Trois mascaras à l’essai: Noir Couture, Hypnôse star & Diorshow Newlook

A la demande d’une de mes lectrices et blogueuse MadeForBlue, qui m’a demandée une revue du mascara Noir Couture de Givenchy, je vous ai préparé un petit comparatif de mes trois dernières miniatures de mascara que j’ai reçues. Rassemblés ici et là à travers les box beauté et les échantillons de boutique, j’ai ainsi pu tester sans me ruiner les mascaras que voici:

Tout d’abord le Noir Couture de Givenchy (30€), promettant des cils étoffés et fortifiés, puis l’Hypnôse Star de Lancôme (28,20€), prônant volume sensationnel et longueur hollywoodienne et enfin le Diorshow Newlook de Dior (29,90€), affichant une formule soin censée démultiplier les cils.

Parce qu’en matière de maquillage il n’y a rien de plus parlant que les photos, voici mes cils « à nu ». Comme vous pouvez le voir ils ne sont pas très longs ni fournis et avec une courbure peu marquée. Néanmoins, ils ont l’avantage d’être bruns, épais et plutôt résistants.

En fait, je dirais que mes cils sont entre le type caucasien et asiatique. Dans un mascara, je cherche donc la courbure, la longueur mais aussi la séparation des cils. J’aime aussi qu’il soit pratique, rapide à appliquer et à démaquiller. Enfin, je tiens à redire que mon avis reste donc strictement personnel et subjectif…!

On commence donc avec le Noir Couture de Givenchy. L’atout majeur de ce mascara vient de sa brosse « trisphère » inspiré du célèbre Phenomen’eye de la marque. Elle a l’avantage de prendre tous les cils en même temps et de ne pas déposer trop de matière sur ceux-ci.

De plus, on peut vraiment travailler la texture jusqu’à trois couches. Pas de surdosage ni de paquet, et l’on peut faire du « cil à cil » grâce à la forme sphérique de la brosse (pratique pour les cils du bas).

Grâce à la texture légère qui sèche avec timing, le rendu est uniforme, avec de la longueur tout en restant très naturel dans le volume et la séparation des cils.

Il se démaquille très bien avec un produit classique, non biphasé et ne fait pas du chute pendant la journée.

Place ensuite à l’Hypnôse Star de Lancôme, qui se veut « renversant » avec une brosse à deux faces: l’une plate pour déposer la matière et enrober les cils de façon à les volumiser, l’autre fine et arrondie pour séparer et allonger les cils.

Le concept de la double brosse fonctionne très bien et permet de travailler les cils par étape. Néanmoins, il faut prendre son temps et être minutieux pour avoir un résultat qui n’est finalement pas si spectaculaire que ça, par rapport à mon chouchou l’Hypnôse Doll Eyes.

Certes, il y a du volume, une vraie cambrure et la texture s’avère très pigmentée. Cependant la matière très crémeuse a tendance à faire des paquets dès la deuxième couche.

Quant au démaquillage aucun problème non plus pour celui-ci, qui s’enlève avec un produit classique. Il ne s’effrite pas non plus pendant la journée.

Enfin, voici le Diorshow Newlook qui est un peu plus ancien en terme de sortie que les deux autres. La grande différence par rapport à ses concurrents tient encore une fois à la brosse, quasiment deux fois plus courte et fine qu’à la normale.

Composée d’élastomère, elle comprend une base avec des picots longs et espacés pour déposer la matière en séparant les cils dès la racine, et une pointe arrondie avec des picots plus courts pour travailler les cils avec plus de précision.

Je ne pensais pas arriver à me maquiller avec cette minuscule brosse, qui s’est finalement avérée géniale pour prendre les cils au plus près de leur base, et n’en louper aucun même parmi les plus courts et fins.

Bien sûr il faut s’y reprendre à plusieurs fois car la brosse ne couvre pas la frange entière, mais avec plusieurs couches on arrive à avoir un volume décent ainsi qu’une belle longueur sans trop de paquets.

Là où le bât blesse, c’est lors du démaquillage où j’ai l’impression que mes cils n’en finissent plus de décharger des pigments. Je salis les deux faces d’un coton avec un seul oeil! Un démaquillant biphasé est donc vivement conseillé pour celui-ci…

Finalement si je ne devais en garder qu’un, se serait le Noir Couture. Pour sa facilité d’utilisation, son rendu homogène (volume, longueur, courbure satisfaisantes) même après plusieurs couches, mais aussi sa précision due à sa forme et son démaquillage facile. Bravo Givenchy!

