Objectif zéro défaut n°2: la guerre des boutons

Que ce soit à cause du stress, des hormones, du soleil ou encore de la puberté, certaines peaux souffrent de cette pathologie cutanée que l’on appelle l’acné. Ayant eu moi-même un « terrain » acnéique depuis mon adolescence, je sais à quel point il est difficile de s’en débarasser. Aujourd’hui encore je lutte contre sa réapparition, mais grâce à l’évolution de la cosmétique, il est désormais possible de réduire cet état considérablement…

Mais tout d’abord, qu’est-ce que l’acné?

Souvent, cette pathologie est mal comprise de part ses différents signes caractéristiques. En effet, il existe plusieurs stades dans l’acné qui correspondent à un signe visible distinct. Pour pouvoir les expliquer au mieux, j’ai trouvé ce schéma très bien fait des laboratoires Ducray légèrement modifié à ma façon afin être plus précise:

Stade 1: les androgènes (hormones masculines) augmentent la production de sébum pendant la puberté (ou après si son taux est élevé de façon continue). Cette surproduction de sébum peut évidemment provenir d’un stress (examen), du débronzage (post-hyperkératose) ou encore du cycle menstruel chez les femmes.

Stade 2, Acné rétentionnelle: dû à un mauvais écoulement de ce sébum (défaut de la desquamation des cellules à l’entrée du canal pilaire), celui-ci s’accumule dans la glande sébacé jusqu’à remplir entièrement le canal du poil, formant un « bouchon corné » que l’on appelle communément point noir (sa surface s’oxyde à l’air libre lui donnant cette couleur noire) ou microkyste (celui-ci reste sous la peau mais ne s’infecte pas).

Stade 3, Acné inflammatoire: c’est là que la bactérie P.acnès entre en jeu. Se nourrissant de lipides, elle infecte le point noir ou microkyste et commence à s’y développer. Lorsqu’elle finit par dégrader la membrane de la glande sébacée, les bactéries sont libérées dans le derme et provoquent ainsi une réaction inflammatoire (rougeur, douleur). Parfois, un point blanc surmonte ce dôme douloureux: c’est la pustule.

Lorsque les deux types d’acné sont mélangées, elles en forment un troisième type: l’acné polymorphe.

Comment traiter et éliminer ces types d’acné?

Premièrement, je pense que la solution miracle n’existe pas. Comme toute pathologie, elle demande du temps et de l’investissement pour être soignée efficacement. Le problème est qu’aujourd’hui seul 1 jeune sur 2, déclarant une acné sévère, se traite.* (selon le Pr B. Dreno, dermatologue au CHU Hotêl Dieu, Nantes)

Alors si vous avez désormais décidé de prendre en main cette fameuse guerre des boutons, voici quelques conseils utiles:

1) Nettoyer, c’est la base d’une peau saine et réceptive aux soins:

Et encore plus quand elle est sous l’emprise de l’acné. Que l’on ait des microkystes, des comédons noirs ou blancs, il est primordial d’avoir un nettoyant adapté qui lavera votre peau sans l’aggresser, matin et soir. Ma sélection de produits (je n’ai choisi que des marques dermatologiques; vous trouverez donc les évaluations beauté-test en cliquant dessus):

Acné rétentionnelle (microkystes, points noirs):

Exfoliac Gel moussant: nettoie, assainit et régularise grâce au zinc, doté d’un pH adapté à la peau (9€ les 200ml)

Ducray Keracnyl gel moussant: nettoie et purifie la peau, formule sans savon enrichie en myrtacine, sabal serrulata et zinc purifiants ainsi qu’en glycérine pour préserver sa douceur (8,9€ les 200ml)

Acné inflammatoire (points blancs et boutons rouges douloureux):

Noreva Actipur gel dermo-nettoyant: nettoie en douceur grâce à une base lavante douce sans savon enrichie en zinc purifiant, en bardane séborégulatrice et biotine (vitamine B8) réparatrice (7,50€ les 150ml)

2) Traiter, une étape qui doit se faire en cure:

Maintenant que vous pratiquez le premier geste essentiel, vous pouvez passer à l’application d’un soin spécifique, qui lui agira en profondeur et sur toutes les étapes du mécanisme de l’acné. Ces produits s’utilisent en cure de façon à éliminer de façon efficace les boutons, en dessous ou à la place de la crème de jour:

Acné rétentionnelle (savez-vous de quoi il s’agit maintenant?):

Zeniac LP Fort Noreva: un soin actif aux AHA et BHA (acide salicylique) pour affiner le grain de peau et désobstruer les bouchons cornés. Il est doté d’un système à Libération Prolongée à base de micro-éponge pour un aspect mat durable (8€ les 30ml)

Avène TriAcnéal: un soin dégommeur de microkystes avec une action anti-récidive grâce à l »effet peeling » de l’acide glycolique, le rétinaldéhyde kératorégulateur, l’efectiose anti-inflammatoire et l’eau thermale d’Avène apaisante (12,55€ les 30ml)

Ducray Keracnyl Crème soin régulateur complet: tout comme Zeniac il contient des AHA lissants, de la myrtacine purifiante ainsi que du salicylate de zinc régulateur (11€ les 30ml)

Acné inflammatoire:

Effaclar A.I. La Roche-Posay: ce soin local purge l’imperfection pour favoriser sa disparition et éviter l’apparition de marque résiduelle grâce à du kaolin absorbant et de l’acide salicylique exfoliant (9€ les 15ml)

Ducray Keracnyl PP crème soin apaisant anti-imperfections: cette crème s’applique matin et soir pour apaiser l’inflammation du comédon grâce à la vitamine PP et l’éliminer rapidement par l’effet purifiant de la myrtacine (10€ les 30ml)

Noreva Actipur soin intensif anti-imperfections: en application localisée, ce soin à la phytosphingosine freine la prolifération bactérienne et réduit les sensations d’irritation grâce à la vitamine PP anti-inflammatoire, efficacité prouvée par un Visa PP. (10€ les 30ml)

3) Entretenir, la dernière étape pour une peau zéro défaut:

Une fois que le plus gros des imperfections s’est atténué, vous n’avez plus qu’à entretenir la peau pour la réguler de façon continue. Mais attention! Il ne suffit pas d’appliquer le soin 15 jours pour qu’il soit efficace. C’est un travail de longue haleine ou seule l’assiduité s’avère victorieuse.

Pour tous les types d’acné:

Avène Cleanance émulsion séborégulatrice matifiante: ce gel-crème épais enrichi en glycéryl laurate, gluconate de zinc et microcapsules absorbantes hydrate, matifie et diminue l’excès de sébum. S’utilise matin et soir (12,55€ les 40ml)

Actipur crème matifiante anti-imperfection Noreva: cette crème dotée du complexe phytosphingosine, céramides et vitamine PP favorise l’élimination des points noirs, freine et régule l’hyper-sécrétion de sébum. Idéal en complément du Soin intensif anti-imperfection actipur (10€ les 30ml)

Rogé Cavaillès Sebactiv crème matifiant anti-imperfection: hydrate, matifie et limite l’apparition des imperfections grâce à la poudre de noyau d’abricot absorbant, du zinc purifiant, d’un complexe végétal régulateur et de l’extrait de boldo anti-récidive (11,90€ les 40ml)

4) Les soins complémentaires, pour une efficacité à tout moment de la journée!

Vous n’avez qu’un bouton de temps en temps lorsque le cycle approche? Inutile de refaire toute votre routine. Dès que l’indésiré commence à se faire sentir, dégainez le « stop-bouton »:

Ducray Keracnyl soin correcteur teinté: version naturel ou doré, ce stick permettra à la fois de corriger mais aussi de favoriser la disparition de l’imperfection naissante ou déjà présente (9,20€)

Zeniac Roll’activ: point noir ou point blanc, ce roll-on aux actifs de fruits et acide salicylique assèche et purifie à vitesse grand V de façon ponctuelle et localisée (6,75€)

Avène Cleanance soin localisé: ce stylo assèche, assainit et désincruste grâce au zinc, à l’acide salicylique et régule grâce au kaolin et au glycéryl laurate. A utiliser plusieurs fois dans la journée (10€)

5) Le traitement médicamenteux anti-acnéique:

Enfin, il se peut que vous soyez déjà ou bientôt sous un traitement tel que le Roaccutane. Ce traitement lourd sous haute surveillance bloque tout simplement la sécrétion sébacée, enlevant la protection de la surface cutanée, le film qui empêche la perte en eau du derme. Résultat: un épiderme asséché et profondément déshydraté dont il faut prendre soin.

