[Dossier spécial]: Compagnons de voyage

Bonjour à toutes! Et veuillez me pardonner de mon absence. Comme toute nouvelle commerciale, ma valise est rapidement devenue ma meilleure amie. Et pour éviter de devoir transporter toute la salle de bain à chaque déplacement (pourtant, qu’est-ce que j’aimerais pouvoir le faire!) je mise tout sur… les miniatures et échantillons de produits! A eux seuls, ils allègent considérablement le volume du vanity et permettent, d’une pierre deux coups, de découvrir de nouveaux soins. Pourquoi s’en priver?

Vanity de voyage

Rendez-vous sur Hellocoton !

De la différence entre les « gifts » de marques…

…en Amérique et en France. Vous le savez, je commande depuis longtemps via les Etats-Unis lorsqu’il s’agit de certaines marques cosmétiques. Shu Uemura, Lancôme ou encore Clinique ont leur propre boutique en ligne. Et de temps en temps, ces marques offrent un « gift » (cadeau) en plus pour un certain montant d’achat. En voici un exemple…

Lancôme gift

Non, vous ne rêvez pas, Lancôme propose bien d’offrir un vanity complet, avec les dernières nouveautés en miniatures (pas d’échantillons!) pour 60$ d’achat, ceci avec les frais de port gratuits..

Alors aujourd’hui, je dénonce: pourquoi, mais alors pourquoi n’a t-on JAMAIS le droit à des gifts de cette ampleur? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Eaux ensoleillées d’été…

Sous les beaux jours où les températures pointent vers les 35°c, les envies parfumées changent et se tournent vers les eaux, plus fraîches, aériennes et lumineuses. En voici un sélection personnelle, que j’apprécie sentir sur ma peau lorsque le soleil est au zénith…

Certaines sont des nouveautés, d’autres non, quelques unes sont sans alcool mais toutes ont leur moment pour être vaporisées dans le cou, sur les poignets ou au creux de la poitrine.

Lierac Eau sensorielle aux 3 fleurs blanches:

Véritable concentré de fleurs blanches (gardénia, jasmin et camélia) aux accents ambrés, cette eau propulse littéralement ses notes sensuelles et chaudes grâce à la pointe de vanille, qui rend la peau gourmande.

Plus qu’une eau, elle se veut aussi soin grâce à sa formule enrichie en glycérine hydratante. On peut donc se passer temporairement de l’étape hydratation pour se rafraîchir, se parfumer et s’hydrater avec l’Eau sensorielle.

Le parfum étant intense et  envoûtant, c’est une eau que j’aime utiliser à la sortie de douche, après une longue journée de plage, afin de se préparer à passer une longue soirée d’été… 

Eau sensorielle aux 3 fleurs de Liérac, 25€ en parapharmacie.

Bronze Goddess eau fraîche Estée Lauder:

Lorsque je l’ai découverte en parfumerie, j’ai immédiatement craqué sur cette harmonie solaire qui rassemble tout ce que j’aime: après un départ fruité de bergamote et de mandarine, ce sont les effluves laiteuses de noix de coco et de pétales de tiaré qui transportent les sens vers des plages lointaines et paradisiaques.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas une eau entêtante car elle s’adoucit très vite pour ne laisser qu’une enveloppe olfactive caramélisée, fleurie par le jasmin et le gardénia et légèrement baignée de crème de noix de coco. Une vraie recette gustative.

Plus dicrète que l’Eau sensorielle, j’aime celle-ci à toute heure, simplement pour me faire plaisir et m’embaumer quelques heures de cette touche parfumée complètement exotique.

Bronze Goddess eau fraîche Estée Lauder, 55€ en parfumerie.

Guerlain Terracotta Eau sous le vent:

C’est un peu ma préférée de toute. Même si l’eau en elle-même aurait pu être meilleure (en terme d’intensité et de tenue), je trouve son flacon absolument magnifique et, finalement, son odeur charnelle et ensoleillée vraiment rassurante.

En fait, j’apprécie de retrouver dans cette eau le fameux parfum que l’on retrouve dans la ligne de maquillage Terracotta. Celle des poudres, des crèmes teintées… Une odeur suave mais néanmoins délicate de fleur de tiaré.

A vrai dire, j’aimerais la sentir plus vivement, m’enivrer de ce plaisir plus que quelques minutes (la demi-heure passée, il faut se coller le nez à la peau).

Cependant, l’atout de cette au vient de sa composition, enrichie d’une protéine végétale hydratante et du célèbre complexe Tan Booster qui prépare et active la mélanisation. Un doux plaisir qui tend à se faire de plus en plus rare…

Eau sous le vent de Guerlain, 40,50€ en parfumerie ou sur tendance-parfums.com

Delarom eau parfumée Orangia Bellissima:

Parce que parfum d’été ne rime pas forcément avec monoï et vanille, voici Orangia Bellissima, une eau d’agrume légère et sans prétention, mais qui fait son petit effet.

Basée sur l’aromacologie, la composition de cette eau est faite principalement d’huiles essentielles végétales. Petit grain, pamplemousse, citron, mandarine, tel est le coktail détonnant de départ qui met l’eau aux papilles.

Ensuite, on ne présente plus ces fleurs légendaires d’oranger, de jasmin et de rose qui donnent féminité à l’ensemble. Le mélange avec les agrumes se fait ainsi en douceur en permettant à Orangia Bellissima de garder son pétillant d’origine.

Tel un jus vitaminé, c’est le matin que j’apprécie le plus cette eau. Elle tonifie et vitalise l’esprit pour mettre de bonne humeur. La tenue n’est pas son fort, ce sera donc une excuse pour en remettre à l’envie.