Est-ce que vous avez testé l’un de ces mascaras? Avez-vous eu les mêmes impressions? Bon week-end à vous!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Osez le mascara pailleté!

Je sens qu’il va en séduire plus d’une.. le mascara pailleté or d’Yves Rocher a cette année tout pour lui. Présentation:

Vous trouverez ce petit accessoire au prix raisonnable de 3,95€. Je dis accessoire car il se pose comme un top coat des cils, pour leur donner une petite touche de lumière, un petit plus qui fait que le maquillage se démarque d’un autre…

La contenance est plus petite (4ml) tout comme le conditionnement du mascara qui permet de l’emporter partout avec soi.

La brosse est cylindrique et ses poils sufisemment espacés pour bien pouvoir enrober les cils…

Je fus ravie de découvrir une texture très chargée en paillettes. Lors du dernier mascara similaire lancé, les paillettes étaient minuscules et ne se voyaient absolument pas (c’est pourquoi je m’en servais pour discipliner mes sourcils).

Ici on lui retouve à la fois des particules argentées et dorées.

Une fois posé sur les cils le résultat est charmeur: les éclats se voient selon l’angle de la lumère mais de manière assez discrète, sans le rendu too much redouté. Ce petit effet a été complimenté quelques fois et comparé a des « gouttes d’eau » sur les cils.

Si vous avez envie d’ajouter un brin de féérie à votre maquillage je ne saurais vous conseiller que d’expérimenter ce petit mascara. J’en profite aussi pour faire un clin d’oeil à Vesper qui a également pris un sympathique cliché du résultat du mascara sur ces cils!

Des bisous..!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Benefit They’re Real: le mascara parfait?

Ce mascara, c’est en ce moment le Top 1 en matière de maquillage pour les cils. Mais malgré le fait que tout le monde l’aime, je n’étais pas convaincue du tout et ne voulais même pas l’essayer. Mon Hypnôse Doll Eyes est déjà impecc’, il me fait de jolis cils de poupée.

Il a quand même fallu qu’une animatrice Benefit me refile un échantillon de ce phénomène make-up pour soi-disant « comparer »…

Déjà, je n’aime pas du tout le packaging. Pourtant le côté rétro de beaucoup de leurs produits me plaisent, mais pas celui-là. Trop triste, pas assez de fantaisie à mon goût. En plus les imprimeries se font la malle. Bref, je suis loin d’être emballée.

Cela s’arrange quand même avec la brosse, qui est à mi-chemin entre le Sublime de Chanel et le Phenomen’eyes de Givenchy. En effet, la brosse en elastomère chargée de picots s’avère d’une longueur et d’une souplesse correcte.

Au début, je n’avais pas fait attention à la petite avancée technique de la brosse. De mauvaise foi, je ne m’étais pas renseignée de la vraie spécificité de ce mascara « révolutionnaire ».

Et puis je l’ai appliqué:

Les clichés se suivent: rien, une couche.. et puis deux. Et je crois que les résultats parlent d’eux-même: volume, longueur doublée voir triplée… c’est incroyable.

Et pourtant avec mes cils il en faut, car à la base je n’ai pour ainsi dire aucune de ces propriétés.

En fait, toute l’astuce se trouve ici. A la pointe de la brosse se trouve un bout sphérique comprenant quelques picots plus longs et plus espacés. Ce sont alors eux qui séparent les cils et les enrobent de matière lorsque nous faisont le tout dernier geste d’application: le brossage des cils à la verticale.

Au lieu de les surcharger de matière comme n’importe quelle autre brosse, cet embout va définir, allonger au maximum et gainer les cils rebelles.

Evidemment même si la texture est souple, il arrive que quelques paquets se forment au bout de la seconde couche. Mais si vous ne faites pas comme moi (genre prendre des photos entre les applications) le produit n’aura pas le temps de sécher et la texture restera modulable.

A noter qu’il a un petit défaut tout de même: monsieur est difficile à démaquiller. Même avec mon Vichy spécial waterproof. Par contre, il offre une très bonne résistance aux larmes ou à la pluie…!

Pour finir le voici en action:

Make-up: Noreva Actipur crème teintée claire, Jurlique poudre libre au citrus, Chanel crayon sourcils 40, Dior rouge Belle de nuit, Benefit they’re real mascara.

