J’ai testé… l’électro-myo-stimulation chez Iron Body Fit

Quelques semaines après avoir vu le reportage diffusé via M6 sur les nouvelles salles Iron Body Fit, j’ai soudain eu l’envie de tester le concept lors d’une semaine où je ne pouvais pas me rendre à la salle de sport. En effet, Iron Body Fit est une enseigne proposant dans un cadre intimiste des séances d’électrostimulation musculaire.

L’accroche est simple: une séance de 25 minutes équivaudrait à 4H passées en salle de sport ! Le rêve d’un corps sculpté parait alors accessible sachant que dans notre société actuelle il y a de moins en moins de temps octroyé à l’exercice physique… Alors comment ça marche?

 

Grâce à un équipement et des machines spécifiques, les électrodes placées sur les 8 différents groupes musculaires du corps vont venir stimuler et décupler la contraction des muscles. Pour cela, le moniteur certifié EMS (électro-myo-stimulation) règle d’abord la puissance de l’appareil selon notre seuil de tolérance puis s’enchaînent alors le maintien de positions contractées différentes, renforcées par des décharges d’électrostimulation de quelques secondes.

D’abord par curiosité, j’ai voulu faire une séance d’essai avec mon chéri de manière à voir si l’intérêt par rapport à un abonnement en salle était réel. Je pensais ensuite ponctuer mon entraînement classique de quelques séances si cela en valait le coup.

 

Nous avons choisi la salle la plus proche d’où nous étions, soit celle d’Orange dans le Vaucluse. Tout de suite nous sommes pris en charge dans un salle bien agencée aux couleur de l’enseigne. Pour la séance découverte, on nous prête la tenue (incluse dans un abonnement) ainsi qu’une serviette et du gel douche. Autrement dit, il faut juste emmener ses baskets pour l’entrainement.

La salle ne recevant que trois personnes maximum en même temps il faut penser à réserver son créneau. Cependant cela rend la séance plus intime, non seulement pendant la pratique mais aussi en ce qui concerne les vestiaires (on peut y laisser nos affaires librement) et les douches.

Lorsque nous sommes changés et prêts, le coach nous équipe d’électrodes sur les parties du corps suivantes: bras, biceps, pectoraux, abdominaux, lombaires, grands dorsaux, cuisses, fessiers et fixateurs d’omoplates. Les bandes sont légèrement humidifiées juste avant pour mieux conduire le courant.

 


Une fois bien arnachés le coach nous fait contracter chaque groupe musculaire un à un et tout en réglant la puissance de l’appareil. A vrai dire, la sensation ressentie au départ est très bizarre, comme un intense fourmillement dans toute la zone stimulée. J’ai mis une bonne minute à m’habituer à ce ressenti nouveau, tout comme mon conjoint.

Une fois la puissance réglée pour chaque zone, nous devons ensuite suivre les positions du coach et contracter de façon intense tous les muscles sollicités, afin d’être prêts à recevoir l’électrostimulation pendant 4 secondes. En d’autres termes, il s’agit d’une pré-contraction, indispensable pour que les muscles travaillent et qui évite d’avoir la sensation de crampe si le muscle est relâché pendant la stimulation électrique. Bref, si vous ne contractez pas, vous vous faites « taser » et ce n’est pas très agréable…

Une fois l’habitude prise, on sent que le corps travaille beaucoup et les gouttes de sueur arrivent. Il s’agit là d’une vraie séance d’effort pour l’organisme et cela se voit!

 

A la fin des 15 minutes éprouvantes le programme s’arrête et l’on reprend son souffle. Dans une séance complète, les 5 dernières minutes sont consacrées à une électrostimulation plus douce pour détendre les muscles et agir de façon plus superficielle sur les capitons graisseux (cellulite) s’il y en a.

Ensuite le coach nous enlève les électrodes puis nous laisse aller à la douche, les serviettes et gels douche étant à disposition. Et les filles, inutile d’apporter son sèche-cheveux, il y en a un aussi !

 

En ce qui concerne les tarifs, il sont à mon sens onéreux et impliquent une mise en jeu d’un budget important en une seule fois, puisque l’enseigne ne propose que des abonnements de plusieurs séances. A raison d’1 bilan corporel par mois et d’1 séance par semaine (pas plus, pour des raisons de santé et de récupération), soit 4 séances par mois:

  • 140€ par mois pour 3 mois (= 420€) soit 12 séances
  • 105€ par mois pour 6 mois (= 630€) soit 24 séances
  • 95€ par mois pour 1 an (= 1140€) soit 48 séances

A cela il faut rajouter 60€ de frais d’abonnement qui incluent la tenue et une assurance. Il faut noter aussi que chaque abonnement peut être utilisé dans tous les studios Iron Body Fit.

Les promesses: une amélioration de la force et de l’endurance musculaire et respiratoire, une diminution des douleurs dorsales, diminution du stress, amélioration du sommeil, augmentation du bien-être global… En clair tout ce que vous apporte le sport de manière générale si bien fait.

Les contre-indications: porteurs de Pace-maker, femmes enceintes, épileptiques et personnes sujettes aux problèmes cardiaques.

Mon avis personnel: Il est vrai qu’à ce rythme de contractions sur autant de groupes musculaires à la fois, cela représente plusieurs heures de travail et de temps de récupération à la salle. C’est pourquoi ce système est intéressantpour les personnes n’ayant pas du tout la possibilité de faire du sport dans leur semaine habituelle et pouvant y mettre le budget. Les sportifs ayant fait une pause pour cause de blessure peuvent aussi y penser pour reprendre de la masse musculaire (à préciser au coach). A savoir, les kinés eux, utilisent déjà l’EMS pour soulager certaines douleurs ou rééduquer des fonctions musculaires perturbées.

Etant donné que j’ai eu des courbatures plus ou moins intenses sur quasiment toutes les zones travaillées alors que je vais à la salle régulièrement, je confirme l’efficacité de la séance sur un temps record d’investissement. J’avais alors très envie de pouvoir prendre une séance de temps en temps, en entretien ou pendant les vacances (lors des semaines « off ») et je trouve relativement dommage que cela ne soit pas proposé. Néanmoins si l’opportunité d’une offre ou d’une promotion se présente, je testerai et vous ferai alors le récit de cette expérience originale!

 

Horaires d’ouverture du studio Iron body Fit: 10h-14h et 16h-20h du lundi au vendredi et samedi 10h-14h 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Shopping spécial cosmétique bio: les soins solaires de l’été

Plus efficaces, plus discrets et moins toxiques, les solaires bio se perfectionnent d’année en année pour nous offrir des protections aux formules naturelles et non nocives pour le corps comme pour l’environnement. Certaines pourront même être utilisées pour la protection des enfants de jeune âge (mais plus de 6 mois) lorsque précisé.

Mais avant tout, voici un petit rappel sur les indices et leur taux de protection pour ne plus s’emmêler les pinceaux et bien les choisir:

  • une crème SPF15 bloque environ 93% des rayons UVB
  • une crème SPF30 en bloque 97%
  • une crème SPF50 en bloque 98%

En résumé il faut retenir 2 points: il y a une différence négligeable entre les deux derniers indices et il n’existe pas d’écran « total » c’est à dire qui bloque tous les UVs. C’est pourquoi je privilégie les SPF30, moins chers et tout aussi efficaces.

Pour qu’elles soient efficaces, les protections doivent être appliquées sur la peau 30 min avant l’exposition au soleil. Il faut donc y penser quand vous vous préparez à partir et non pas lorsque vous êtes déjà sur la serviette!

Enfin, pour que l’indice soit aussi efficace qu’annoncé, il faudrait appliquer l’équivalent d’un verre plein de crème solaire sur toute la peau! C’est pourquoi la meilleure solution reste de ré-appliquer régulièrement (toutes les 2 heures) une large dose de produit…

 

 

 

Bien qu’appelé gel, cette protection indice 30 est une huile transparente qui ne laisse pas de trace et résiste aux baignades. Bien que laissant un film huileux, elle est sans nanoparticules et pourra être appliquée sur la peau fine du visage ou celle sensible des enfants. Egalement sans danger pour l’écosystème marin et doublement certifié (ECOCERT et Vegan Society), cela en fait un soin de premier choix pour  se protéger sans danger. Son dernier atout: une action hydratante et assouplissante grâce aux huiles de Karanja, Tournesol et Jojoba présentes dans la composition!

 

Mon coup de coeur de la sélection! Cette nouveau signée Odylique révolutionne à mon sens les solaires bio puisque sa formule réunit les grands critères des consommateurs: non grasse, ne laissant pas de trace blanche, sans nanoparticules, sans conservateurs ni filtres chimiques, parfum ou colorant. Sa composition 100% naturelle et à 76% certifiée bio contient du beurre de karité, du zinc protecteur antioxydant, de l’huile végétale de tournesol et de Karanja riches en vitamine E anti-radicalaire et des extraits de camomille apaisante et d’argousier antioxydant (riche en oméga 7). Son odeur très très légère vient des huiles végétales mais n’est pas du tout désagréable, au contraire! Elle s’étale très bien même s’il faut insister sur le flacon. La protection elle est vraiment efficace. Je recommande!

 

Comme il fait maintenant parti de mes indispensables de l’été pour partir à la plage, je présente à nouveau ce spray pour le corps et le visage Alga Maris indice 30 qui existe aussi en version SPF50+. Sans nanoparticules ni ingrédients controversés, je plébiscite ce soin car c’est un des seuls qui ne laisse quasi aucune trace blanche. Ses actifs phares sont l’Alga-gorria qui est 5 fois plus anti-oxydante que la vitamine C ainsi que l’huile de coco protectrice. Pour un soin corporel water-résistant et respectueux de l’environnement marin certifié bio, je ne lui trouve donc que des avantages, en plus d’être délicieusement parfumé à la Pina Colada (c’est l’odeur que je lui trouve en tout cas!).

 

 

Je n’ai pas eu l’occasion de la tester, mais j’ai été très intéressée par cette nouvelle marque californienne qui propose aussi un stick SPF50 avec une formule 100% naturelle. Sans nanoparticules ni ingrédients toxiques et ) base d’huiles végétales (coco, tournesol, jojoba) beurres de karité et de coco, de cire d’abeille et d’aloe vera anti-inflammatoire, ce soin parfumé à la vanille naturelle promet une protection efficace visage et corps, ainsi que d’apaiser les peaux déjà rougies ou irritées. Indiquée comme wateproof, la crème résiste à l’eau 80 minutes et sa formule biodégradable n’impacte pas l’environnement.

 

Assez difficile à trouver en France, la marque COOLA propose pourtant des soins solaires hyper-sensoriels et très élaborés au niveau des textures, tout en étant biodégradables et cruelty-free. Cette version pour le visage aux extraits de concombre propose un fini mat qui plaira aux femmes souhaitant une protection citadine. Elle résiste à l’eau environ 40 minutes avant réapplication. La marque propose également des sprays pour le corps ainsi qu’une gamme dédiée au sportifs. Il y en a donc pour tout le monde!

 

Désormais plus d’excuses, toutes à vos crèmes !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai testé Atma Janzu, les massages aquatiques

(Merci à Camille et Margaux pour avoir été mes mannequins lors de cette après-midi géniale)

Parmi les personnes qui partagent l’année de naturopathie avec moi, Michaël Harismendy est sans doute l’une des plus bienveillantes et ouvertes dans le domaine du bien-être. Déjà Maître Yogi pratiquant depuis plusieurs années, Michaël s’est formé aux massage aquatiques Atma Janzu dans les eaux de la Guadeloupe.

Souhaitant se perfectionner dans la pratique de ces massages, il a proposé aux membres de l’école de découvrir cet univers, entre danse, yoga et méditation.

Cette pratique vise à détendre, relaxer mais aussi se recentrer en se laissant bercer par les mouvements du praticien. Elle permet de reprendre confiance si on a une appréhension ou une peur, de complètement se laisser aller aux sensations et se déconnecter du monde extérieur.

 

Nous nous sommes rejoint dans une magnifique villa dans le quartier Les Lecques à Saint-Cyr-Sur-Mer. Un petit coin de paradis qui nous a permis d’également profiter de la piscine après le massage, mais aussi de pouvoir « chiller » au soleil après (ou s’amuser comme des petits fous pour certains!).

Après avoir enfilé la combinaison (j’ai personnellement préféré faire sans pour mieux sentir le glissement), la séance débute avec « l’apprivoisement » de l’eau et de l’environnement : température, ambiance du lieu mais aussi ressenti du moment… pour s’harmoniser et se préparer au massage.

Michaël nous donne ensuite une pince pour le nez et nous entoure les mollets de deux brassards pour faciliter les mouvements. On ferme les yeux et…c’est parti.

 

Avec une douceur incomparable et une lenteur apaisante, Michaël nous fait glisser puis tourner à la surface de l’eau, aller et venir dans un sens puis dans l’autre. Après quelques secondes d’acclimatation, les muscles se détendent, on s’habitue au changement de respiration.

C’est là que la magie opère: les sens ne sont plus que focalisés sur la vitesse des mouvements, l’étirement ou la contraction des muscles, la sensation d’immersion et de bercement provoqué par la résistance de l’eau et du praticien. Ce sont des impressions uniques, que l’on ne peut connaitre qu’en faisant du Yatma Janzu.

 

Après plus de 20 minutes de massage, les mouvements se font plus légers et amples pour finalement s’arrêter et nous laisser flotter sur le dos. Michaël retire délicatement les rouleaux et nous fait asseoir sur l’escalier de la piscine. Le corps est dans un tel état que nos yeux restent clos quelques minutes, comme s’ils voulaient nous faire rester dans cet état de plénitude, à l’image d’un fœtus dans le ventre de sa maman.

Les bienfaits se ressentent immédiatement: sérénité profonde, dépaysement salvateur, rechargement des batteries, tous nos sens se remettent à zéro et repartent du bon pied. Je n’ai qu’un mot à dire: merci Michaël.

 

Si vous êtes tentés d’essayer à votre tour, je vous conseille de faire un tour directement sur le site de Michaël Harismendy grâce auquel vous pourrez prendre contact avec lui. En plus du Yatma Janzu et des cours de Yoga, il dispense des massages ayurvédiques et pratique le coaching holistique !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sisley Baume-en-eau à la Rose Noire: un bain d’hydratation ultra-sensoriel

On y est! La douce chaleur estivale arrive enfin dans la région, c’est donc le moment de sortir les crèmes de jour légères et les protections solaires. Et s’il y a bien un soin que j’avais irrémédiablement envie de tester pour cette saison c’est le « Baume-en-eau » à la Rose Noire de SISLEY.

C’est petite que j’avais découvert cette marque puisque ma grand-mère avait la Lotion tonique aux fleurs dans sa salle de bain. J’avais été véritablement marquée par son odeur délicate et enivrante à la fois. Mais les produits étant très onéreux, c’est malheureusement peu souvent que j’ai eu le plaisir de m’en procurer.

Grâce à mon partenariat avec l’e-parfumerie Tendance-parfums j’ai eu l’enchantement de recevoir ce soin gracieusement. Mais il faut dire qu’avec -25% sur les prix toute l’année, c’est un peu la boutique idéale pour trouver les soins Sisley à prix réduits et notamment pour pouvoir acheter ce baume pas cher. Et avec ces produits il est très facile d’atteindre les 60€ d’achat rendant gratuits les frais de port.

 

La formulation du soin a été tournée vers la rose, c’est pourquoi on y trouve trois extraits différents: l’hydrolat de Rose de Mai adoucissante, les extraits aqueux et huileux de Rose Noire lissants, régénérants et émollients ainsi que l’extrait de Rose des Alpes antioxydante, favorisant l’éclat du teint.

A ces extraits phares s’ajoutent également celui de Calice d’Alkékenge (un nom un peu barbare pour désigner la partie qui entoure la baie de cette plante ressemblant à la physalis) pour ses vertus repulplantes à la fois sur le derme et l’épiderme, l’extrait de Padina pavonica, une algue brune riche en silice qui favorise la synthèse des glycosaminoglycanes (molécules retenant l’eau dans la peau à la manière d’éponges), l’extrait de Fleur d’Hibiscus tonifiant et exfoliant doux, Huiles végétales de Karité restructurante et de Cameline assouplissante et nourrissante (riche en oméga 3), Glycérine végétale hydratante et biosaccharides (sucres complexes naturels) créant un film protecteur sur la peau, et de l’acétate de vitamine E anti-radicalaire.

J’ai toujours aimé chez Sisley la volonté d’intégrer le maximum d’actifs naturels en synergie, avec une limitation côté ingrédients controversés. Sans aller jusqu’à être bio, elle fait partie des marques les plus naturelles dans le haut de gamme de parfumerie. La société QueChoisir a même décortiqué la formule et à part le phenoxyethanol (à éviter pour les femmes enceintes) le reste est classifié en catégorie A.

Côté texture là aussi Sisley n’a pas fait les choses à moitié! Le titre de baume-en-eau prend toute sa dimension lorsqu’on prélève un peu de produit, un gel-crème « tonique » mais qui fond en eau littéralement à l’application. L’effet frais est immédiat ainsi que la sensation de bain d’hydratation sur tout le visage. Il en faut ainsi très peu en terme de dosage et la spatule sera parfaite pour prélever la juste quantité de baume.

Une fois bien pénétrée par les gestes de lissage (toujours de l’intérieur vers l’extérieur du visage) le baume laisse une sensation très douce, presque satinée qui donne l’impression d’une peau repulplée et rebondie. On retrouve directement une peau souple sans effet gras (et c’est ce qui me plait le plus!). Le parfum du soin est tout aussi fantastique, un mélange de pétale et de sève de rose fraîche très addictif.

On peut se maquiller directement après, même sans base car les petites marques de déshydratation ne seront plus présentes. Pour les peaux sèches à mixtes, ce soin sera un bonheur car il hydrate mais ne fait pas briller la peau (à moins de transpirer beaucoup et là, il faudra aussi s’intéresser à l’alimentation). Pour un maquillage nude, on pourra même mélanger une noisette de baume avec le fond de teint pour un résultat lumineux et naturel.

J’ai trouvé dans ce Baume-en-eau un vrai soin de saison (printemps & été) protecteur, repulpant et lissant qui, au court et au long terme, protège efficacement la peau de la déshydratation. Une réelle réussite à mon sens !

 

 

Baume-en-eau à la Rose Noire Sisley, 146€ les 50mL. Et rendez-vous ici pour tout savoir sur le baume Sisley

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le sérum fond de teint de Gressa Skin (et ma regrettable allergie…)

Cela faisait des années que je n’avais pas testé de fond de teint bio. Prise d’une envie de naturel dans ma routine, j’ai cherché ce qui semblait être le graal dans cette catégorie. Les avis sur le net furent unanimes: celui de Gressa Skin, le Minimalist corrective sérum foundation remporte l’opinion favorable. J’ai donc investi dans ce petit flacon lors d’une promotion sur bazar-bio qui offrait le pinceau visage avec.

Ce fond de teint coûte près de 58€ les 15ml, ce qui est quand même autant voir plus qu’un produit de grande marque de parfumerie (par exemple mon fond de teint actuel, le Teint Ultra de Chanel, coûte 40€ sur tendance-parfums). Le pinceau qui était offert lui, coûte 30€ et s’avère composé de poils synthétiques et d’un manche en bois.

Première déception avec ce dernier que je n’ai vraiment pas réussi à utiliser pour appliquer le fond de teint convenablement. Les poils sont bien trop souples pour « étirer » la matière sur tout le visage et celle-ci reste emprisonnée dans le pinceau. J’ai réessayé la fois suivante avec le même résultat, même en ayant changé de technique (application par simples tapotements..).

Rendez-vous sur Hellocoton !

JHO, l’alternative aux protections féminines classiques

Au cours de sa vie, chaque femme aura en moyenne 5 jours de règles pendant 38 ans, ce qui fera selon les statistiques environ 11.000 tampons utilisées ou peut-être tout autant de serviettes hygiénique au contact des muqueuses génitales… Quand on sait que ces derniers sont de substances toxiques et cancérigènes (comme la dioxine, chlore, pesticides utilisés dans la production de coton, rayonne…) dont les effets secondaires peuvent aller de simples vomissements, maux de tête jusqu’au STC, syndrome de choc toxique et au cancer de l’appareil génital féminin, on peut donc se poser la question: y a t-il une alternative?

Evidemment oui, et il y en a même deux: d’abord la coupe menstruelle qui est non seulement écologique mais aussi très  économique, mais si comme moi vous préférez une alternative plus classique il y a les tampons au coton bio et éthique de la nouvelle marque JHO (pour « Juste et Honnête ») créée par Coline Mazeyrat et Dorothée Barth.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment j’ai perdu 10kg… (et repris goût au sport)

Je n’étais pas grosse et pourtant, en quelques années mon poids est monté progressivement sans que je m’en rendre compte. Je dirais qu’avant mes 25 ans je n’avais jamais vraiment fait attention à mon alimentation, et mon antipathie pour le sport m’a légèrement faite basculer dans la sédentarité après le bac.

Doucement, j’ai donc pris quelques bourrelets, un peu de ventre puis des cuisses et même si c’était plutôt harmonieux, la cellulite s’est installée de plus en plus, allant de paire avec une circulation ralentie et donc, de la « vraie » peau d’orange apparente. Mes cuisses plus particulièrement furent touchées, avec une lymphe stagnante et une rétention d’eau proéminente: j’entrais dans la case « jambes poteaux ».

Mon poids le plus élevé a été de 73,2kg et du haut de mes 1,65cm le constat était sans appel: je devais perdre du poids. Mais après tant d’années de mauvaises habitudes alimentaires (et je n’ai jamais réussi à tenir un régime), de journées passées dans la voiture, au restaurant en étant commerciale et de procrastination lors de mes week-ends, le challenge était dur à relever. Alors j’y suis allée très progressivement et par étapes. D’ailleurs je ne l’ai pas précisé, mais j’ai perdu mes 10 kilos en 1 an. Cela peut paraitre alors long, mais si je vous dis que je n’ai ni suivi de régime, ni été privée de certains aliments et qu’en contre-partie de la graisse j’ai pris 7 kilos de muscles, le jeu n’en vaut-il pas la chandelle?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Lactovit: la nouvelle marque douceur

Ce printemps 2018 marque l’arrivée d’une nouvelle gamme de soins d’hygiène baptisée LACTOVIT et destinée à toute la famille. J’ai eu le plaisir de recevoir quelques produits afin de promouvoir la prochaine entrée de la ligne sur le marché français, puisque la marque est déjà présente en Espagne et en Suisse.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Omorovicza, les soins thermaux made in Budapest

Budapest est sans doute l’une des plus belles villes d’Europe. Mais c’est aussi une prestigieuse station thermale connue pour ses splendides bains communs. Pour avoir eu la chance de les découvrir en période hivernale, avec la neige autour des bassins, je confirme que c’est une expérience inoubliable…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mieux comprendre la Naturopathie…

La Naturopathie, qu’est-ce que c’est? C’est la question qui me revient souvent lorsque je parle de mon nouveau cursus, et bien qu’elle soit fréquemment posée, de plus en plus de personnes viennent à consulter un naturopathe, soit par recommandation soit par cheminement personnel.

Pour faire simple, Naturopathie est une pratique visant à préserver et optimiser la santé globale de l’individu, mais aussi sa qualité de vie. Elle permet aussi à l’organisme de s’auto-régénérer par des moyens naturels. Je souhaite préciser qu’en aucun cas elle ne remplacera la médecine allopathique et ses traitements fondamentaux, et jamais un praticien de santé naturopathe ne vous fera de diagnostic ni d’ordonnance, car ceux-ci sont exclusivement réservés au domaine médical.

Rendez-vous sur Hellocoton !