Delarom eau d’Orangia Bellissima, 36€ en parapharmacies agréées.

Monoï de Tahiti, eau parfumante sans alcool Yves Rocher:

Enfin, cette sélection se termine avec une eau « accessoire » plus que parfumante, car il s’agit d’une brume sans alcool aux notes fleuries et capiteuses de monoï , notes que l’on retrouve également dans les produits solaires de la marque.

Plus que légère quant à sa senteur, j’utilise cette eau plus pour une action rafraîchissante et plaisir que pour me parfumer. Etant non photosensibilisante, j’en profite pour m’en vaporiser tout le corps même si je vais au soleil par la suite. 

Petit plus, elle peut aussi se vaporiser sur les cheveux afin d’y retrouver cette odeur de plage…

Eau parfumante exotique sans alcool Monoï de tahiti, 9,90€ chez Yves Rocher

C’est ainsi que se termine cette sélection d’eau qui sentent le soleil et la bonne humeur.

Et vous, des préférences pour ces eaux légères d’été?

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Dossier spécial]: les crèmes anti-cellulite, comment ça marche?

Nous sommes des millions de femmes à en utiliser et pourtant, c’est parfois sans savoir comment fonctionne ces produits « amincissants » censés nouss sculpter un corps de rêve…

Aujourd’hui donc, je vous propose une petite explication pour pouvoir non seulement déterminer quel type d’excès l’on peut avoir, mais aussi comment fonctionne un produit anti-cellulitique.

1) Cellulite et rétention d’eau: relation de cause à effet

A la base, toutes les femmes sont génétiquement programmées pour avoir un excès de graisse au niveau de la couche sous-épidermique nommée l’hypoderme, ce tissu faisant office de réserve dans le cas d’une grossesse.

Là où tout se complique, c’est que ces cellules graisseuses (adipocytes) peuvent grossir jusqu’à 50 fois leur taille et se multiplier jusqu’à former de véritables amas graisseux, donnant ainsi un aspect granuleux à la peau: la fameuse « peau d’orange ».

Plus volumineuses, ces cellules remplies de graisses compressent alors les vaisseaux sanguins et lymphatiques adjacents. En conséquence, le drainage naturel de l’eau et des toxines ralentit et devient parfois inefficace. C’est ce qu’on appelle la rétention d’eau.

Evidemment, la surchage graisseuse ainsi que la rétention d’eau ont de nombreuses causes. Certaines proviennent de notre hygiène de vie, d’autre de notre génétique. Sédentarité, manque d’exercice et mauvaise alimentation en sont les premières causes…

Tandis que les problèmes circulatoires, insuffisances rénales ou même le cas d’un métabolisme lent ne pourront pas être traités avec des crèmes cosmétiques.

2) Le cas des crèmes amincissantes

Législativement, un produit cosmétique, à la différence d’un médicament, ne doit pas pouvoir traverser la première couche de la peau (l’épiderme). En effet la seconde (le derme) étant vascularisée, les principes actifs pourraient alors se retrouver dans le sang.

Or, si l’on observe une coupe de peau, on s’aperçoit que c’est au niveau de la 3ème couche (l’hypoderme) qu’une crème anti-cellulite doit agir.

Autrement dit, à l’heure actuelle si l’on s’en tient à la définition réglementaire, aucun produit cosmétique ne peut agir ni sur la cellulite, ni sur la rétention d’eau

3) Dans les faits

En réalité, on ne peut pas réellement certifier qu’un produit cosmétique n’atteint pas l’hypoderme. A l’instar, rappelez-vous de l’annonce du fameux nuage de Tchernobyl s’arrêtant miraculeusement à la frontière française…

Aujourd’hui, les vecteurs de principe actif sont tellement petits (on parle de nanomolécules) qu’ils peuvent pénétrer bien plus qu’on ne veut le faire croire…

Du coup, pour s’intéresser de plus près à nos produits anti-cellulite, je dirais que l’on peut distinguer deux type de produits:

– les Brûleurs: à la fois lipolytiques et stimulants, les brûleurs « cassent » les triglycérides présents dans les cellules graisseuses afin de les libérer dans le sang. Elles sont ensuite brûlées par notre métabolisme dont l’activité est augmenté par ces mêmes actifs. La caféine en est l’excellente représentante, tout comme le guarana ou le maté.

– les Draineurs: par leur action veinotonique (contraction des veines) et protectrice, les actifs draineurs améliorent non seulement la circulation sanguine mais aussi la paroi des vaisseaux sanguins. La circulation se faisant mieux, les tissus se drainent plus efficacement et se décongestionnent. Les actifs star: la vigne rouge, le petit houx, le marronier d’Inde…

J’en ai ainsi déduit que pour avoir une action visible et concrète sur l’amincissement « global », il ne fallait pas seulement traiter l’un des problèmes, mais les deux en même temps.

4) Quelques exemples de produits:

Que vous aimiez prendre le temps de vous masser ou non, il est hyper important de bien faire pénétrer le produit. Dans l’idéal, il faudrait exercer des mouvements de pétrissage et de lissage matin et soir, accompagnés d’une activité physique dans la journée afin d’améliorer le destockage…

En cas de cellulite incrustée, Linéance amincissant 12H destock; Pour gommer un aspect capitonné superficiel, Sisley celluli-pro; 8 extraits de plantes pour regalber la silhouette, Clarins Lift-minceur HD; Drainer et brûler en deux temps, c’est ce que promet le Sérum minceur algascience de Melvita; Un duo anti-eau et anti-gras pour faire la chasse aux excès, sérums Svelt System d’Esthederm; Un programme complet pour retrouver légèreté en 14 jour, Linéance amincissant Aqua draineur; Un amincissant agréable, efficace et bio? C’est possible, avec le Concentré minceur de Cattier.

Voici une petite sélection de produits. Evidemment, chaque produit à sa propre concentration et méthode d’action, mais le résultat dépendra avant tout de la régularité d’application et du stade d’état cellulitique que vous avez!

Enfin pour terminer, je n’aurais qu’une question à vous poser: croyez-vous en l’efficacité des cosmétiques amincissants?

J’attends vos réponses avec impatience…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Huilée pour l’été!

Oh oui! Le soleil se fait de plus en plus persistant et petit à petit, les bras, jambes et décolleté se dévoilent. Alors pour sublimer ce premier hâle séduisant, rien de tel que’un voile d’huile sèche et délicieusement parfumée à appliquer… sans modération!

Et on commence sans plus tarder par ma sélection personnelle que j’utilise déjà depuis quelques temps, mais s’avère aussi parfaite pour scintiller au soleil.

100% d’origine naturelle et composée d’huiles vierges d’Euphrosine, d‘Olive et de Bourrache, l’Huile des Délices de Sanoflore a sû me conquérir par son packaging glamour et son parfum capiteux, indéniablement solaire.

Fine, non grasse et presque imperceptible, elle laisse un voile satiné donnant une peau rebondie et souple, signe de bonne santé!

Et parce qu’elle contient aussi des huiles essentielles de Ciste, de Mélisse mais aussi de Fenouil, cette huile régénère en profondeur la peau tout en la protégeant des radicaux libres. Et le petit plus: elle s’utilise aussi sur les cheveux!

Où la trouver? En parapharmacies, 17€ les 125ml.

Incontournables depuis des années, j’ai aussi en ma possession les deux versions de l’Huile prodigieuse de Nuxe.

En véritable soin multi-fonction, ce complexe aux 6 huiles rares et précieuses (millepertuis, bourrache, camélia, amande douce, noisette et macadamia) riche en vitamine E anti-oxydante s’utilise sur le visage, le corps et les cheveux pour à la fois embellir et restructurer l’épiderme.

D’un côté, l’huile neutre assouplit et adoucit la peau été comme hiver. D’un autre, l’huile Or pare la peau de mille et une nacres dorées, scintillant comme une parure au soleil!

Enfin si je l’aime autant, c’est par son odeur envoûtante qui me rappelle à chaque fois l’odeur du sable chaud, de la crème solaire venant d’être appliquée sur la peau et des cheveux enduits d’une gelée de monoï protectrice. Les vacances, quoi!

Où la trouver? En parapharmacies, 13€ les 30ml ou 21€ les 100ml (Huile prodigieuse) et 17€ ou 23€ les 100ml (Huile prodigieuse Or).

Et puis pour remettre mes chakras d’aplomb, j’ai toujours mon flacon d‘Huile sèche bombaysque de TAAJ, divinement parfumée au cassis et à la framboise. 

A l’intérieur, on retrouve l’huile d’amande douce et de tournesol nourrissantes et émollientes, ainsi que l’extrait de cassis riche en vitamine C. De quoi sublimer un hâle avant une soirée sensuelle.

En résumé, elle nous offre un parfum de bonbon réconfortant, une texture fluide qui satine la peau… Bref, rien de mieux pour nous faire à croquer!

Où la trouver? En para agrées ou dans les Nocibé, 18,90€ les 100ml.

D’autres idées?

1- A l’huile de raisin, cette huile au parfum de nectar de vigne et d’essence de rose parfume et hydrate la peau. Huile Divine de Caudalie, 20€ en parapharmacie.

2 – Pour les peaux très sèches et sensibles, cette huile extraordinaire nourrit comme une crème. Huile nutriextra de Vichy, 18,30€ en parapharmacie. 

3 – Allier bio, minceur et plaisir? C’est possible, avec cette huile au jojoba, cacao et tournesol bio qui laisse une peau de velours! Huile corps nourrissante de Kibio, 23,50€ en parapharmacie.

4- Au delà du parfumage, cette huile sèche reprend la senteur hespéridée et épicée de Saharienne l’Eau de toilette. Huile sèche Saharienne d’YSL, 57,50€ en parfumerie ou sur tendance-parfums.com.

5 – Expérience unique et véritable prouesse, cette huile sèche visage & corps créer un bronzage harmonieux tout en laissant une peau magnifiée. Dior Bronze Huile somptueuse éclat naturel, 37€ en parfumerie ou sur Dior.com

6 – Favoriser une culture locale en ne lésignant pas sur la sensorialité, c’est ce que propose De nos Jardins avec son huile sèche à la pomme bio divinement pailletée. Huile sèche à la pomme équilibrante, 16,95€ dans les boutiques Nature & Découvertes.

7 – A l’huile de jojoba et d’Ylang-Ylang, cette huile scintillante aux vertus dynamisantes s’applique sur le corps et les cheveux pour les hydrater. En prime, un parfum d’Orange et d’Argan 100% naturel. Huile sèche scintillante Acorelle, 13,90€ sur la boutique Ayanature.

Craquerez-vous pour l’un de ces sublimes elixirs de beauté?

 Des bisous!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Grenade un jour… grenade toujours!

 Si vous vous souvenez de cet article, alors vous savez que j’apprécie autant la grenade en cuisine qu’en ingrédient pour nos cosmétiques. Grâce à sa forte teneur en polyphénols, il s’agit d’un fruit particulièrement anti-oxydant, et qui lutte donc contre la dégradation de nos cellules.

Evidemment, plus que pour ses propriétés la grenade est aussi utilisée dans les cosmétiques pour la fraîcheur, la vitalité qu’elle représente et pour sa saveur sucrée et acidulée caractéristique.

Les marques l’ont bien compris et aujourd’hui, on trouve de nombreux produits aux extraits (plus ou moins concentrés) de grenade comme des gels douches, masques, lotions et autres baumes à lèvres. Et justement, voici les derniers qui m’ont séduite…

On commence par la gamme de soins à la Grenade de Korres. C’est une marque que j’aime par le taux d’ingrédients naturels incorporés dans les formules. Ici, Nausicaa m’avait envoyé un pack de lingettes démaquillantes, une lotion tonique et le masque format voyage adaptés aux peaux mixtes à grasses.

Le masque argileux (9,50€) est agréable à appliquer et éclaircit le teint, mais ne rentrera pas dans mes indispensables (et je trouve qu’il ne sent pas assez le fruit).

Au contraire, j’ai plus apprécié la lotion tonique (19,90€) qui apporte un vrai coup de fouet tout en resserant le grain de peau visiblement grâce à l’acide salicylique exfoliant, à l’extrait d’hamamelis astringeant et de fleurs rares d’Epilobe des Alpes régulatrices. Elle contient par contre de l’alcool mais pour le coup, cela m’est à chaque fois bénéfique pour ralentir la naissance de petites imperfections.

Enfin, les lingettes démaquillantes (8,50€) m’ont agréablement surprise par leur odeur sucrée et fruitée complètement addictive. Je ne saurais dire si cela ressemble vraiment à de la grenade mais elles allient à la fois plaisir et efficacité pour un démaquillage pressé!

Enfin, voici le baume Grenade que je ne peux omettre de vous présenter tant sa texture moelleuse et son effet brillant rend les lèvres comme naturellement rosies et pulpeuses!

Et puis j’ai aussi craqué pour la nouvelle gamme à la Grenade d’Espagne d’Yves Rocher. Evidemment l’extrait du fruit n’arrive qu’en fin de composition, mais il n’en reste pas moins que le gel douche offre un moment d’évasion pendant la toilette (et on se croirait en vacances) tout en procurant une mousse délicate.

Le masque lui m’a vraiment plu étant donné sa texture gélifiée apaisante et son odeur acidulée agréable pendant la pose. En plus, on retrouve dans la composition pas mal d’ingrédients naturels comme l’eau d’hamamelis en forte proportion, qui apporte de l’hydratation et de l’éclat à la peau.

Côté résultat évidemment ce n’est pas magique mais il réhydrate et laisse la peau souple et tout douce après rinçage. Pour 5,90€ le duo gel douche et masque, je n’ai rien à reprocher!

Enfin, on peut trouver de quoi dynamiser le moment de l’exfoliation avec ce petit gel douche gommant sans prétention « Les achats malins » (il y a d’ailleurs un concours en ce moment sur leur site) que l’on trouve dans certaines parapharmacies au prix de 2,29€.

D’ailleurs malgré son petit prix on a le droit à un vrai gommage! Les grains sont petits mais abrasifs et exfolient aussi bien qu’un produit de parfumerie, avec le côté nettoyant en plus!

Et puis pour terminer, voici quelques idées à shopper si, vous aussi, avez envie de grenade!

Lait corps satiné grenade Lassi des Dieux, Terre d’Oc 12,95€ chez N&D; Gamme à la grenade pour cheveux colorés de Klorane, en parapharmacie; Douche de beauté sans savon amande, cassis, cranberry et grenade, Melvita 6,90€; Lait corporel Grenade Weleda, 25€; Huile sèche Grenade éclat, Floressence nature, 9,10€ en GMS.

Prenez bien soin de vous et à très vite!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma demi-journée à l’Easy SPA Concept de Montpellier

Ce qu’il y a de bien à être en déplacement, c’est que l’on fait de nouvelles rencontres. Et au hasard d’une réunion à l’hôtel Kyriad prestige de Montpellier, j’ai découvert avec émerveillement l’espace bien-être nommé Easy SPA Concept, intégré à celui-ci.

Après avoir sympathisé avec les charmantes responsables du centre (mère et fille) ces dernières m’ont invité à revenir passer une après-midi détente accompagné d’un soin gracieusement offert. Je n’ai pas hésité l’ombre d’un instant…

Situé en sous-sol de l’hôtel (quatre étoiles s’il vous plait)  et dans un cadre à l’allure « zen » et chaleureux, l’Easy Spa Concept offre plusieurs espaces dédiés au bien-être et à la relaxation: une salle de fitness dotée de plusieurs appareils (à disposition des clients de l’hôtel), une salle de repos, trois cabines de soin ainsi qu’un magnifique SPA.

Avant de vous en dire plus ce dernier, il me faut vous expliquer l’ingénieux système de soins qui sont réalisés: grâce à une sorte de « menu » offert lors de l’arrivée au spa, on coche le type de soin (exfoliation, modelage, enveloppement) et le temps que l’on veut consacrer à chaque partie du corps.

Bien sûr il existe des formules pour celles qui préfèrent un forfait tout compris, mais j’avoue avoir été séduite par le concept d’un soin personnalisable et « à la carte ». Surtout quand on voit le tarif concurrentiel affiché, soit 1 € la minute de soin!

Donc après avoir réparties mes 60 minutes de soin -le basique- dans une exfoliation du corps au savon noir (20 min), un modelage du corps (20 min) puis du visage et du cuir chevelu (10 min chaque) avec l’huile au chocolat que j’ai pu sentir et choisir moi-même, je suis partie aller me préparer « psychologiquement » au spa que voici:

Comment vous dire que tout est absolument magnifique, et c’est cette piscine dotée de jets à remous, d’une cascade et d’un système de vague à contresens (très sympa comme sensation d’ailleurs) qui m’a d’abord accueillie, après un passage sous une des douches à l’italienne cachées au fond de la salle.

Ensuite direction le jacuzzi où je me suis laissée masser par les multiples jets de bulle pendant 10 minutes, accompagnée par un verre de thé à la menthe… Le pied.

Et enfin séance « détox » avec le sauna qui allie chaleur sèche et éclairage coloré pour une petite expérience sympathique de chromathérapie.

En outre, il y a aussi un sublime hammam mais je préfère personnellement la chaleur sèche du sauna à celle humide et aux vapeurs d’eucalyptus du hammam.

Pas loin, une sorte de petite plage est à disposition pour se reposer…

Là, après un petit retour en piscine c’est une demoiselle prénommée Mégane qui vient me chercher pour mon soin.

Installation dans une cabine calme et à l’ambiance tamisée (que je lui ai fait éclairer pour pouvoir prendre la photo!). D’un poste sort une musique douce et apaisante qui me détend immédiatement.

L’exfoliation au savon noir commence. Des manoeuvres toniques avec le gant de Kessa sont réalisées afin d’exfolier parfaitement l’épiderme. C’est agréable même si quelques fois assez abrasif. Après un rinçage délassant avec une serviette chaude, me voilà gommée des pieds à la tête! C’est là que le modelage relaxant aux effluves de chocolat débute…

Pendant 20 minutes pieds, jambes, ventre, buste et dos sont massés avec précision et justesse. Je perds le fil et relâche complètement les tensions. Sans m’endormir complètement, je profite minute par minute le plaisir de se faire manipuler par une professionnelle. Lors du modelage visage, je retiens notamment le pétrissage des sourcils, les points de digito-pression et les lissages appuyés sur le front qui me font littéralement plonger.

S’en suit le dernier (mais pas des moindres) modelage, celui du cuir chevelu. Pressions, lissages des racines aux pointes, pétrissages de la nuque… J’étais aux anges. Une première pour moi, mais qui m’a définitivement convaincue des bienfaits de ce type de massage!

Après ces 60 minutes de bonheur, l’esthéticienne me laisse reprendre mes esprits et me rhabiller du peignoir qui m’a été donné. Je ressors complètement détendue, légère, comme en dehors de mon enveloppe corporelle. La magie du soin a opérée.

Au final, je ne saurais vous conseiller que d’aller ressentir ce plaisir vous-même. Le plaisir de consacrer une après-midi uniquement pour soi, seule ou avec un(e) ami(e) proche (puisqu’il y a un cabine double).

Même le SPA en lui-même réussi à faire évader l’esprit. Mais si vous voulez allez jusqu’au bout de l’expérience, Athénaïs et Mégane s’occuperont de vous conseiller un soin, adapté à vos envies et votre budget!

Merci à l’équipe (ici les charmantes et souriantes Athénaïs et Mégane) de l’Easy spa concept de Montpellier pour ce moment si agréable!

A très vite…

Easy spa concept, 15€ l’accès à l’espace bien-être, 4€ pour les résidents de l’hôtel et 5€ le kit serviette, peignoir et claquette à louer pour la durée du séjour. Existe aussi un forfait nuit d’hôtel + petit déjeuner et déjeuner + un massage et un accès au SPA à 116€ par personne!

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Dossier spécial]: La cosmétique Ayurvédique

Aujourd’hui j’ai envie de m’intéresser de plus près à l’Ayruvéda, ou « science de la vie », une médecine holistique et naturelle née en Inde il y a déjà plus de 5000 ans. Plus qu’une science, l’Ayurvéda est une philosophie de vie dans laquelle on prend en compte le corps, l’âme et l’esprit. 

Préparations à base de plantes et minéraux, Yoga et hygiène de vie équilibrée sont ainsi les garants d’une santé et d’une peau saine…

Pour en savoir plus sur les principes de l’Ayurvéda, je vous invite à lire le document par ici. Car aujourd’hui on va se concentrer sur une partie de cette science destinée au soin de la peau : la cosmétique Ayurvédique.

Pour comprendre les fondements de cette cosmétique, il faut savoir que chaque être humain est un équilibre de 5 éléments : la Terre, le Feu, l’Eau, l’Air et l’Ether (ou l’Espace) qui, selon des proportions différentes et propres à chacuns, forment 3 Doshas : Pitta, Vâta et Kapha. Ces doshas représentent notre nature profonde, notre « moi » intérieur.

Ces 3 doshas sont en constants changements, puisque chaque évènement de notre quotidien influence l’un d’entre eux : maladie, stress, nutrition, pollution, etc…

Afin de rétablir et maintenir l’équilibre, il faudra donc veiller à avoir une hygiène de vie qui correspond à notre proportion de doshas. Pour savoir quels sont vos doshas prédominants, je vous invite de ce pas à remplir ce questionnaire.

Pour en revenir à notre type de peau, celle-ci varie en fonction des doshas :

Pitta: en général claire avec tâches de rousseur, parfois acnéique, irritable et sensible au soleil mais  souple. Tendance sensible. Les cheveux sont fins et souples.

Vâta: en général pâle et fine, plutôt réactive. Peu sensible au soleil mais en manque de nutrition. Tendance sèche. Les cheveux sont secs et fragiles.

Kapha: en général épaisse et résistante, avec pores dilatés mais hydratée et souple. Tendance grasse. Les cheveux sont denses et forts.

Avec la cosmétique Ayurvédique l’objectif est de remédier aux points sensibles de la peau révélés par les doshas en excès en atténuant ceux-ci, ou en boostant l’effet des autres !

Et pour cela, de petites marques proposent leurs prores soins basés sur ce principe ayurvédique, comme par exemple:

TAAJ: une cosmétique distribuée en parapharmacie et basée sur le principe de synergie appelé Sanyoga, qui permet que tous les ingrédients de la formule agissent en symbiose. Ainsi, extraits de plantes et huiles essentielles côtoient l’eau de source d’Himalaya soignant à la fois le physique et l’émotionnel.

Je vous en avais déjà parlé ici et , donc autant vous dire que je suis convaincue à 100% par la marque qui propose des produits efficaces, avec des senteurs authentiques et une haute tolérance. Je suis d’ailleurs très curieuse de découvrir leur dernière crème teintée façon « BB cream »!

Loren Kadi: là aussi j’ai déjà été convaincue par leurs soins que j’ai découvert au hasard d’une recherche google. Depuis peu, elle fait un tabac sur la blogosphère! Il faut dire aussi que ce sont des produits très abordables, agréables à utiliser et composés d’ingrédients naturels.

De plus, on retrouve une gamme large et très complète, allant de la crème pour les pieds et mains à l’après-shampooing, en passant par des masques et une lotion solaire. Il y a même des coffrets cadeaux personnalisés! Je vous en ai parlé ici et , et d’autres revues arrivent bientôt. Vraiment, c’est une petite marque à découvrir d’urgence!

Omnidia: celle-là par contre, je ne l’ai pas encore testée mais ça ne saurait tarder. Les soins sont conçus selon les preceptes de la médecine ayuvédique: on retrouve donc eaux florales, herbes ayurvédiques (tusli, amla…) et huiles essentielles dans les différents produits « classiques » et « Spa », pour un vrai moment de détente et de bien-être. 

Ce qui me tente le plus? Le masque visage purifiant aux plantes sacrés et eau de rose ainsi que les huiles de massage tridoshas.

La marque propose d’ailleurs une formation aux rituels de massage ayurvédique afin de pouvoir, à notre tour, dispenser ces soins traditionnels et ancestraux!

Aroma-zone: enfin, le site de cosmétiques « fait maison » a récemment ajouté à sa riche liste de matières premières naturelles les fameuses herbes ayurvédiques, ainsi que des recettes de soins adaptés et à préparer chez soi!

Poudre ayurvédique d‘Amla, de Bhringaraj, de Brahmi, Lotus sacré, Tulsi et Manjihsta sont à présent disponible avec leur propre fiche technique et recettes, de façon à connaitre ces plantes sacrées sur le bout des doigts.

Une initiative bien pensée et que je pense tester sans hésitation dans les prochains mois. J’ai déjà ma petite idée de ma recette de départ…!

Voilà pour ce dossier spécial! J’espère que cela vous aura plu et si vous avez des questions ou suggestions à faire partager n’hésitez pas. C’est le moment!

Bisous à toutes!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Routine capillaire du moment: bye-bye silicones et SLS!

Bonjour à toutes! Aujourd’hui je reviens sur mes soins du moment en matière de capillaire. La dernière fois, j’avais entamé une routine J.F Lazartigue que j’avais apprécié tant au niveau des senteurs que des effets. 

Mais en découvrant les méfaits des SLS (tensioactifs détergents) sur les cheveux à long terme, j’ai décidé de bannir aussi ces ingrédients de mes soins bi-quotidiens, au même titre que les silicones et les colorations capillaires classiques.

D’ailleurs à ce propos, mes cheveux ont retrouvé une véritable « seconde jeunesse » depuis que je n’en fait plus. Les pointes sont lisses et je n’ai plus aucune fourche à déplorer.

Ce qui m’embête, c’est que je ne vais plus pouvoir éclaircir autant qu’aupravant, alors que j’aimais avoir une couleur plus chatoyante l’été… M’enfin c’est ça ou la santé des cheveux, alors j’ai choisi.

Après avoir redonné un peu de pep’s à ma chevelure avec le shampooing « cheveux fatigués » de Melvita, j’ai voulu découvrir lors des soldes ceux de Loren Kadi au gingembre-citron et rose-miel (tous sans SLS ni silicones).

Malheureusement je suis déçue du résultat car même s’il mousse autant qu’un shampooing classique, l’odeur n’est pas attrayante et mes cheveux regraissent vite. Pour l’instant je n’ai pas encore testé celui à la Rose & Miel mais je ne pense pas que cela fasse une grande différence.

Le prochain: sur les conseils d’une lectrice ce sera celui de Colsys bio au Yucca qui m’aidera, j’espère, à de nouveau espacer les shampooings!

L’après-shampooing/masque est incarné par le Rafistoleur de LUSH que je trouve magique ET multi-fonctions! Il a une odeur de melon et de violette absolument divine et porte bien son nom puisqu’il répare mes cheveux dès la première pose (ce n’est pas un rachat pour rien).

Sa texture est une crème légère que je dépose après le shampooing sur l’ensemble de la chevelure pour régénérer son intégralité en profondeur. Pendant ce temps je prends ma douche tranquillement, puis je rince. Et là: douceur, lissage et brillance sont au rendez-vous!

Il n’a qu’un seul problème pour moi: il alourdit les cheveux. Du coup je ne l’utilise qu’une fois par semaine. Le reste du temps, je n’en ai pas besoin car ma tignasse a depuis un moment retrouvé de sa vigueur.

Le prochain: ce sera sans doute le même. Sa composition est très acceptable (pas de SLS ni silicones) et son odeur addictive.

Quant aux soins sublimateurs j’en ai trois: le Sérum nourrissant au beurre de karité et le Lait protecteur UVA/UVB de J.F Lazartigue, ainsi que la crème de jour Phyto 7 de Phyto.

Déjà j’ai trouvé la crème Phyto 7 inutile sur mes cheveux, ne les ayant ni adoucis, ni réparés au niveau des pointes lorsque je faisais des colorations capillaires classiques (je l’ai depuis un bail en fait), alors que j’y étais assidue. Du coup, j’ai un peu de mal à la terminer.

Quant au Lait protecteur, je garde celui-ci précieusement pour l’été car il agit comme un bouclier pour les cheveux colorés.

Finalement celui qui me ravie le plus reste le Sérum au beurre de karité car il a une action renforçante et lissante visible.

Le prochain: je ne sais pas encore car le sérum au beurre de karité reste quand même très cher. A voir si je peux trouver un équivalent dans du bio.

Pour ce qui est de la coloration, j’ai fait une infidélité à celle de Korres que je regrette un peu finalement. J’avais choisi Elcéa 5.3 châtain clair doré, sachant que j’étais sur une base de châtain avec des reflets dorés puis véniciens, qui s’étaient installées au fil des semaines.

En soi, la coloration a beaucoup d’avantages: pas d’ammoniaque, ni résorcine, ni parabens et aucune odeur pendant la pose. 

Mais le mélange pigment + révélateur est une galère sans nom, et le résultat sans équivoque: j’ai les fameux reflets roux que je voulais absolument éviter. 

La prochaine: je retournerai sans doute à celles de Korres (vu que j’ai déjà le super soin minute qui va avec et en grand format) pour essayer de rattraper le coup. Enfin ce n’est pas catastrophique puisque lors de la coloration, je n’ai presque pas perdu de cheveux et ceux-ci n’ont pas été abîmés.

Enfin, voici l’arme de destruction massive du cheveu, mais dont je ne peux pas me passer: j’ai nommé le lisseur. J’ai un Babyliss pro tourmaline que j’utilise depuis des années. Celui-ci est facile à prendre en main et s’avère parfait pour un lissage classique.

Cependant je trouve qu’il met du temps à chauffer (il faut donc s’y prévoir à l’avance ou avoir du temps devant soi) et les plaques trop petites pour un lissage rapide le matin.

Le prochain: du coup, je lorgne sur l’un des lisseurs GHD dont tout le monde parle (c’est qu’ils doivent être bien, non?):

Bon il est carrément cher (189€) mais a priori on tombe dans la rolls-royce du fer à lisser. Son petit nom: le lisseur Gold Classic Styler. Pourquoi pas quand je serais riche et célèbre? 😉

Voilà pour ce bilan capillaire de début 2012. Si vous avez des questions ou un avis sur ces fameux SLS dans les produits capillaires, je suis toute ouïe! 

Bonne journée à vous…

PS: puisque vous m’avez demandé des nouvelles, j’ai été prise rapidement après mon entretien pour le poste de mes rêves! Donc aujourd’hui, c’est un peu la fiesta mais les prochaines semaines risquent d’être très chargées… en bien! En tout cas, je suis on-ne-peut-plus heureuse et j’essaierai d’apporter tout autant d’attention au blog et à vos commentaires qu’auparavant, même si les articles seront un peu moins réguliers. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Dossier spécial]: Comment se maquiller pour un entretien d’embauche?

C’est la question que j’ai dû me (re)poser il y a quelques jours! Après quelques essais et reflexions, voici donc mes conseils ainsi que des exemples de produits si, un jour, vous cherchez des idées pour cet évènement important de notre vie.

Tout d’abord, mon premier conseil est de toujours rester soi-même, que ce soit dans le comportement ou dans la tenue. Quelques règles sont à respecter bien entendu, mais l’objectif est de s’embellir en restant naturelle afin d’être la plus à l’aise possible pendant l’entretien.

Ce que je vous propose aujourd’hui sont des idées à piocher (totalement subjectives et inspirées de mes expériences personnelles), qui aideront peut-être les plus néophytes à trouver ce qui leur convient le mieux.

Il est inutile de vouloir se changer du tout au tout, ou encore essayer d’autres techniques ou nouveaux produits si vous ne connaissez pas encore leurs résultats. Mieux vaut rester sur des « valeurs sûres » qui ont déjà fait leurs preuves sur vous: vous resterez alors confiante tout au long de l’entrevue!

On est d’accord? Alors c’est parti pour ma sélection divisée en quatres étapes: le teint, les yeux, les lèvres et le parfum.

                                                                ____________________

Etape 1: le teint

Si vous avez une belle peau naturellement, alors vous n’aurez sans doute pas besoin de ces artifices! Mais si vous avez envie d’avoir un teint « flawless » le plus longtemps possible, alors voici quelques astuces:

– On utilise tout d’abord une base de maquillage (1.), qui permettra non seulement d’avoir une application homogène du fond de teint, mais aussi une meilleure tenue de celui-ci. On pourrait croire ce produit futile mais il apporte un véritable bénéfice.

1. Laura Mercier base préparatoire de maquillage oil-free; 2. Diorskin Forever teint fluide SPF25; 3. Clarins éclat minute pinceau perfecteur; 4. Jurlique poudre libre au citrus; 5. Esthederm UV inCellium spray

– Ensuite, on choisit un fond de teint (2.) adapté à sa carnation, qui couvre plus ou moins selon votre convenance, mais que vous avez déjà utilisé et aimé. Il n’y a rien de pire que de se retrouver malencontreusement avec des démarcations et de ce fait, je vous conseille aussi de vous habiller avant l’étape maquillage!

– Puis vient l’étape de la correction (3.). Indispensable si vous avez des cernes marquées, des imperfections, des rougeurs. Autrement, il peut servir à éclairer et rajeunir le visage en masquant les zones d’ombre (ailes du nez, pattes d’oies, ride du lion..).

[!] Surtout ne faites pas comme moi, et emportez-le avec vous afin de faire quelques retouches pendant la journée si besoin! Il arrive parfois qu’un autre entretien se prévoit à la dernière minute et que vous ayez à rester un peu plus longtemps…

– Enfin, on termine avec un voile de poudre libre (4.) pour matifier, velouter le teint et flouter le relief cutané. 100% minérale pour les peaux sensibles, enrichie en microsphères hydratantes pour les peaux sèches, au citrus pour les peaux mixtes… Maintenant, il y en a pour tous les goûts. On peut également brumiser un voile de spray protecteur (5.) ou d’eau thermale pour fixer le tout.

                                                            ____________________

Etape 2: les yeux

Le maquillage des yeux n’est pas chose difficile en soi, mais il est préférable de l’accorder non seulement à la tenue, mais aussi au cadre de l’entretien. En effet, celui-ci implique du sérieux et une certaine sobriété à ce niveau là.

Par exemple, j’avais choisi ce jour-là de m’habiller ainsi:

Du coup, exit les bijoux et le maquillage pop qui jurerait avec le rouge. Au contraire si vous portez du blanc, le maquillage sera utile pour apporter un peu de couleur, celle que vous affectionnez le plus par exemple.

Tandis que pour une chemise déjà colorée dans une nuance particulière, il sera évident qu’un maquillage dégradé dans les mêmes tons sera le plus judicieux.

1. Urban Decay primer potion; 2. Clarins Ombres minérales 4 couleurs 02; 3. Gemey Maybelline eyestydio palette intense; 4. Urban Decay Naked 2 palette; 5. Too Faced nautral eye shadow collection.

Pour le coup, j’ai choisi des tons « nude » et pastels qui ont l’avantage de convenir à tout le monde. De plus, c’est le genre de teinte que vous pourrez continuer à porter à votre travail.

Evidemment là aussi, la base fixante pour les paupières (1.) est magique pour faire tenir les fards des heures durant, sans migrer et quel que soit les ombres utilisées.

Je conseille également des palettes où un ou plusieurs camaïeux sont présents (3. 4. et 5.). Ainsi, aucun risque de se tromper sur l’association des couleurs puisque l’on a tout sous la main! De plus, certains produits (2. et 5.) ont une fiche explicative afin de reproduire le maquillage associé! 

                             ___________________

Etape 3: les lèvres

Avant toute chose, je pense que les lèvres ne doivent pas être l’attraction principale de votre visage, puisque presque toutes vos émotions passent par votre regard. En effet, ce dernier fait parti de la communication « non verbale », qui représente la majeure partie de ce que vous transmettez:

Celui-ci ayant été mis justement en valeur précédemment, on s’en tiendra donc à une bouche présente, naturelle mais non provocante.

1. Avène stick lèvres au cold cream; 2. Korres raspeberry liquid lipstick, 3. YSL rouge volupté 01; 4. Nars brillant à lèvres « chihuahua »; 5. MAC lipglass Naturally collection

Pour éviter d’avoir les lèvres déshydratée et favoriser la tenue du maquillage dessus, j’ai choisi d’indiquer le stick au cold cream d’Avène (1.) qui est une très bonne base protectrice. 

Ensuite, le choix de la texture est à votre convenance. Elle peut-être mate pour un rendu sophistiqué (3.) et longue tenue, ou bien brillante pour volumiser des lèvres trop fines. 

Je pense que les plus jeunes préféreront une texture gloss (4. ou 5.) quitte à en remettre une fois sur place, tandis que les femmes plus matures se tourneront vers des rouges à lèvres classiques ou, pourquoi pas, des rouges à lèvres liquides alliant la tenue d’un rouge et la brillance d’un gloss, sans effet pailleté (2.).

[!] Un conseil en y pensant, apportez votre propre bouteille d’eau pour boire avant d’engager la conversation! Je suppose que je ne suis pas la seule à très vite me retrouver la gorge complètement sèche à cause du stress provoqué par l’entretien… 

                                                      ____________________

Etape 4: les parfums

1. D&G 17 La lune; 2. Chloé, Love; 3. Rochas Eau sensuelle, 4. Parfum d’Empire Equistrius.

Alors là je n’ai rien à dire à part: éclatez-vous! On est parfois rassurée de porter une odeur que l’on aime et qui nous donne confiance.

Par contre, je conseille de ne pas en mettre la dose pour éviter d’incommoder les personnes en face de vous. Nous n’avons pas tous les mêmes goûts (mais cela tient du bon sens)!

                                  ___________________

Conclusion: mon MU!

J’espère que ce petit guide servira à certaines qui, comme moi, n’ont pas trouvé de réelle aide même en fouillant sur le net. 🙂 Bises à toutes!

Rendez-vous sur Hellocoton !