Pour le comparer avec l’Hypnôse Doll Eyes de Lancôme, je dirais qu’il n’offre pas le même résultat. They’re Real apporte longueur, séparation et volume cil à cil puisqu’il les densifie. Tandis que le Doll Eyes joue sur l’étoffement des cils et sur le volume de la frange entière, sans apporter de vraie longueur.

Personnellement je suis bluffée par le rendu qu’apporte le They’re Beal. L’application est facile, la tenue exemplaire et le rendu « Effet faux-cils » dépasse celui du mascara éponyme dYves Saint Laurent. Tout a été dit, il ne vous reste maintenant qu’à l’essayer pour être conquise, vous aussi.

Bonne journée…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mascara Singulier d’YSL: le naturel des cils étoffé!

Bonjour à toutes! Aujourd’hui, on va parler d’un de ces produits dont vous n’avez pas forcément envie, mais qui croise votre chemin un jour ou l’autre. Pour moi ce fut le mascara Singulier d’Yves Saint Laurent, que j’ai bien dû recevoir trois ou quatre fois en échantillon pour différentes promotions…

En fait, j’étais bien trop attachée à mon Effet faux-cils que celui-ci ne m’avait jamais tentée. Et puis finalement je l’ai essayé malgré moi, jusqu’à en arriver à la grande taille…

Ce mascara Singulier est la version normale en noir (28,50€), mais il existe également une version waterproof et en d’autres couleurs (brun, vert, violet, indigo et prune). Premier point qui me faisait rechnigner à l’acheter: son prix. 28,50€ (sauf chez mon partenaire où il est au même prix que les autres) pendant que l’Effet faux-cils tourne autour des 24€ et parait donc bien plus attractif.

Alors qu’est-ce que ce mascara peut apporter de plus? Après un regard sur son descriptif, on peut s’apercevoir qu’il donne un style « mèche-à-mèche » et sculpte les cils en créant à leur base un effet liner, pour offrir un regard « multi-intensités ».

Pour « l’effet liner » j’y croyais quand même moyen puisqu’à part s’en mettre exprès au ras-des-cils, je vois mal comment un mascara pourrait recréer un trait d’eye-liner à lui tout seul…

Seulement, sa brosse est tout de même très intéressante. En fait j’aime beaucoup l’implantation des poils, courts et épais, en tourbillon tout autour de l’embout. Le tout est en plastique souple et la texture vient se loger entre les lignes.

En parlant de texture, je l’ai trouvée bizarrement plus épaisse et séchant plus vite que l’Effet faux-cils. C’est dommage car le mascara perd ainsi de son rendu et de sa maniabilité.

Heureusement, je n’en serais pas aussi contente s’il n’offrait pas un résultat convaincant. Et là ce que j’apprécie, c’est qu’il va être à mi-chemin entre l’effet faux-cils et mon mascara chouchou Precious Cells de Lancôme.

PS: la couleur noir-bleuté de mes cils sans mascara provient d’une teinture de cils.

En gros, il va définir et séparer les cils d’une manière incroyable. Pas de surcharge de texture, ni de paquet, juste un étoffement des cils comme s’il était venue de manière naturelle.

L’allongement n’est pas démesuré mais le gainage est bien présent, tout comme la pigmentation jusqu’au ras des cils (peut-être est-ce l’effet « liner » dont ils parlaient..?).

Bref, plus les cils sont nombreux au départ plus le résultat sera visible car ils seront enrobés un a un, donnant cet impression de foisonnement et d’intensité. 

La tenue comme la tolérance sont bonnes. Je n’ai pas eu à m’en plaindre en tout cas. 

Pour finir, les photos:

Produits utilisés: Guerlain Lingerie de peau compact 02, Jurlique poudre libre au citrus, Chanel crayon sourcils 40, Burberry Misty blush (joues et yeux), Guerlain Rouge G 71 Rose désir.

Pour un rendu naturel mais sexy à souhait, ce mascara Singulier s’en sort à merveille. Il vous conviendra si vous ne cherchez pas de la longueur mais plutôt du volume et de la définition. Il s’applique aisément et ne fait pas de paquet… 

Que demander de plus alors? Un prix qui baisserait et viendrait s’établir autour des 24€, comme son grand frère l’Effet faux-cils…

Bisous à toutes!

Mascara Singulier d’YSL, 23,80€ sur tendance parfums.

Rendez-vous sur Hellocoton !