Nettoyage avec Clean-Ac d’Avène: cette crème lavante riche en eau thermale haute tolérance nettoie en respectant la sensibilité des peaux irritées et desséchées par les traitements anti-acnéiques (10,80€ les 200ml)

Hydratation visage avec Exfoliac Crème réparatrice hydratante: véritablement complément des médicaments traitants, ce soin haute tolérance répare la barrière cutanée, hydrate la peau et apaise les sensations de tiraillement (15,50€ les 40ml)

Hydratation lèvres avec Rolip Mandélic de Noreva: ce stick dermo-réparateur enrichi en AAA (alpha acétyl mandélique) répare et restructure les lèvres. Il favorise une augmentation de leur épaisseur et deviennent ainsi plus denses. A appliquer avant l’apparition de lésions. (6,25€)

Ainsi donc, cette sélection condensée conclut ce dossier spécial. Pour récapituler, une ordonnance beauté anti-imperfection comprend: un bon nettoyant, un soin intensif (= soin local) ainsi qu’une crème quotidienne adaptée. Et pour les petits « spots » périodiques, un petit soin concentré à glisser dans son sac. Vous voilà desormais parée pour la guerre des boutons! 

Bref, pour terminer sur une note enjouée, voici la campagne originale et pleine d’humour des laboratoires Ducray, qui sont parti eux aussi pour combattre ces envahisseurs de la vie quotidienne:

ALICE… par leboutondetheo

*témoignage recueillit par les laboratoires Avène.

Rendez-vous sur Hellocoton !

30 thoughts on “Objectif zéro défaut n°2: la guerre des boutons

  1. Bliss

    Dossier très complet, dis-donc, c’est très pro!
    Je ne suis pas concernée (avec ma peau sèche, je n’ai jamais eu d’acné, …mais bon, d’autres soucis oui!) mais je suis sûre que celles qui souffrent de ces maudits boutons vont glaner de précieuses infos sur les produits que tu recommandes! Bon dimanche:-)

    • Sapphire

      @ Bliss: merci à toi d’être toujours aussi attentive à mes écrits. Cela me fait chaud au coeur… Je t’embrasse!

  2. Alice

    Bravo !! voilà un article pour moi …(et ma peau de m***** !!) 🙂
    En effet très complet…
    Moi contre l’acné je préconise les crèmes cutacnyl et différine…(surtout cutacnyl 10 % qui équivaut à superskin , dans le genre superman, contre l’acné)

    • Sapphire

      @ Alice: merci pour la précision!

  3. Sid

    Bonsoir,

    Alors là franchement, bravo. Je parcoure beaucoup les blogs mais c’est une des premières fois que je post, parce que ton article est effectivement très très pro.
    Cela faisait longtemps que j’attendais de lire ce genre d’article, complet, claire, précis, avec des produits concrets.

    Merci beaucoup.

    Pour ma part, je souffre d’acnés polymorphe, après un regain assez important ces derniers mois, je commence à peine à la maîtriser à nouveaux. Je serais ravie si tu pouvais me conseiller un peu plus en détail, si tu veux bien?

    Félicitations en tout cas pour ce très bon article.

    • Sapphire

      @ Sid: tout le plaisir est pour moi. Si cela ne te dérange pas, je préfèrerais que tu m’écrives directement un mail à cette adresse: contact@sapphirebeauty.fr en expliquant précisément ton type de peau, ton hygiène de vie et les produits que tu utilises, ainsi que ce que tu aimerais traiter à l’heure actuelle en priorité. Je te répondrai dans les prochains jours sans souci.

