Ça mousse entre elles et moi!

Pour que le moment du nettoyage le matin soit le plus agréable et le plus doux possible pour mon visage, j’utilise depuis des mois des produits aériens, légers et parfumés: je parle bien sûr des mousses nettoyantes! Parfaitement étudiées pour laver sans agresser l’épiderme, elles sont plus « soft » que les gels et autres crèmes nettoyantes, que je réserve au rituel du soir. Voici les dernières que j’ai testées:

 

DSC_0847

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Gel nettoyant spécial « peaux jeunes » de Melvita

Bien le bonjour! Ayant eu un peu de temps ce week-end, je me suis enfin remise à écrire pour mon plus grand bien… Bref, voilà donc depuis peu j’ai changé une de mes habitudes dans ma routine. Parce qu’on a jamais fini d’apprendre, on m’a enseigné qu’il était préférable de ne pas se nettoyer le visage matin et soir. Du moins, pas avec un nettoyant (classique) puisqu’il détruit le film hydrolipidique.

Du coup, je ne me nettoie plus le visage que le soir après avoir passé mon démaquillant. Le matin, je passe un coton imbibé d’eau nettoyante douce comme celle de Câlinesse (qui est sur sa fin). Le film barrière est ainsi respecté, et la peau mieux protégée!

Tout ça pour finalement en venir à mon dernier nettoyant en date, et qui a rendu l’âme à ce jour. Il s’agit du Gel Moussant nettoyant visage de la gamme Peaux jeunes de Melvita, qui s’élève à 13,50€ les 200ml.

En temps normal, je bannis ce genre produits destinés aux peaux jeunes à imperfections, car ils sont souvent trop desséchants. Mais après avoir decortiqué la composition de ce gel, il m’a paru tout à fait convenable pour un nettoyage non agressif.

Le lactate de zinc associé à la lavande et au tee-trea ainsi qu’à une base lavante douce apporte à la fois un nettoyage en profondeur mais aussi un léger effet assainissant et cicatrisant. Il y a aussi de la sève de bouleau et de l’eau d’hamamélis pour leurs propriétés astringeantes et hydratantes.

J’ai aimé sa disposition en flacon-pompe refermable, ce qui m’a permis de l’emmener avec moi en voyage. 

Le bémol vient juste quand le gel sèche au niveau de la pompe et y forme un bouchon. On doit le retirer et je trouve qu’au final, on gaspille le produit.

Néanmoins j’ai trouvé sa texture gélifiée agréable, même au niveau de l’odeur. On sent les plantes et le côté un peu amer du tea-tree, mais on s’y habitue.

Le produit mousse peu et de ce fait, on peut croire à une faible efficacité du nettoyage. C’est à la sortie de la douche qu’on se rend compte comme la peau est propre, bien nette et qu’elle a gardé sa souplesse!

Je l’ai ainsi utilisé matin et soir au début, puis juste le soir après le démaquillage ces derniers jours. Il permet d’enlever toute trace d’impureté ou de reste de maquillage, même si ce n’est pas avec ce simple nettoyant qu’on traitera les imperfections.

C’est donc un bon point pour Melvita, qui part à la chasse d’une jeune clientèle avec cette gamme composée de 8 produits tout de même. Les packagings sont très jolis et on sent un véritable effort pour la composition (41,24% d »ingrédients bio pour 99,32% d’ingrédients naturels). J’approuve!

NB: J’ai acheté ce produit en boutique bio mais il existe aussi des boutiques Melvita (cliquez ici pour les adresses) NB2: vous m’avez manquées!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Routine capillaire du moment: bye-bye silicones et SLS!

Bonjour à toutes! Aujourd’hui je reviens sur mes soins du moment en matière de capillaire. La dernière fois, j’avais entamé une routine J.F Lazartigue que j’avais apprécié tant au niveau des senteurs que des effets. 

Mais en découvrant les méfaits des SLS (tensioactifs détergents) sur les cheveux à long terme, j’ai décidé de bannir aussi ces ingrédients de mes soins bi-quotidiens, au même titre que les silicones et les colorations capillaires classiques.

D’ailleurs à ce propos, mes cheveux ont retrouvé une véritable « seconde jeunesse » depuis que je n’en fait plus. Les pointes sont lisses et je n’ai plus aucune fourche à déplorer.

Ce qui m’embête, c’est que je ne vais plus pouvoir éclaircir autant qu’aupravant, alors que j’aimais avoir une couleur plus chatoyante l’été… M’enfin c’est ça ou la santé des cheveux, alors j’ai choisi.

Après avoir redonné un peu de pep’s à ma chevelure avec le shampooing « cheveux fatigués » de Melvita, j’ai voulu découvrir lors des soldes ceux de Loren Kadi au gingembre-citron et rose-miel (tous sans SLS ni silicones).

Malheureusement je suis déçue du résultat car même s’il mousse autant qu’un shampooing classique, l’odeur n’est pas attrayante et mes cheveux regraissent vite. Pour l’instant je n’ai pas encore testé celui à la Rose & Miel mais je ne pense pas que cela fasse une grande différence.

