Veld’s Fatal beauty: le soin Perfecteur de peau

Les bases et moi, ça n’a jamais vraiment été une histoire d’amour. A part celles qui ont une protection solaire, j’ai toujours évité d’en mettre afin de ne pas faire de « surcouche » et d’éviter d’aggraver l’état de ma peau. Ces derniers temps je me suis laissée aller et j’en ai essayé plusieurs (laura mercier, by terry..) notament celle de Veld’s envoyé par mon partenaire Tendance-parfums:

Plus qu’une base, Fatal Beauty est un « soin perfecteur de peau ». Selon la marque, elle aide à améliorer l’aspect de celle-ci jour après jour en: 

- floutant les imperfections

- en lissant le grain de peau et en améliorant sa texture

Tout ceci grâce à une formule enrichie en Guggulu (une herbe ayurvédique) stimulant la synthèse des céramides de la peau, et en extrait de Ximénia (arbuste d’Afrique) anti-oxydant, réparateur et protecteur.

Bref, cette base est considérée comme un soin « anti-âge » à part entière. Là où je crie au scandale, c’est en voyant le prix: 68,20€. C’est juste exorbitant, même pour un soin qui se dit haut de gamme et ultra-performant. Personnellement je ne l’aurais jamais payé à ce prix là.

En plus de ça quand je regarde le packaging, je ne vois pas où se trouve l’aspect haut de gamme. Le flacon est en plastique tout comme la pompe et le capuchon, donnant à l’ouverture un son crissant tout à fait digne des emballages cheap.

C’est certes plus sécuritaire et évite la casse. Mais quand même, pour 68€ il me semble que les consommatrices ont le droit de rêver avec le conditionnement du produit.

Bref, cet épisode passé, place à la texture. Très fluide et pâle, elle parait n’être qu’un léger voile transparent. Aucune odeur ni d’onctuosité, juste une émulsion beige très fine et imperceptible sous les doigts.

Heureusement sur la peau l’effet est immédiat: le teint s’éclaircit et s’unifie, les rougeurs sont masquées et les imperfections diminuées. Une fois que le soin s’est impregné à la peau, la texture se veloute. En clair, elle apporte un « coup d’éclat » en quelques secondes, et ce sans fond de teint ou enluminateur.

Concernant l’effet flouteur je n’irais pas jusque là car les pores et irrégularités sont toujours apparents. Par contre pour le rendu naturel et insoupçonnable on est pile en plein dedans!

Ni particulièrement matifiante ni vraiment comblante, c’est pour moi une base « seconde peau » puisqu’elle apporte cet effet unifiant sans texture visible. Elle améliore la tenue du fond de teint et surtout empêche son oxydation… comme à peu près toutes les bases.

Idéale pour un effet coup d’éclat instantannée, cette base peut aussi servir comme soin de jour pour les peaux jeunes sans véritable défaut. Elle unifie en transparence, illumine le teint et le veloute. Mais il vous faudra pour ça débourser une petite somme conséquente, ce que je trouve loin d’être indispensable pour l’effet procuré.

Bonne soirée à toutes, et merci à Romain pour ce test!


Rendez-vous sur Hellocoton !

Test: échantillons d’une semaine: edenens, lancôme, melvita..

Bonjour à toutes! La semaine dernière, les échantillons étaient de sortie. J’étais en déplacement et du coup j’ai pu tester pas mal de dosettes, de quoi se faire une idée sur la texture, l’odeur et de la tolérance sur la peau…

- Melvita BIO-EXCELLENCE lait hydratant corps: je l’ai eu dans la dernière glossybox et c’est une très bonne surprise tant il est agréable à appliquer. D’abord par sa texture fluide et fondante puis par son odeur hyper gourmande! Un parfum de framboise qui reste sur la peau plusieurs minutes… (idéal le soir avant de se coucher pour en profiter à fond!) 

- Edenens Nectar purifiant crème sébo-régulatrice: là aussi, je fus étonnement très satisfaite de cette crème légère qui pénètre rapidement dans la peau, la laissant comme légèrement poudrée mais hydratée. Elle sent le bonbon (addictif!) et ne m’a pas fait briller la peau pendant les quatre jours d’essai.

- Lancôme Visionnaireon continue dans les bonnes surprises (avant de passer aux mauvaises) avec ce sérum gel-crème nacré. Il est absorbé quasi-immédiatement pour ne laisser qu’une peau douce, rebondie et avec un poil plus d’éclat (dû aux nacres?). A voir sur le long terme…

- Sanoflore Nectar Hydratant 24H: l’habit ne fait pas le moine… C’est ce que je me suis dit en essayant cette crème achetée en version voyage. Car si la texture est sympa (émulsion fluide à l’odeur douce de cyprès) l’effet sur ma peau n’a pas tardé à se faire sentir: je brillais comme une frite en 2 minutes chrono! A réserver pour les peaux vraiment sèches et déshydratées donc…

- Veld’s Ferox pure pulp: du coup après mon échec avec Sanoflore je me suis rabattue sur mon échantillon de cette gelée visage. La texture est comme du gel d’aloe vera pur, sans parfum et un peu visqueux. Il pénètre après quelques secondes et apporte une réelle sensation d’apaisement et d’hydratation. Mais il n’offre rien de plus, rien de moins. Je le conseille donc comme un sérum « anti-soif » pour les peaux très déshydratées.

- Sisley Lotion tonique aux fleurs: que dire.. Elle sent bon, elle rafraîchit et tonifie. Cette lotion a donc tout d’agréable sauf si on regarde niveau budget: 54,50€ les 100ml. Pas de quoi justifier un tel prix selon moi.

- Avène Cleanance masque: d’une texture blanche et crémeuse, ce masque s’applique et se laisse poser pendant quelques minutes. Ensuite, les micro-particules gomment la peau sous l’action d’un léger massage juste avant de rincer. Un mot à dire: efficace, mais à reserver pour les peaux non réactives. Un deux-en-un qui plaira aux pressées!

- Pulpe de Vie amant du soir: j’ai beaucoup hésité à l’essayer tant la texture me paraissait riche. En fait, si elle s’avère un peu épaisse au toucher, elle ne graisse pas la peau mais la nourrit juste ce dont elle a besoin. Peau en pleine forme au lever. Et son odeur d’amarena, mmmmhhh…!

- Caudalie Démaquillant soin doux: si vous aimez les vraies textures « lait » alors vous allez aimer ce démaquillant. Très parfumé, il démaquille le visage et les lèvres (pas les yeux, ça pique) en douceur. Par contre je trouve son efficacité moyenne (on retrouve du maquillage sur le coton de lotion même après rinçage à l’eau).

- Caudalie Eau de beauté: un coup d’éclat en bouteille! Voilà par contre un soin auquel j’adhère complètement puisqu’il donne à la fois un coup de fouet au visage mais aussi à l’esprit par son odeur vivifiante. Je déconseille par contre pour les peaux sensibles.

- Avène TriAcnéal: en ce moment c’est un peu mon « garde-fou » épidermique. En gros, il me sert à prévenir et traiter les petites imperfections (microkystes et point noirs) qu’il désincruste très rapidement tout en lissant de façon incroyable le grain de peau. Attention, il picote un peu sur les boutons à vif. 

- Bio-beauté Soin contour des yeux: je l’ai déjà passé en revue ici.

- Ushaïa Déodorant efficacité 24H bio: comme d’habitude, je suis conquise par l’odeur (discrète et fleurie), la composition, le conditionnement écolo (sans gaz propulseur) mais pas par l’efficacité. Pour peu que je transpire plus qu’à la normale celui-ci devient inefficace… Dommage, car il avait tout pour plaire.

- Nuxe Huile prodigieuse: l’huile mythique, et pas pour rien. Mon must pour sublimer le corps qui garde encore un hâle d’été. L’odeur est divinement solaire et l’effet sur la peau totalement bénéfique.

- Payot démaquillant sensation yeux et lèvres: pour moi un biphasé classique, avc une texture très fine mais laissant un léger voile gras. Il est efficace sur le waterproof, mais je lui préfère mon biphasé Vichy pureté thermale anti-chute!

Mon bilan: si je devais racheter à l’avenir l’un de ces soins, je flancherai sur le Nectar purifiant d’Edenens, le Triacnéal d’Avène, l’Eau de beauté de Caudalie et pourquoi pas, le sérum Visionnaire de Lancôme…

En espérant avoir éclaircé vos lumières sur ces quelques produits. Et si vous avez un avis sur l’un d’entre eux, dites-moi tout. Bisous à vous!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les parfums aux hormones: nouvelle tendance?

On en entend de plus en plus parler, les parfums aux phéromones et hormones sortent leur carte du jeu afin de séduire une  clientèle avide de nouveauté. En effet, plus qu’un simple sillage odoriférant, les eaux de parfum contenant ces molécules auraient un pouvoir décuplé par leur effet sur le système neuro-somatique… Alors, est-ce que ça fonctionne réellement?

Expliquons déjà le principe de fonctionnement: les phéromones sont des « marqueurs du soi » représentées par une odeur personnelle et unique, destinée à attirer un partenaire sexuel. Au fondement donc, ce sont des hormones permettant la pérénité de l’espèce, ce qui explique pourquoi les phéromones sont plus distinguables chez les animaux.

Cette odeur imperceptible de façon consciente, est considérée comme le langage du corps par lequel transparaissent les signaux d’une attirance sexuelle. C’est pourquoi les composants de cette odeur sont aujourd’hui prisés pour en faire… des parfums.

L’Androsténone, dérivée de la testostérone.

C’est par exemple le cas des créateurs de PhieroWoman (et Phieroman pour homme), fragrance contenant pas moins de 4 molécules différentes censées agir sur les récepteurs de l’attirance: l’Estratetraenol (apporte une sensation de « plénitude »), l’Androsténone (dérivée de la testostérone pour un effet « de domination et d’intimidation »), l’A-keto (hormone humaine considérée comme « phéromone de l’amour ») et le Delta 16-ol (la phéromone de « communication).

L’idée? Apporter confiance en soi, aisance, sociabilité et bien sûr, séduction. Le parfum est donc décrit comme pouvant jouer à la fois comme « promotteur social » pour les personnes désirant une évolution favorable dans leur travail, et comme « booster d’attirance » pour celles aspirant à une reconnaissance plus « palpable » du sexe opposé. 

Et voici l’explication schématisée (crédit photo: Phierowoman)

Ce que ça donne? Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les molécules ne donnent pas une odeur brute, animal ou charnelle. Ici, la fragrance est intensément fruitée (un mélange de mangue, papaye et ananas), chaleureuse et sensuelle.

Concernant l’effet « séducteur », cela n’est pas réellement visible puisque le charme passe avant tout par la personne, les phéromones jouant un rôle secondaire dans l’histoire. Par contre, il peut aider à se sentir mieux, en confiance grâce à une odeur plaisante et agréable (grâce aux phéromones citées précédemment?). Bref, difficile de juger un concept aussi impalpable qu’un ressenti humain…!

Toutefois l’innovation ne s’arrête pas là puisque dernièrement, la marque française Veld’s s’est enrichie d’un nouveau parfum minceur partant également d’un concept similaire. « Prends-moi », tel est le nom à l’évocation plutôt provocatrive de cette eau de soin parfumante à la Bétaphroline, caféine, carnitine et extrait de spirulina.

L’idée? Faire de cette eau un parfum « tout-en-un » censé aider à l’amincissement par plusieurs moyens:

- l’hormone du plaisir: la Bétaphroline au contact de la peau, libère les Bêta-endorphines considérées comme les « molécules du bonheur ». Celles-ci apportent alors une sensation de bien-être, de sérénité qui sont censées supprimer les comportements alimentaires compulsifs;

- le « Slimming complex »: soit un coktail d’actifs minceur déclenchant l’activité de deux enzymes responsables de la lipolyse (brûlage des graisses);

Enfin, l’elixir contient également une pyramide olfactive tel un véritable parfum avec: de la bergamote, mandarine et pamplemousse (notes de tête), puis du jasmin, ylang-ylang et lilas (notes de coeur) et pour terminer de la vanille, patchouli et santal (notes de fond).

Le résultat? D’abord, un accord naturel et fleuri très surprenant et qui change des eaux de soin habituelles. Pour le côté inhibiteur d’envies culinaires, cela n’a pas vraiment fonctionné sur moi (il faut dire aussi que je suis une grande gourmande). Par contre, je pense que l’action minceur apportée par les actifs ne peut être qu’un plus en accompagnement d’autres actions d’amincissement (massages, rééquilibrage alimentaire, etc..) même si à lui seul il ne vous fera pas perdre de kilos…

Au final entre vrai bonne idée et coup marketing, je ne sais pas trop quoi en penser. Les tarifs sont élevés (59,95€ les 30ml pour Phierowoman et 56€ les 100ml pour Prends-moi) et les résultats peut-être encore trop superficiels à mon sens. Cela dit, ils peuvent être une vraie aide au niveau du mental pour se motiver à accomplir son objectif.

Avez-vous déjà essayé ce genre de fragrance? Que pensez-vous du concept? Pour ou contre? J’attends vos avis!

Rendez-vous sur Hellocoton !