  4. Article vraiment génial, c’est à peu près tout ce que je fais, sauf pour le nettoyage, pour moi c’est sous la douche, j’ai vraiment du mal avec les nettoyant gel, je bloque, j’aime pas l’effet, tu ne connais pas une autre forme de nettoyant par hasard ? ^^
    La vidéo est très sympa ! 😉

    Bises

  5. Très intéressant et complet ton article sur l’acné !

    Je le complèterai en disant que sans remplacer bien entendu un traitement médical adapté en cas de forte acné, il existe des solutions naturelles pour améliorer le grain de peau et limiter la sécrétion de sébum : le savon d’Alep et le savon au lait d’ânesse en sont les fiers représentants.

    Ils contiennent tous deux des composants permettant de rééquilibrer l’épiderme et l’on peut se laver quotidiennement le visage avec sans le dessécher A CONDITION DE CHOISIR LE POURCENTAGE ADAPTE A SON TYPE DE PEAU pour le savon d’Alep!!!
    –> de 5 à 20% environ pour les peaux sèches
    –> de 20 à 40 % environ pour les peaux mixtes
    –> à partir de 40 % pour les peaux grasses

    A bientôt et bonne guerre des boutons 🙂

    • Sapphire

      @ Stephanie83: Merci Stéphanie pour cet ajout!

  6. Pitchoune77

    Super pro ton article!

    En ce qui me concerne, peau devenue grasse avec quelques boutons à 34 ans suite à un traitement hormonal, 3 produits me sauvent actuellement la peau, le retour à la bonne vieille eau précieuse, le soir Tri-Acnéal Avène en dessous de la crème légère de nuit multi-active de Clarins et le matin le sérum elixir équilibre de Qiriness, impeccable en dessous de ma crème de jour superdefense peaux mixtes à grasses de Clinique, je suis vraiment ravie de ces 3 produits, après quelques semaines de traitement, ma peau est nettement moins grasse et quasi plus de boutons!

    Bizzzzzzzzzzzz

    • Sapphire

      @ Pitchounne77: Youhouuuuu l’Eau précieuse pour moi c’est de la m**** car au vu de la composition, c’est de l’alcool à brûler. Alors oui ça marche mais moi je dis heureusement que notre peau est resistante! Sinon pour les autres produits je suis ravie qu’ils te conviennent car apparemment tu a trouvé LA bonne combine!

  7. Marianne

    Hello,
    bon on a toute une expérience différente et plus ou moins douloureuse des boutons… j’ai tout fait, même le roaccutane mais au final c’est Nivea Pure effect qui a tout arrangé, je n’ai plus de bouton depuis 2 mois…j’en suis très surprise d’ailleurs…sans vouloir faire de la pub…

    • Sapphire

      @ Marianne: Ah oui! Comme quoi… J’avais déjà tout essayé chez Nivea quand j’étais ado.. sans succès malheureusement

  8. Je fais partie des gens dont le dermato a dit « Y a plus que Roaccutane pour en être débarrassé » J’en ai moins qu’avant grâce à la pilule et à mes soins quotidiens et acharnés, mais c’est quand même la lose.

    Par contre il me semble que Roaccutane a été interdit en france non?

    • Sapphire

      @ Corachou: Hum je pense que s’ils l’ont interdit, maintenant c’est une molécule similaire qui est utilisée car le traitement en soi existe toujours, malgré ses multiples effets secondaires…

  9. Aurore

    Merci Sapphire pour cet article de qualité, comme toujours !!!
    Les produits de la gamme exfoliac m’avaient littéralement asséché la peau, mais bon…pour l’instant, je reste avec mes produits avène: le gel sans savon cleanance et l’émulsion cleanance…

    Je vais tester l’un de ces sticks correcteurs qui m’avaient laissé dubitative.

    MERCI ENCORE !!!