Le prochain: sur les conseils d’une lectrice ce sera celui de Colsys bio au Yucca qui m’aidera, j’espère, à de nouveau espacer les shampooings!

L’après-shampooing/masque est incarné par le Rafistoleur de LUSH que je trouve magique ET multi-fonctions! Il a une odeur de melon et de violette absolument divine et porte bien son nom puisqu’il répare mes cheveux dès la première pose (ce n’est pas un rachat pour rien).

Sa texture est une crème légère que je dépose après le shampooing sur l’ensemble de la chevelure pour régénérer son intégralité en profondeur. Pendant ce temps je prends ma douche tranquillement, puis je rince. Et là: douceur, lissage et brillance sont au rendez-vous!

Il n’a qu’un seul problème pour moi: il alourdit les cheveux. Du coup je ne l’utilise qu’une fois par semaine. Le reste du temps, je n’en ai pas besoin car ma tignasse a depuis un moment retrouvé de sa vigueur.

Le prochain: ce sera sans doute le même. Sa composition est très acceptable (pas de SLS ni silicones) et son odeur addictive.

Quant aux soins sublimateurs j’en ai trois: le Sérum nourrissant au beurre de karité et le Lait protecteur UVA/UVB de J.F Lazartigue, ainsi que la crème de jour Phyto 7 de Phyto.

Déjà j’ai trouvé la crème Phyto 7 inutile sur mes cheveux, ne les ayant ni adoucis, ni réparés au niveau des pointes lorsque je faisais des colorations capillaires classiques (je l’ai depuis un bail en fait), alors que j’y étais assidue. Du coup, j’ai un peu de mal à la terminer.

Quant au Lait protecteur, je garde celui-ci précieusement pour l’été car il agit comme un bouclier pour les cheveux colorés.

Finalement celui qui me ravie le plus reste le Sérum au beurre de karité car il a une action renforçante et lissante visible.

Le prochain: je ne sais pas encore car le sérum au beurre de karité reste quand même très cher. A voir si je peux trouver un équivalent dans du bio.

Pour ce qui est de la coloration, j’ai fait une infidélité à celle de Korres que je regrette un peu finalement. J’avais choisi Elcéa 5.3 châtain clair doré, sachant que j’étais sur une base de châtain avec des reflets dorés puis véniciens, qui s’étaient installées au fil des semaines.

En soi, la coloration a beaucoup d’avantages: pas d’ammoniaque, ni résorcine, ni parabens et aucune odeur pendant la pose. 

Mais le mélange pigment + révélateur est une galère sans nom, et le résultat sans équivoque: j’ai les fameux reflets roux que je voulais absolument éviter. 

La prochaine: je retournerai sans doute à celles de Korres (vu que j’ai déjà le super soin minute qui va avec et en grand format) pour essayer de rattraper le coup. Enfin ce n’est pas catastrophique puisque lors de la coloration, je n’ai presque pas perdu de cheveux et ceux-ci n’ont pas été abîmés.

Enfin, voici l’arme de destruction massive du cheveu, mais dont je ne peux pas me passer: j’ai nommé le lisseur. J’ai un Babyliss pro tourmaline que j’utilise depuis des années. Celui-ci est facile à prendre en main et s’avère parfait pour un lissage classique.

Cependant je trouve qu’il met du temps à chauffer (il faut donc s’y prévoir à l’avance ou avoir du temps devant soi) et les plaques trop petites pour un lissage rapide le matin.

Le prochain: du coup, je lorgne sur l’un des lisseurs GHD dont tout le monde parle (c’est qu’ils doivent être bien, non?):

Bon il est carrément cher (189€) mais a priori on tombe dans la rolls-royce du fer à lisser. Son petit nom: le lisseur Gold Classic Styler. Pourquoi pas quand je serais riche et célèbre? ;)

Voilà pour ce bilan capillaire de début 2012. Si vous avez des questions ou un avis sur ces fameux SLS dans les produits capillaires, je suis toute ouïe! 

Bonne journée à vous…

PS: puisque vous m’avez demandé des nouvelles, j’ai été prise rapidement après mon entretien pour le poste de mes rêves! Donc aujourd’hui, c’est un peu la fiesta mais les prochaines semaines risquent d’être très chargées… en bien! En tout cas, je suis on-ne-peut-plus heureuse et j’essaierai d’apporter tout autant d’attention au blog et à vos commentaires qu’auparavant, même si les articles seront un peu moins réguliers. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Test: échantillons d’une semaine: edenens, lancôme, melvita..

Bonjour à toutes! La semaine dernière, les échantillons étaient de sortie. J’étais en déplacement et du coup j’ai pu tester pas mal de dosettes, de quoi se faire une idée sur la texture, l’odeur et de la tolérance sur la peau…

- Melvita BIO-EXCELLENCE lait hydratant corps: je l’ai eu dans la dernière glossybox et c’est une très bonne surprise tant il est agréable à appliquer. D’abord par sa texture fluide et fondante puis par son odeur hyper gourmande! Un parfum de framboise qui reste sur la peau plusieurs minutes… (idéal le soir avant de se coucher pour en profiter à fond!) 

- Edenens Nectar purifiant crème sébo-régulatrice: là aussi, je fus étonnement très satisfaite de cette crème légère qui pénètre rapidement dans la peau, la laissant comme légèrement poudrée mais hydratée. Elle sent le bonbon (addictif!) et ne m’a pas fait briller la peau pendant les quatre jours d’essai.

- Lancôme Visionnaireon continue dans les bonnes surprises (avant de passer aux mauvaises) avec ce sérum gel-crème nacré. Il est absorbé quasi-immédiatement pour ne laisser qu’une peau douce, rebondie et avec un poil plus d’éclat (dû aux nacres?). A voir sur le long terme…

- Sanoflore Nectar Hydratant 24H: l’habit ne fait pas le moine… C’est ce que je me suis dit en essayant cette crème achetée en version voyage. Car si la texture est sympa (émulsion fluide à l’odeur douce de cyprès) l’effet sur ma peau n’a pas tardé à se faire sentir: je brillais comme une frite en 2 minutes chrono! A réserver pour les peaux vraiment sèches et déshydratées donc…

- Veld’s Ferox pure pulp: du coup après mon échec avec Sanoflore je me suis rabattue sur mon échantillon de cette gelée visage. La texture est comme du gel d’aloe vera pur, sans parfum et un peu visqueux. Il pénètre après quelques secondes et apporte une réelle sensation d’apaisement et d’hydratation. Mais il n’offre rien de plus, rien de moins. Je le conseille donc comme un sérum « anti-soif » pour les peaux très déshydratées.

- Sisley Lotion tonique aux fleurs: que dire.. Elle sent bon, elle rafraîchit et tonifie. Cette lotion a donc tout d’agréable sauf si on regarde niveau budget: 54,50€ les 100ml. Pas de quoi justifier un tel prix selon moi.

- Avène Cleanance masque: d’une texture blanche et crémeuse, ce masque s’applique et se laisse poser pendant quelques minutes. Ensuite, les micro-particules gomment la peau sous l’action d’un léger massage juste avant de rincer. Un mot à dire: efficace, mais à reserver pour les peaux non réactives. Un deux-en-un qui plaira aux pressées!

- Pulpe de Vie amant du soir: j’ai beaucoup hésité à l’essayer tant la texture me paraissait riche. En fait, si elle s’avère un peu épaisse au toucher, elle ne graisse pas la peau mais la nourrit juste ce dont elle a besoin. Peau en pleine forme au lever. Et son odeur d’amarena, mmmmhhh…!

- Caudalie Démaquillant soin doux: si vous aimez les vraies textures « lait » alors vous allez aimer ce démaquillant. Très parfumé, il démaquille le visage et les lèvres (pas les yeux, ça pique) en douceur. Par contre je trouve son efficacité moyenne (on retrouve du maquillage sur le coton de lotion même après rinçage à l’eau).

- Caudalie Eau de beauté: un coup d’éclat en bouteille! Voilà par contre un soin auquel j’adhère complètement puisqu’il donne à la fois un coup de fouet au visage mais aussi à l’esprit par son odeur vivifiante. Je déconseille par contre pour les peaux sensibles.

- Avène TriAcnéal: en ce moment c’est un peu mon « garde-fou » épidermique. En gros, il me sert à prévenir et traiter les petites imperfections (microkystes et point noirs) qu’il désincruste très rapidement tout en lissant de façon incroyable le grain de peau. Attention, il picote un peu sur les boutons à vif. 

- Bio-beauté Soin contour des yeux: je l’ai déjà passé en revue ici.

- Ushaïa Déodorant efficacité 24H bio: comme d’habitude, je suis conquise par l’odeur (discrète et fleurie), la composition, le conditionnement écolo (sans gaz propulseur) mais pas par l’efficacité. Pour peu que je transpire plus qu’à la normale celui-ci devient inefficace… Dommage, car il avait tout pour plaire.

- Nuxe Huile prodigieuse: l’huile mythique, et pas pour rien. Mon must pour sublimer le corps qui garde encore un hâle d’été. L’odeur est divinement solaire et l’effet sur la peau totalement bénéfique.

- Payot démaquillant sensation yeux et lèvres: pour moi un biphasé classique, avc une texture très fine mais laissant un léger voile gras. Il est efficace sur le waterproof, mais je lui préfère mon biphasé Vichy pureté thermale anti-chute!

Mon bilan: si je devais racheter à l’avenir l’un de ces soins, je flancherai sur le Nectar purifiant d’Edenens, le Triacnéal d’Avène, l’Eau de beauté de Caudalie et pourquoi pas, le sérum Visionnaire de Lancôme…

En espérant avoir éclaircé vos lumières sur ces quelques produits. Et si vous avez un avis sur l’un d’entre eux, dites-moi tout. Bisous à vous!

Rendez-vous sur Hellocoton !