop peu nombreux? Toujours est-il que je fus agréablement surprise de découvrir ces produits qui n’ont pas manqué de m’étonner

Un peu par hasard, j’ai donc été très vite couverte de nouveautés par la marque (principalement pour faire connaitre la refonte des lignes) avec tout le nécessaire pour découvrir les multiples textures et pouvoir me faire une idée concrète des produits. 

On a donc trois produits teint (fond de teint, correcteur et blush), quatre produits yeux (crayons, mascara et fard trio), trois produits lèvres (gloss, rouge à lèvres et brillant) ainsi que trois vernis. C’est parti pour le test!

Le teint:

J’ai évidemment commencé en premier par cette partie. Ici, j’avais sous la main le Fond de teint fluide finesse (9,50€) mais il existe également une version compacte et en stick

En voyant la teinte « Beige doré » j’ai tout de suite pensé qu’elle ne m’irait pas et serait trop foncée. Mais en fait, il s’agit d’un beige clair correspondant tout à fait à ma carnation. Et pour une fois les teintes laiteux seront comblés, car il existe encore une nuance en-dessous (Ivoire)!

La texture m’a un peu déçue, tant je m’attendais à une émulsion vraiment fluide. Là elle s’avère un peu trop épaisse à mon goût et à tendance à laisser des traces à l’application. Heureusement, le rendu évolue au fil de la journée et le produit se « fond » à la peau en laissant un fini lisse.

Les peaux normales à sèches seront ravies de trouver une texture  »soin » hydratante délicatement parfumée. Pour les peaux mixtes à grasses il faudra impérativement poudrer le tout. Enfin un véritable bon point, il ne m’a pas donné de boutons. 

Quant à la couvrance, celle-ci est moyenne et ne camouflera pas les cicatrices rouges ou très visibles. C’est donc là qu’intervient le correcteur.

Le « Secret stick » a été primé aux Victoires de la beauté 2011. Par son prix mini (4,9€), son format pratique et sa mine soyeuse, il a su convaincre et se faufiler sur le podium. Sa formule est waterproof et enrichie en vitamine C et E.

J’avoue que niveau couvrance il assure. Rougeurs, aciens boutons (même terriblement amochés) ou encore cicatrices sont estompés sous le passage du stick. La texture parait grasse mais ne l’est pas et s’étale facilement. Si vous avez connu le stick correcteur au tea-tree de The Body Shop, vous retrouverez à peu près le même rendu.

Quant à la teinte Beige clair n°1 (avec un sous-ton rosé) elle me convient très bien.

Quant au blush (6,90€) « Rose ambre », qui termine le maquillage du teint, est lui plus difficile à manier. Sa texture de fard « cuit » est incroyablement pigmentée et marque dès le premier passage. Etant très douce et volatile, on a donc tendance à trop en prendre avec le pinceau.

Je tapote alors celui-ci dans le vide pour enlever l’excédent de poudre, puis applique le blush avec légèreté sur les pommettes. 

Malgré son intensité (qui peut être un avantage pour les amatrices) je trouve qu’il se fond bien à la peau. Mais si on a forcé sur la dose, il reste quasiment impossible à atténuer avec de la poudre…

Le bilan des trois produits: je garde le stick correcteur très pratique en cas d’urgence ainsi que le blush idéal pour la jouer « color block » sur les joues (associé à un makeup nude). Quant au fond de teint, je regrette de la trouver trop épais pour ma peau car la teinte est pourtant parfaite.

Les yeux:

Pour mettre en valeur le regard, j’ai pu essayer une Ombre à paupière Trio Noir smocky (7,5€) accompagné de deux Crayons Khôl (4,2€) ainsi que d’un mascara Volume (7,5€).

L’ombre Trio est le produit qui me tentait le moins. D’abord par ses couleurs dont je ne suis pas fan à l’ordinaire, puis par les gros apriori que j’ai concernant ces camaïeux regroupés dans un même godet. Je trouve toujours qu’ils font cheap même si du coup, on a tout sous la main pour se maquiller.

Comme je m’en doutais, les ombres appliquées seules et au pinceau à poils sont peu intenses et ne tiennent guère. Par contre, sur une base fixante elles se révèlent être magnifiques et longue tenue, qu’elles soient posées au pinceau mousse ou poils (ce dernier fait plus de chutes).

Sans grande difficulté je suis donc arrivée à faire un petit maquillage de soirée sympathique, avec le blanc en coin interne et sous l’arcade, le gris pailleté sur la paupière mobile et le noir pailleté en coin externe.

Finalement les ombres se fondent bien entre elles et permettent de réaliser un dégradé simple rapidement.

Sur les cils, j’ai déposé le Mascara Volume noir. Je m’étais enthousiasmée devant sa brosse cylindrique fournie (qui me faisait penser au High Impact mascara de Clinique que j’adore) mais j’ai été déçue du résultat très naturel et peu gainé.

Enfin pour souligner le regard il y a les crayons Khôl (ici Brun et Bleu nuit) qui possèdent une mine tendre et douce. Leur tenue n’est pas exceptionnelle sur les paupières (à moins qu’ils soient sur un fard posé au préalable) mais peuvent servir à faire un halo fondu autour des yeux, très tendance l’été.

Le bilan des produits: je laisse le mascara pour les jours de make-up léger et garde précieusement le trio pour les soirées. Quant aux crayons, je pense honnêtement qu’on peut difficilement trouver mieux pour 4,90€. Maintenant je préfère investir dans du wateproof haut de gamme pour ce genre de produit.

Les lèvres:

La dernière touche leur revient avec un Rouge à lèvres Intensité (7,5€) et deux gloss sous forme différentes: en format nomade « Lèvres pulpeuses » (5,5€) et en tube « Brillance sublime » (6,5€).

Comme son nom l’indique, le rouge à lèvres Intensité « Rouge absolu » est censé apporter une couleur intense et vibrante aux lèvres. Il est doté d’une texture fondante et crémeuse agréable à appliquer.

Son intensité est moyenne mais le rouge est très fidèle au raisin. Petit plus, j’adore son parfum discret et gourmand et le confort à l’application.

Concernant la tenue il est loin d’être le vainqueur toute catégorie et s’en ira après un repas même léger. A noter aussi qu’il ne déteind pas sur les lèvres…

Par-dessus ou seul, le gloss Lèvres pulpeuses « Abricot doré » apporte une touche de brillance aux reflets nacrés et changeants. Le format est pratique et s’apparente aux Juicy Tubes de Lancôme, en moins allongé.

Je fus conquise par la couleur estivale, nacrée et parsemée de paillettes colorées.

Malheureusement cette dernière est presque transparente une fois appliquée et qui plus est, la texture colle atrocement. J’en avais même du mal à l’appliquer de façon homogène.

Et à l’inverse, je suis tombée raide dingue du « Gloss brillance sublime » Rose Lady dont la texture ne colle pas, colore les lèvres et s’applique aisément. L’applicateur en mousse dépose en deux fois la dose qu’il faut pour remplir les lèvres.

Couleur, brillance, bonne tenue, il ne manquerait plus qu’un petit arôme gourmand pour exploser la note. Néanmoins pour 6,50€ c’est déjà tout à fait satisfaisant.

Le bilan des produits: Je garde sans hésiter le dernier gloss qui a tout pour lui, en le préférant au gloss nomade bien trop galère à appliquer et à porter. Quant au rouge à lèvres, je ne saurais conseiller que d’investir dans une teinte plus naturelle où la tenue moyenne gênera beaucoup moins.

Les ongles:

Pour les amatrices de couvrance et de tenue, voici enfin trois vernis hauts en couleur Elegance (4,9€) et Intensité (5,50€) avec:

Le 410 Framboise, un rouge flamboyant tirant sur le orange ou sur le rose selon la lumière (une couche);

Le 413 Prune, un violet profond un peu gothique qui irait bien avec mon Rouge Allure « Maniac » de Chanel (une couche aussi),

Et le 402 Beige nacré, mon préféré qui me fait penser au vernis Pearl Drop de Chanel qui me tente toujours fortement.

Comme vous le voyez, une couche de vernis suffit à chaque fois pour un résultat opaque et brillant. Par contre, les vernis Intensité (rouge et violet) ont tendance à imprégner l’ongle. Une base est donc indispensable au préalable. A part ce problème, les vernis sèchent vite et leur texture fluide s’étale à merveille. Je suis bluffée de leur qualité.

Pour terminer, un petit look final pour les intéressées? Le voici!

Produits utilisés: Anne faugère fond de teint fluide beige doré, Stick correcteur beige clair, Clinique poudre compacte matifiante, Anne faugère Blush rose ambre, Ombre trio noir smocky, Mascara volume noir, Gloss brillance sublime rose lady.

En conclusion, le maquillage Anne Faugère est une bonne surprise à tous les niveaux. D’abord parce qu’elle se remet en question (plus de communication et refonte des lignes) mais aussi parce que les produits recèlent des qualités indéniables. Si jamais vous avez de vous lancer, je vous conseillerais donc le Stick correcteur, les ombres à paupières ainsi que le Gloss brillance sublime!

En attendant si vous avez envie de découvrir la magnifique Terre de Soleil ainsi que le Khôl Kajal bleu nuit (une exclusivité de la marque en GMS) Anne Faugère, n’hésitez pas et participez à mon concours ouvert jusqu’à dimanche soir minuit!

Bonne soirée!

Rendez-vous sur Hellocoton !