    Bisouuuuusssssss

    • Sapphire

      @ Aurore: Merci à toi. Pour Exfoliac, il s’agit d’une gamme aux AHA donc à réserver aux peaux grasses et épaisses seulement car les produits sont très désincrustants. Enfin tu as de très bons produits chez Avène (notament l’émulsion car personnellement le gel j’ai trouvé mieux). J’espère que tu trouvera ce qui te convient pour les sticks! Merci à toi 🙂

  10. Merci pour ta réponse ! Je ne suis pas très mousse non plus ( roo, une fille plus compliqué, on trouve pas ) mais je viens de voir un savon Lush qu’on se passer sous la douche, ça me plaît donc je vais sûrement testée ça ! 🙂

    Bises

    • Sapphire

      @ Mode: Oh c’est le fresh farmacy? Car il est sensationnel, tout comme l’Ange à fleur de peau.. Ce sont des nettoyants originaux et naturels, tu sera conquise!

  11. Louisa

    Salut et merci d’avoir écris un article aussi complet. Moi aussi j’ai une peau à tendance acnéique donc c’est autant de conseils que je vais m’empresser de suivre cependant j’aimerais savoir ce que tu penses des savons à l’argile, est-ce autant efficace que tous les « nettoyants » proposés dans ton post???

    • Sapphire

      @ Louisa: le problème des savons c’est qu’ils ont un fort pouvoir détergent, ce que n’arrange pas l’argile (si elle est verte elle va déshydrater encore plus). Donc pour le visage je dirais définitivement non. Néanmoins si c’est un savon d’Alep ou un savon au Lait d’anesse bien dosé, alors ça peut être bénéfique.
      Personnellement je resterai sur mes gels nettoyants sans savon pour le visage, et les savons autres pour le corps! ^^

  12. Louisa

    Merci!!!

  13. melba11

    Vraiment un grand merci pour cet article très complet, je comprend enfin pourquoi il y a tant de crèmes différentes dans une même gamme (exemple Effaclar ou Actipur) : pour moi, le tout était d’assécher les boutons, et puis voilà, et tant pis si ça asséchait aussi tout le reste!
    Seulement, grâce à toi, j’ai compris que c’était tout à fait normal que Zeniac LP Fort ne soit pas si efficace que ça pour mes deux ou trois gros boutons rouges mesnuels, et j’ai changé pour Effaclar AI : ma peau est beaucoup moins desséchée, et c’est bien plus efficace.

    • Sapphire

      Melba11: C’est moi qui te remercie car grâce à ton commentaire je sais que mon article aura servi à quelques personnes!!! ^^

  14. Julie

    Bonjour ,
    Très bon article complet et agréable a lire .
    Avec les années de galère et tout les traitements, je penser connaitre une bonne partie de tous les produits etc mais grâce a toi , j’en a découvert encore 🙂

    • Sapphire

      Merci beaucoup Julie! Je suis ravie que mes articles te plaisent et te fasses découvrir de nouveaux produits (objectif atteint! ^-^)

  15. Coko

    Coucou j’ai à nouveau une question j’ai la peaux acneique sensible et déshydraté et actuellement sous tolexine ge penses tu que je puisse me passer de gel nettoyant pour le remplacer par un lait nettoyant (non comedogene )plus une lotion car ma peaux supporte mal le nettoyage a grand eaux et la lotion micellaire

  16. Aubry

    Bonjour j’ai 23 ans et n’a jamais eu beaucoup d’acnés étant ados, mais depuis quelque temps j’ai pleins de microckyste horrible !!!!!
    Et je n’arrive pas a les enlever , si je suis ce programme peut tu me dire si c’est bien ?

    1 – Gel nettoyant Sebactiv (offre avec la crème) Matin et soir

    2 – Triacnéal en cure

    3 – Faut-il prendre un acnés inflammatoire ?

    4- Creme Sebactiv au quotidien

    En attente de ta réponse Merci 😉 !!!!!

    • Sapphire

      Bonjour Aubry,

      Oui ton programme a l’air adapté à ton souci de microkystes. Maintenant si le problème persiste, il faudra peut-être passer à un soin supérieur (type curaspot) très efficace pour lisser la peau.

      En tout cas, tu n’as pas d’acné inflammatoire mais rétentionnelle. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *