Solaires 2012: laissez-moi hâler!

Un peu après tout le monde, c’est à mon tour de revenir sur mes produits solaires testés et adoptés pendant tout l’été. Je n’ai pas eu l’occasion de partir longtemps au soleil mais dans le sud, l’ensoleillement nous a réduit à devoir nous protéger juste pour sortir de la maison!

Dans cette sélection il y a un peu de tout: de la protection solaire pour le corps, les cheveux et le visage. Mais aussi les après-soleil, et l’autobronzant qui m’a bien servie pour me montrer mon corps d’aspirine sans avoir honte à la plage…

Petit bonus, je vous parlerai aussi de deux flops qui méritent que l’on parle d’eux. Bref, c’est parti!

L’autobronzant: Clarins Lait auto-bronzant SPF6 (23,00€)

Chaque été, je ne néglige pas cette étape pour arborer une peau hâlée rapidement et sans trop de perte et fracas (comprendre: des coup de soleil). Habituée à ma Crème délicieuse autobronzante de la même marque j’ai eu le plaisir de tester ce lait grâce à mon partenaire tendance-parfums.

Au final, j’ai vraiment apprécié sa texture fondante qui hydrate et développe un léger hâle en même temps. Le rendu est identique à la crème délicieuse (qui reste ma préférée) et peut faire des traces si le lait est mal étalé. Par contre, je n’ai aucune idée de l’utilité du SPF6 intégré dans la formule, étant donné que le mieux est d’appliquer un auto-bronzant le soir…

Les solaires corps: Ambre solaire Golden protect (10,50€) & Guerlain Terracotta Sun blondes SPF30 (32,00€)

Voilà mes deux solaires favoris de cet été. Tout d’abord, le lait Golden Protect d’Ambre solaire qui a un ‘énooooorme avantage sur les autres: il contient des paillettes! Oui, des nacres si vous préférez, mais le résultat est sans appel: la peau scintille de mille feux après l’application, et c’est juste magnifique.

L’odeur de plage ne fait qu’ajouter au plaisir, et l’indice 30 s’avère parfaitement suffisant pour protéger ma peau blanche (si vous ne me croyez pas, alors allez lire l’article de (Dé)maquillages à ce sujet). Bref, c’est un coup de coeur.

Tandis que la protection Terracotta Sun Blondes de Guerlain a été mon anti-solaire de secours, toujours présent dans mon sac. Je la sortais à chaque repas en plein air, sur une terrasse ou lors de petits promenades ensoleillées grâce à son petit format de 100ml.

Très cher pour une quantité moindre, je l’ai ainsi utilisé sur le buste, les bras et les mains. Son odeur de monoï typique est envoûtante, et son complexe Tan booster intégré stimule en douceur notre vrai bronzage…

Les protections visage et cheveux: Avène émulsion SPF50 (12€) et Schwarzkopf BC Sun protect spray conditioner (13€)

Ensuite, je dois remercier l’émulsion solaire SPF50 d’Avène d’avoir si bien protégé mon visage lors des expositions. Parce qu’en plus d’être facile et rapide à étaler, de ne pas rendre le visage blanc et poisseux, elle m’a évité la fameuse poussée de boutons dû au mélange crème solaire + sueur + eau salée. 

Mes cheveux quant à eux, on eu droit au Spray conditionner BC Sun protect que j’avais eu dans la Glossybox anniversaire. C’est un fluide biphasé à l’odeur merveilleuse de fleurs qui non seulement protège grâce à un filtre UV, mais reconstruit également la fibre capillaire. Je l’ai utilisé sans modération avant et après la baignade: mes cheveux me disent merci!

Les après-soleil: Liérac crème confort nacrée (16,50€) & Lift’Argan huile d’argan parfumée (22,90€)

Particulièrement influencée par de nombreux avis de blogueuses, j’ai succombé à l’un des après-soleil Liérac Sunific. Après intense réflexion, je me suis offert la Crème confort nacrée dotée d’une sublime couleur bleutée et d’un parfum exotique et aquatique tout à fait addictif!

Hydratation, confort intense et toucher velours sont trois bénéfices qu’apportent cette crème. Même si le conditionnement en pot n’est pas vraiment hygiénique, j’adore plonger mes doigts dans cette texture moelleuse. Le rendu sur la peau n’est ni pailleté ni nacré, mais subtilement satiné… J’adhère!

Dans un autre style, j’ai aussi adopté une nouvelle huile sublimatrice, celle de Lift’Argan en édition limitée, délicieusement parfumée elle aussi. Incroyable pour les massages, elle nourrit et régénère la peau échauffée par le soleil dans une utilisation plus quotidienne. Le plus: son flacon en verre dépoli qui évite qu’il nous glisse des mains!

Les flops de 2012: Alga Maris lait solaire SPF50 (19,90€) & Corine de farme mousse pétillante après-soleil (7,50€)

Première vraie déception de cette saga solaire, c’est le lait SPF50 Alga Maris des laboratoires de Biarritz. Lorsque j’ai découvert la marque la première fois, c’était lors de ma recherche d’emploi (ils cherchaient des commerciaux). Et puis, j’ai suivi l’ascension de ce laboratoire, jusqu’à ce que je puisse trouver les produits près de chez moi!

C’est ainsi qu’en vacances à Cannes, j’ai tenté le Lait solaire SPF50 et le baume après-soleil. Et si j’étais toute excitée d’enfin pouvoir les essayer, j’ai immédiatement déchanté:

Ou comment devenir plus blanche que blanche en trois mouvements! En effet, le lait n’a de lait que le nom, puisqu’il sort crémeux, épais et carrément blanchâtre à l’application. 

Une horreur, quand on connait des produits solaires bio qui sont mille fois plus discrets que ça.

Enfin, je vous avoue qu’après avoir enduit mes jambes la première fois de ce lait, je me suis essuyée sans attendre pour effacer toute trace d’écran… En résumé, je vous conseille d’éviter soigneusement ce produit et de vous rabattre sur un indice moins élevé de la gamme…

Pour terminer, mon deuxième flop est la Mousse pétillante après-soleil de Corine de farme. Très tentante au premier abord, cette mousse s’est révélée creuse, trop aqueuse et a l’aspect trop chimique à mon goût.

L’odeur censée être agréable ne l’a pas été du tout pour moi, et la sensation collante qu’elle laisse après la pose non plus. L’effet frais éphémère fut une maigre consolation!

Voilà pour cette longue revue de mes solaires de cet été (même si ce n’est que la partie immergée de l’iceberg) qui, je l’espère, vous aura aidé à faire votre choix (du moins, si vous n’êtes pas encore partie en vacances!). Plein de bisous…

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 thoughts on “Solaires 2012: laissez-moi hâler!

  1. Maeena

    bonjour ! je suis moi-même une grande déçue des solaires Alga Maris ! d’ailleurs je suis tombée sur ton blog en recherchant des avis d’utilisateurs… j’ai acheté le lait solaire indice 30 cet été, et le rendu est exactement pareil que sur tes photos, sans compter qu’en plus ça tache les vêtements et le sac !! impossible de sortir en ville avec ça, même sur les jambes : l’effet cachet d’aspirine est hideux car ça reflète le soleil ! je l’avais acheté car je voulais un solaire bio sans nanoparticules, mais quelle déception…

    • Sapphire

      Maeena: aaaah je ne suis donc pas la seule! Si même le 30 fait ce rendu sur la peau que faut-il prendre, de l’indice 20? Non vraiment, je pense que les produits auraient pu être mieux testés que ça! Comme toi, je n’ai pas pu sortir avec les jambes badigeonnées de ce lait, l’effet blanchissant était trop important… 🙁

      • Coraline

        Les produits Laboratoires de Biarritz ont été reformulés depuis, effet non blanc garanti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *