Maquillage: lèvres

Belle de Nuit… le Rouge Or de Dior

Vous êtes en quête d’un rouge franc, lumineux et agréable à porter? Alors je vous invite à lire le reste de cet article sur ce magnifique rouge Dior de la collection des fêtes, baptisé « Belle de nuit »…

Pour moi le rouge à lèvres rouge est depuis des années synonyme d »envie » et en même temps de « galère ». Parce que toutes les teintes ne me vont pas. J’ai un teint clair, des lèvres pas forcément bien dessinées et surtout toute petite.

Exit donc les couleurs sombres (qui rapetissent encore plus et donnent l’air malade), mates (qui enlèvent le volume) ainsi que les textures sèches difficiles à appliquer.

Je n’ai donc pas tilté tout de suite en voyant la collection noël de Dior, d’abord plus attirée par les vernis qu’autre chose. Et puis Temptalia a fait une revue de la teinte 961 Nocturne en attribuant un A (et c’est assez rare) à la note finale de ce rouge Dior. Il n’en fallait pas plus pour que je tente aussi l’expérience…

Après hésitation et malgré le fait que je les aime tous, je me suis raisonnée à prendre une seule teinte, la 841 Belle de nuit.

J’ai en fait aimé sa teinte rouge flamboyant, tirant juste ce qu’il faut sur le bleu et sur l’orange. Un mélange subtil donc, et en plus parsemé de nacres dorées donnant volume et luminosité à la teinte.

Les premiers critères étaient ainsi présents: nuance vive, chaleureuse et lumineuse. Concernant le prix, je l’ai eu à 22,80€ avec la réduction (au lieu de 28,50€).

Derniers critères: la texture et la tenue. Et làà encore on a du haut de gamme: à la pose le raisin glisse tout seul sans résistance, car la galénique s’avère crémeuse. Le relief des lèvres est ainsi mis en valeur sans pour autant faire ressortir un éventuel manque d’hydratation.

D’ailleurs à ce niveau le confort est là. Texture riche, enveloppante, le Rouge Or s’apprivoise comme un baume, c’est à dire aisément.

Dès la première couche on découvre une intense pigmentation, promettant une longue tenue du rouge. En effet, celui-ci restera en place plusieurs heures et ne nécessitera qu’une légère retouche après un repas.

Avant de finir un mot sur la teinte Belle de nuit qui, malgré son apellation, pourra se porter de nuit comme de jour. Dans l’obscurité, elle offrira un rouge « effet mordu » tandis qu’au soleil les nacres dorées réchaufferont clairement la teinte.

Bref, je suis conquise. Sa texture, son rendu, sa tenue.. tout en fait un rouge exceptionnel qui ne me pousse qu’à investir dans les autres teintes avant qu’elles ne disparaissent. Les prochaines teintes? Sans doute le rose tendre Cendrillon et le prune doré Nocturne…

28 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.